AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 6 Nov - 19:22

Le travail et toujours le travail, encore une journée de plus ou notre beau Andrew donner de son temps à cette belle entreprise déjà bien grande et qui ne cessait d'évoluer rendant son poste encore plus conséquent. Les heures passaient et il ne cessa de courir dans tout les sens, une session de recrutement à effectuer et plusieurs dossier à classer, d'ailleurs l'un d'entre eux datant de quelques semaines lui revint en main avec des instructions plus haut placé. Intriguait il ouvrit la lettre et découvrit avec plaisir et surprise qu'il devait effectuer un voyage d'affaire en vue de ce dossier si bien traité, voyage qui l'amènerait au coeur du Canada afin d'en présenter toutes les modalités à l'entreprise qui effectuait le même travail que la sienne. Enfin qui l'amènerait pas seul a première vue puisqu'il découvrit avec surprise qu'il serait accompagner par quelqu'un ayant travailler sur le dossier avec lui, sa très chère et tendre employé et amie Jaylin avec qui il ne s'était que très peu parlé depuis quelques temps... Eh bien quelle nouvelle sympathique qui ne fit que faire stresser le jeune homme quand à l'avenir de ce voyage mais soit il fallait faire passer le travail avant tout et il aimait l'aventure, pas question d'annuler de quelle façon que ce soit. Il prit le soin de poser sur le bureau la lettre et le billet correspondant à son amie avant de débaucher enfin et d'aller se préparer chez lui car le voyage était le départ était le lendemain dans la journée. Le beau brun prit le soin de se faire une valise pour cette excursion qui allait durer quatre jours, plus si besoin était le temps que le dossier soit correctement intégré dans la branche financière de la société concerné. Néanmoins il était inquiet de savoir comment allait se passer la cohabitation avec Jaylin, depuis l'incident de leur dernière soirée il ne s'était que peu parlé, leur relation malgré tout les efforts en avait pris un coup et un grand froid polaire s'était installé, ils ne s'étaient que peu croisé et avaient cherché à surtout s'esquiver. Triste fin en se remémorant tout ce qu'il avait partagé et l'exceptionnelle amitié qu'il avait en commun. Enfin bref mettant de côté son inquiétude il partit se reposer en attente du grand départ.

Le lendemain arriva très vite et l'heure était arrivé de se bouger pour aller à l'aéroport prendre l'avion. Arrivé sur place il enregistra ses bagages et embarqua dans l'avion s'apercevant très vite que sa collègue était déjà à sa place, il s'installa à côté d'elle comme l'indiquait son billet et la salua de la tête sans un mot avant de s'asseoir. le vol fut très long, aucun ne prononça un mot et chacun resta sur ses activités personnelles pendant les quelques heures qui les menaient au point de rendez vous. Une fois que l'avion eut atterit, Andrew sentit un soulagement de descendre et ils se rendirent ensemble après avoir récupéré les bagages à l'hôtel chargé de les recevoir pendant tout ce temps. Andrew s'avança et montra les pass de réservation afin de recevoir les clés de leur chambre qui en faite se transformèrent en.... une seule clé de chambre... le scénario catastrophe commençait à se dessinait dans l'esprit du jeune homme qui essaya de ne pas montrer sa gêne à la jeune femme. Il récupéra donc la clé et ils montèrent ensemble découvrir cette minuscule chambre ou seule un lit deux places leur permettraient de dormir..." Bon et bien c'est pas très grand pour deux mais ça fera l'affaire, installe toi sur le lit je me débrouillerais pour dormir."Il trouverait bien un moyen de se faire un nid par terre même s'il risquait d'avoir légèrement mal au dos. Ce voyage n'allait pas être si rose que ça mais n'étant pas spécialement long pas de panique, après tout ils étaient amis non ? et pas ennemis du moins pas encore... Le jeune homme déballa ses affaires tranquillement et entrepris de se prendre une douche après ce long vol. Douche qui fut d'ailleurs très revigorante et après laquelle il se changea pour revêtir une tenue décontracté tout en réfléchissant à ce qu'ils pourraient bien manger car l'heure du repas arrivait rapidement. Il en fit d'ailleurs part à Jaylin." Bon eh bien la faim est en train de me prendre, tu voudrais qu'on se commande un truc ou qu'on mange dans le restaurant de l'hôtel ?"C'était une manière de faire un peu la conversation et de prendre la température au près de la jeune femme avec qui il n'avait pas beaucoup échangé depuis tout à l'heure, puis ça restera un petit moment pour discuter, prendre des nouvelles renouer un peu les liens tout en évitant le sujet tabou aux yeux du jeune homme. Leur relation en avait pris un tel coup qu'il ne voulait pas vraiment revenir dessus et aucun des deux ne l'avaient fait. En attendant une réponse de cette dernière, il entreprit d'aller sur le balcon et se mit à regarder les alentours qui offraient un magnifique décor même s'il devait avouer que la seule chose ou du moins personne magnifique a regarder était juste à côté de lui, il ne se gêna pas pour d'ailleurs l'observer tout en restant discret. Comment il avait pu se mettre à dos une femme comme elle si belle et si précieuse à ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Jeu 12 Nov - 15:54



   
   Jaylin & Andrew
    Du travail aux sentiments....

J
e m’étais étonnée à entendre Andrew être si sec dans ses paroles ; Je ne relevais même pas ses dires et continuais dans mes mouvements pour finir de me préparer et d’ensuite le suite jusqu’à l’ascenseur ;Je n’aimais pas de genre de moyen pour aller d’un étage à un autre, ne sachant jamais ce qui pouvait arriver, même si me retrouver coincée ne m’était jamais arrivée et ne sachant d’ailleurs pas quelle serait ma réaction dans ce genre de situation et préférais donc les escaliers, active de nature, et plutôt sportive je devais l’avouer.
Mais une chose était certaine, je n’aimais cette nouvelle relation entre Andrew et moi. Avant cette fameuse nuit, il aurait été certain que ce voyage aurait été une aubaine pour nous, afin de s’éclater de faire de cette excursion un véritable souvenir pour nos mémoires, histoire probablement racontée plus tard à nos petits-enfants. Cette idée me fit esquisser un léger sourire jusqu’à arriver dans cet espace infime. Gardant mes distances j’inspirais profondément prête à lancer un minimum de conversation pour briser un tant soit peu la glace qui s’était installée entre nous depuis un certain moment déjà avant de ne ressentir cette secousse. Garder son calme, j’vais souvent eu à le faire surtout étant leadeur d’un Gang par le passé mais là c’était différent je commençais à sentir une sorte d’étouffement. Je venais de comprendre que si je ne me détendais pas je viendrais à être sur les nerfs et à suffoquer. Etais-je claustrophobe ? Regardant Andrew sans un mot je devais ne rien laisser paraître…Mais allais-je y arriver ? Non, surtout à l’annonce de cette voix qui nous indiquait que la remise en bon fonctionnement serait longue.
Je restais donc debout, espérant et priant intérieurement que tout se règle au plus vite. Sans poser le moindre regard sur mon ami, même si un fossé s’était dressé entre nous. Nous fallait-il rediscuter de cette fameuse nuit ou de ce petit matin si glauque ? Oui il l’avait été par ses paroles que je me remémorais à l’instant ce qui me mit dans une colère noire intérieure. Et là ce fut les mots de trop ! Prenant un air mesquin et restant sur cette confiance que j’avais à ne pas flancher je posais mon regard dans le sien. toujours restant face à ses deux portes métalliques.
« S’occuper de quelle manière ? Genre s’envoyer en l’air et me dire ensuite que j’suis un bon coup ? Non merci, j’ai déjà eu le droit à ce genre de scène, très peu pour moi. »J’avais débité ces mots sans y avoir promptement réfléchi, c’était venu avec un naturel déconcertant. Bien entendu je ferais référence à ce lendemain, celui de notre fameuse et fabuleuse nuit. Cela m'avait contrariée à un tel point et déçu de voir qu’il était au final comme tous ces mecs en réalité. Une occasion de sauter sur une opportunité et s’en saisir pour ensuite se dresser tel un coq fier. « Et pour ton infirmation et bien j’ai voyagé ici et là et fais des rencontres tellement intéressantes, que j’ai pu sentir des poussées d’adrénaline en moi. C’était des plus agréables autant sur le moment que le lendemain ».Je tenais à l’enfoncer encre plus ? C’était ma façon de me venger de m’avoir rabaissé de la sorte chez lui au réveil. Lui faire entendre que j’avais pris du bon temps et que je ne regrettais nullement comparé à ma nuit passée avec lui. Méchante ? Oui mais ne l’avait-il mérité ? « Je pensais être ton amie, du moins l’avoir été mais j’ai dû me tromper. Naïve que je suis. Mais maintenant je me tiendrais à ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle. »Tout en ayant repris ma posture face à ces portes de fer gris, sortant ensuite mon portable seul accessoire que j’avais pris avec moi d’ailleurs et qui bien évidemment n’avait aucun réseau et à quoi bon d’ailleurs. Je me mis contre la paroi froide et commençais à visiter diverses applications histoire de passer le temps, de toute façon qu’est-ce que Andrew rétorquerait, lui cet homme si réservé qui ne ferait aucun mal à une mouche. Je pensais qu’il se tairait jusqu’à ce qu’on vienne à nous libérer, serait-ce le cas ? Je l’ignorais grandement …ayant un léger sourire en coin malgré tout tant ce lâché de méchanceté m’avait un peu soulagé mais nullement réconforté dans mes pensées et dans mon cœur…



WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Jeu 12 Nov - 22:09

Et voilà le voyage d'affaire plus que spécial au canada venait de débuter et déjà les hostilités étaient lancées avec cette magnifique chambre pour deux... Mais à l'heure actuelle ils étaient compliqués pour les deux personnes de partager cette chambre au vu de leurs relation actuelle. Malgré cela le jeune homme n'apprécia pas la réponse de la jeune femme, le voyage était prit en charge par la boite et il ne voulait certainement pas que ça lui coûte ne serait que quelques dollars et il lui fit bien comprendre avec autorité même si ça n'était pas son genre." Non tout est pris en charge par la société, il est hors de question que ça te coûte quoi que ce soit."Le patron avait parlé, voulant être ferme à ce sujet il était sur que ça ne reviendrait pas sur le tapis. Il s'en suivit la préparation de chacun en vue de se restaurer après la proposition du beau brun et qui fut accepter par la jeune femme qui prit le temps de se doucher à son tour pendant que le jeune homme lui profitait de la vue sur ce balcon distingué. Tout ce qu'il voulait ce soir c'est que la soirée se passe bien, qu'il y ait un minium d'entente entre eux même si c'était assez froid depuis leur échange quelques peu particulier. Peut être qu'ils n'étaient pas fait pour s'entendre plus que ça finalement mais leur relation actuelle faisait mal au coeur à Andrew qui aimait le partage qu'ils avaient, une amitié particulière mais tellement appréciable surtout qu'il se rendait légèrement compte qu'il tenait à elle plus que de mesure. Il fut rapidement sortit de sa réflexion lorsque Jaylin lui annonça qu'elle était prête." C'est partit alors."Le jeune homme essayait d'instaurer un minimum de discussion car le froid qui existait entre eux devenait une tempête de neige au faire et à mesure et il aurait aimé que cela change mais ils n'avaient rien à se dire comme s'ils se rencontraient à nouveau... Enfin il prit donc ses affaires et se dirigea dans le couloir en direction du restaurant de l'hôtel. Pour aller plus vite le jeune homme emprunta l'ascenseur qui leurs permettraient d'arriver plus vite au lieu désiré. Tout deux se positionnèrent à l'intérieur de l'appareil, les portes vinrent se coller l'une à l'autre et Andrew prit l'initiative d'appuyer sur le bouton. Dans un premier temps ils commencèrent à descendre et d'un coup alors qu'ils étaient arrivé entre le deuxième et le premier étage l'appareil s'arrêta net provoquant des secousses et déséquilibrant nos deux héros par la même occasion. Andrew s'appuya sur ce qu'il pouvait évitant de se cogner par ci et par là surpris de l'arrêt de l'ascenseur brusque. Il vit d'ailleurs rapidement le bouton signifiant le problème qui clignota rapidement sur le tableau de bord de ce dernier. La soirée commençait bien... Il regarda son amie et essaya de chercher une réponse ne sachant ce qui avait fait cesser le fonctionnement du mécanisme. " Bon gardons notre calme, je crois qu'on est légèrement bloqué..."Il essaya de ne pas faire paniquer la jeune femme et appuya aussitôt sur le bouton permettant le communication avec les secours qui lui annoncèrent que l'appareil ne serait pas remis en marche aussitôt vu l'ampleur de la panne. Bon le restaurant n'était pas pour maintenant et en plus de ça les deux personnes qui parlaient le moins dans tout l'hôtel se retrouvaient ensemble dans deux mètres carrés maximum à devoir attendre que la situation s'arrange, une coïncidence ? peut être..." Eh bien je crois qu'on va devoir attendre..."Le jeune homme gonflé de la situation se posa sur le sol de l'ascenseur et se dit que la seule chose à faire était maintenant de discuter avec Jaylin, quoi de mieux pour essayer d'arranger les choses, mais le voulait il ? et elle ? Bref il engagea quand même la conversation sans trop d'envie." Bon beh vu qu'on est coincé ici autant s'occuper, je sais que tu aurais préféré ne pas l'être avec moi mais on peut discuter un peu si tu veux. Qu'est ce que tu raconte de beau depuis le temps ?"Bon c'était un peu maladroit mais au moins c'était un premier pas vers elle qu'il faisait en espérant qu'elle y soit réceptif, du moins il l'espérait car ils n'étaient pas prêt de descendre manger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 13 Nov - 14:12



   
   Jaylin & Andrew
    Du travail aux sentiments....

J
e m’étais étonnée à entendre Andrew être si sec dans ses paroles ; Je ne relevais même pas ses dires et continuais dans mes mouvements pour finir de me préparer et d’ensuite le suite jusqu’à l’ascenseur ;Je n’aimais pas de genre de moyen pour aller d’un étage à un autre, ne sachant jamais ce qui pouvait arriver, même si me retrouver coincée ne m’était jamais arrivée et ne sachant d’ailleurs pas quelle serait ma réaction dans ce genre de situation et préférais donc les escaliers, active de nature, et plutôt sportive je devais l’avouer.
Mais une chose était certaine, je n’aimais cette nouvelle relation entre Andrew et moi. Avant cette fameuse nuit, il aurait été certain que ce voyage aurait été une aubaine pour nous, afin de s’éclater de faire de cette excursion un véritable  souvenir pour nos mémoires, histoire probablement racontée plus tard à nos petits-enfants. Cette idée me fit esquisser un léger sourire jusqu’à arriver dans cet espace infime. Gardant mes distances j’inspirais profondément prête à lancer un minimum de conversation pour briser un tant soit peu la glace qui s’était installée entre nous depuis un certain moment déjà avant de ne ressentir cette secousse. Garder son calme, j’vais souvent eu à le faire surtout étant leadeur d’un Gang par le passé mais là c’était différent je commençais à sentir une sorte d’étouffement. Je venais de comprendre que si je ne me détendais pas je viendrais à être sur les nerfs et à suffoquer. Etais-je claustrophobe ? Regardant Andrew sans un mot je devais ne rien laisser paraître…Mais allais-je y arriver ? Non, surtout à l’annonce de cette voix qui nous indiquait que la remise en bon fonctionnement  serait longue.
Je restais donc debout, espérant et priant intérieurement que tout se règle au plus vite. Sans poser le moindre regard sur mon ami, même si un fossé s’était dressé entre nous. Nous fallait-il rediscuter de cette fameuse nuit ou de ce petit matin si glauque ? Oui il l’avait été par ses paroles que je me remémorais à l’instant ce qui me mit dans une colère noire intérieure. Et là ce fut les mots de trop ! Prenant un air mesquin et restant sur cette confiance que j’avais à ne pas flancher je posais mon regard dans le sien. toujours restant face à ses deux portes métalliques.
« S’occuper de quelle manière ? Genre s’envoyer en l’air et me dire ensuite que j’suis un bon coup ? Non merci, j’ai déjà eu le droit à ce genre de scène, très peu pour moi. »J’avais débité ces mots sans y avoir promptement réfléchi, c’était venu avec un naturel déconcertant.  Bien entendu je ferais référence à ce lendemain, celui de notre fameuse et fabuleuse nuit. Cela m'avait contrariée à un tel point et déçu de voir qu’il était au final comme tous ces mecs en réalité. Une occasion de sauter sur une opportunité et s’en saisir pour ensuite se dresser tel un coq fier. « Et pour ton infirmation et bien j’ai voyagé ici et là et fais des rencontres tellement intéressantes, que j’ai pu sentir des poussées d’adrénaline en moi. C’était des plus agréables autant sur le moment que le lendemain ».Je tenais à l’enfoncer encre plus ? C’était ma façon de me venger de m’avoir rabaissé de la sorte chez lui au réveil. Lui faire entendre que j’avais pris du bon temps et que je ne regrettais nullement comparé à ma nuit passée avec lui. Méchante ? Oui mais ne l’avait-il mérité ? « Je pensais être ton amie, du moins l’avoir été mais j’ai dû me tromper. Naïve que je suis. Mais maintenant je me tiendrais à ne jamais mélanger vie privée et vie professionnelle. »Tout en ayant repris ma posture face à ces portes de fer gris, sortant ensuite mon portable seul accessoire que j’avais pris avec moi d’ailleurs et qui bien évidemment n’avait aucun réseau et à quoi bon d’ailleurs. Je me mis contre la paroi froide et commençais à visiter diverses applications histoire de passer le temps, de toute façon qu’est-ce que Andrew rétorquerait, lui cet homme si réservé qui ne ferait aucun mal à une mouche. Je pensais qu’il se tairait jusqu’à ce qu’on vienne à nous libérer, serait-ce le cas ? Je l’ignorais grandement …ayant un léger sourire en coin malgré tout tant ce lâché de méchanceté m’avait un peu soulagé mais nullement réconforté dans mes pensées et dans mon cœur…



WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 13 Nov - 18:29

Le magnifique voyage que le jeune homme expérimentait dans le cadre de son boulot prenait vraiment une tournure qui ne lui plaisait pas, après un trajet et une arrivé dans un froid glaciale prenant, maintenant venait une situation mêlant la coïncidence la plus tordu qu'il soit comme si le destin laissait le temps a Andrew et son amie de s'expliquer ou de se rabibocher après leur mésaventure. Du coup ils se retrouvaient coincé dans un jolie deux mètres carré qui rendrait claustrophobe n'importe qu'elle personne. Andrew essaya d'ironiser la situation et lança même un début de conversation se rendant compte qu'il fallait que l'un des deux fasse le premier pas, bon il le fit assez maladroitement mais au moins il prit l'assurance d'essayer. Malgré son envie d'arranger les choses et sa bonne foie il eut un sacré retour de bâton qu'il n'apprécia pas du tout, elle revint sur des mauvaises paroles de sa part pour lesquelles il avait déjà présenté ses excuses. Il trouva facile qu'elle lui balance ça à la figure dans un moment pareil alors qu'il souhaitait juste prendre de plus amples nouvelles surtout qu'il ne l'avait agressé en rien et il ne méritait pas tant de haine." Je me suis déjà excusé pour ça alors ne le remet pas sur le tapis. Je croyais qu'on avait mis de côté tout ça je comprend pas pourquoi on en parle." Et il n'avait encore rien entendu ce qui suivit le laissa sans voix lui coupa la parole et le blessa profondément... Qu'elle en est profité c'était une chose mais le dire de cette façon comme si Andrew avait été un piètre amant et comme si tout cela n'était qu'un jeu... En plus de ça le jeune homme savait au fond de lui qu'il n'était pas insensible à son charme même encore aujourd'hui et malgré leur relation actuel, même s'il ne savait pas encore faire la distinction de son ressenti réel, pouvoir l'imaginer avec d'autres hommes sans se soucier de ce qui s'était passé entre eux le fit tomber plus bas que terre... Il baissa les yeux mais ne voulut pas montrer qu'il était touché ou du moins faire en sorte que ça se voit un minimum. Alors prenant le ton de la colère il répliqua car dans l'histoire il n'était pas le seul fautif." Et ça te fait plaisir de me dire cela... N'empêche que le jour ou ça s'est passé tu n'as rien fait pour éclaircir la situation, c'était presque un monologue, tu t'e contenté de classer la chose comme si je n'étais qu'un autre de ces hommes que tu peux côtoyer. Après tout ce n'est que la continuité de ce que tu me disais aucune envie de stabilité, aucune remise en question sur le pourquoi du comment donc continue ta route comme ça avec ta motos et fait toi le plus d'homme que tu peux si c'est ce que tu veux."Il eut à peine terminé qu'elle reprit son acharnement contre le jeune homme qui n'avait rien demandé, il n'était certes pas parfait mais il ne méritait peut être pas autant de méchanceté." je pensais l'être aussi, je pensais qu'on passerait au delà de tout ça, je vois que malheureusement c'est plus qu'un problème. Je regrette que l'on ai partagé ça, on serait toujours proche sinon... Et t'inquiète pas on ne mélangera plus rien, après tout ta perspective d'avenir n'est pas de rester dans la société donc tu ne me verras plus et tu pourras vivre sans le poids d'avoir partagé une nuit avec moi..."Il fixa à nouveau le sol de l'appareil dans lequel ils étaient coincé depuis très peu de temps mais tout partait déjà en vrille, tout n'était que colère et rancoeur, voilà ce que représentait leur relation aujourd'hui pourtant Andrew avait espéré qu'il se retrouve, que tout revienne naturellement et il espérait même pouvoir être plus proche qu'il ne l'était de cette jeune femme qui l'attirait toujours autant. Il en eut presque les larmes aux yeux mais sous le coup de la colère il voulut clore la discussion par un choix qui venait d'une impulsion impossible à contrôler et qu'il regretterait surement..." D'ailleurs je vais te permettre de pouvoir partir plus vite retrouver tes fabuleux amants, tu est viré."Sur ces dernières paroles il ne lui accorda plus un regard et s'assit un peu plus confortablement au sol en attendant que les réparations soient faites pour enfin sortir de cet enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Lun 16 Nov - 12:53



   
   Jaylin & Andrew
    Du travail aux sentiments....

I


l m’avait poussé à bout, que mes paroles avaient dépassées ma pensée mais il m’avait blessée en me rabaissant au stade d’un « bon coup du soir ». M’étais-je trompée à ce point sur sa personne. Il ne me semblait pas qu’il fut ainsi mais il l’avait bien cherché. On m’attaque, je réplique. On me bouscule, je frappe. Et là, malheureusement je venais de frapper peut-être un peu trop fort. Mais je n’en fis rien voir. Je gardais mes distances, ne lui portant que très peu d’importance après mes mots à son attention, l’écoutant également n’ayant d’ailleurs pas le choix étant dans cet espace clos et infiniment petit. Je ne répondis pas à ces premières paroles, car moi je savais que cela m’avait énormément touchée, blessée, et rabaissée. Ne me voyait-il que comme ça ? Telle une fille sexy, attirante à la plastique presque parfaite sans voir la personne que j’étais réellement ? Je ne pouvais y songer, venant de sa part. « Peut-être parce que cela m’a touché idiot ! » pensais-je…inspirant profondément je gardais le regard posé sur ces deux portes métalliques debout allant à chercher mon portable dans mon sac et de faire passer au mieux le temps. Mais la suite me fit me sentir tellement mal. Je prenais grandement sur moi. Resserrant mon Gsm en main. Si cela n’avait pas été Andrew je l’aurai giflé sur place. J’encaissais sans rien dire jusqu’à attendre qu’il en ait terminé.« Pardon ?! »Je me tournais vers lui le regardant, là, assis à même le sol. Tout était parti si loin, tout était devenu si catastrophique.« Tu es sérieux ? Tu veux me virer pour une histoire de… »Comment dénommer la chose ? Une histoire d’une nuit ? Une erreur ? Ou alors d’une bombe qui m’avait fait pour a premier fois ressentir une chose étrange en mon ventre et ma poitrine… je regardais un court instant le sol, comme si celui-ci était en train de s’écouler sous mes pieds, allez d’ailleurs savoir pourquoi ?« Tu n’as aucun motif valable pour me renvoyer et puis quand bien même, je n’ai commise aucune faute professionnelle. Après si tu ne sais pas différencier la vie privée du travail, j’y peux rien. On m’a assignée à venir jusqu’ici et c’est ce que je fais. Même si j’aurai préféré être loin de toi. »Ce n’était pas faux étant donné qu’il me faisait un effet monstre, sa façon d’être, son sourire, Son regard...Et le voir ainsi, débiter ces choses me rendait mal. Soupirant je ne sus quoi ajouter sur le moment, « Tout ça ne me fait nullement rire ou plaisir. Pas besoin de me virer tu sais… je préfère démissionner. Et concernant cette …ce qui s’est passée cette fameuse nuit chez toi, tu t’attendais à quoi ? On a bu, on a été pris au jeu et. Et voilà tout… »Bien sûr que je mentais…Mais je ne pouvais tout de même pas lui avouer une telle chose, que je ressentais comme des papillons dans le ventre en sa présence ou rien qu’en pensant à lui, si ?
Mais repensant à ces mots de la fois dernière, je fronçais les sourcils reprenant le ton sur la colère alors que mes mots précédents avaient été dits sur un ton plus calme, presque las, de nous voir en être arrivés là.
« Tu penses vraiment que je suis ce genre de fille facile qu’on peut mettre dans son lit ? Je pensais que tu me connaissais mieux que ça. Et pour ton information, je n’ai fait qu’agir en fonction de toi et de tes paroles. Dire que je suis un bon coup, je devais le prendre comment ?! Dis-moi ?! Si pour certaines c’est un compliment, pour moi c’est une insulte ! Alors ne t’attends pas ce que je sois conciliante, et je ne t’ai pas mis au rang de tous ces autres comme tu le dis si bien. Tu étais à part, enfin je le croyais et maintenant si on pouvait passer à autre chose, sinon je ne suis pas certaine de me contenir. »Je prenais sur moi et inspirais fortement. Reprenant ma place initiale.« Tu peux regretter ça ne changera rien aux faits, c’est fait, ça s’est produit. Au final je suis plus en colère après moi qu’après toi. »Mais une chose m’intriguait…mais je n’en dis rien…attendant nerveusement que cette situation se débloque.




WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Lun 16 Nov - 21:17

Ce voyage était l'occasion de décompresser un peu, de renouer des liens mais au lieu de tout cela la situation ne faisait qu'empirer, mêlant tristesse et colère, comme si aucun des deux ne contrôlaient ce qu'ils disaient et que la vérité se mêlait aux mensonges ou à la peur de s'avouer d'autres choses. Le jeune homme de nature calme n'avait pas maîtrisé sa colère lui non plus et la finalité avait été une décision bien lourde de conséquence : le renvoi de sa jeune amie qu'il lui avait annoncé comme s'il avait clos toute amitié avec elle. Il vit rapidement la surprise de Jaylin quand à sa décision, peut être que les mots avaient été plus fort que la pensée, comme si toute réflexion avait abandonné Andrew qui vit l'incompréhension totale de la jeune femme. Mais il ne dit rien, fixa le sol et écouta ce qu'elle dit par la suite avant de répondre entre deux monologues." peut être mais au point ou on en est rien ne s'arrangera, j'appréhendais ce voyage et pourtant j'espérais que tout allait s'arranger..."La phrase qui suivit le sortit de sa transe et le fit se relever, il s'attendait à quoi ? à tout sauf à ce genre de réaction, il s'attendait à ce qu'elle l'aide à comprendre et expliquer tout cela, pas qu'elle fuit et il ne se gêna pas pour le dire." je m'attendais à quoi ? pris au jeu ? j'ai tout sauf été pris au jeu, j'ai apprécié ce moment et en fait je ne regrette rien, et je pense que ça n'était pas un simple jeu mais plus, tu ne t'ai même pas posé la question, tu as fuis alors que je cherchais des explications... Si on avait vraiment parlé rien de tout ça ne serait arrivé et je n'aurais pas perdu surement la meilleure amie que j'ai jamais eu si pas plus..."Il se tut soudainement écoutant la suite et prenant conscience qu'il en avait un peu trop dit en sachant que tout n'avait pas encore été éclairci au fond de lui. Elle revint encore et toujours sur ce qu'il avait dit et ce pour quoi il s'était excusé, bien sur qu'il savait que ce n'était pas une fille facile, bien sur qu'elle était plus qu'un bon coup, lui non plus n'avait pas su clarifié la situation correctement ce matin là et il avait beau s'excuser rien ne faisait." Tu est tout sauf une fille facile, tout sauf un bon coup... Tu est mon amie et je regrette ce que j'ai dis ce jour là, j'ai mal gérer la situation, je tiens à toi et cette situation m'agace plus que tout... J'ai pas envie de me battre davantage avec toi, encore désolé..."A quoi bon continuer à s'énerver, il n'avait plus la force de s'agacer et il ne pouvait de toute façon pas détruire plus ce qu'ils les reliaient puisque tout avait disparu pendant ces longues minutes coincé dans cet appareil maudit." Tu as raison ce qui est fait... est fait... je regrette de t'avoir perdu..."Il baissa à nouveau les yeux et entendit finalement un bip retentir annonçant la réouverture de l'appareil, Andrew profita de cet instant pour s'échapper de cet endroit ou la situation n'avait fait que dégénérer et chercha à partir sans savoir ou vraiment aller. De toute façon pourquoi aller manger au vue de ce qu'il venait de se passer, surtout que la jeune femme ne voudrait certainement pas passer une minute de plus avec lui. Il partit donc plutôt en direction du bar d'ambiance situé plus loin dans l'immeuble et s'offrit une belle bouteille de wisky pour s'obliger à décompresser en commençant par avaler un verre cul sec avant de s'en reservir et de la siroter le regard vide, vide de toute envie de réfléchir et de s'amuser. Il voulait juste que ce voyage d'affaire cesse et rentrer chez lui pour passer à autre chose peut être ? non il n'oublierai pas la perte d'une personne si chère à ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Mar 17 Nov - 17:44

Tout partait en vrille, les paroles s’en allèrent en bataille au point de se blesser mutuellement. Une fois que je croyais les tensions terminées ou du moins les méchancetés balancées en plein visage voilà que je le vis se lever et se montrer comme jamais je ne l’avais vu jusqu’ici. Je me tournais vers lui, le regard ahurissant. Je déglutissais ne sachant comment faire pour me tenir. Un second coup de poignard en pleine poitrine. Il changeait de discours et cela me heurtait. J’étais déçue de moi, mais également de toute cette situation qui venait de nous détruire l’un l’autre. Le cœur serré, je ne sus que dire ou ajouter, n’ayant pas eu le temps ni les mots pour le rattraper. Je restais un court instant là, remontant mes larmes naissantes avant de me diriger vers le restaurant pour annuler notre table. J’errais dans cet hôtel aux multiples services quand je vis Andrew là, au bar, visant les verres les uns après les autres. Cela me meurtri de le voir ainsi e tout ceci par ma faute. Je voulus aller vers lui mais autant aller faire ma valise pour quitter les lieux au petit matin Mais je me devais d’été honnête avec lui comme il l’avait été avec moi, faire cesser toute cette querelle. Je m’avançais ver s lui, et pris une profonde inspiration. Le barman me demandait si je souhaitais commander quelque chose, lui répondant par la négative, d’un signe de main. Regardant Andrew, je pris donc mon courage à deux mains.
«Je suis désolée de te mettre dans un tel état, Ce n’était pas mon intention. J’ai apprécié aussi cette soirée et tout le reste peut-être même trop mais tu l’as dit je ne suis pas de ce genre de fille à se poser. Je ne suis pas pour toi et je ne veux rien imposer à personne. Et encore moins à toi. Tu es le seul véritable ami que j’ai eu jusqu’à présent avec qui faire les idiots «
Lâchant un léger rire repensant à notre soirée à se faire les pires gages possibles. Avant de retrouver mo sérieux.
« Et moi je regrette de ne pas t’avoir dit certaines choses Andrew…mais tu me connais je ne suis pas du genre à débattre… »
Tout en me pinçant les lèvres avant de me relever osant à peine le regarder. Et ne lui ayant pas laissé le temps de me couper dans mes paroles.
« Tu ne m’as pas perdu Andrew… »
Debout une main glissant sur son épaule avant de partir pour rejoindre notre chambre d’un pas pressé à faire ma valise. Qu’ajouter de plus ? Je ne repris pas l’ascenseur mais les escaliers pour réfléchir un peu avant d’arriver dans le couloir ou se trouvait notre porte de chambre, les yeux rougis, tremblotante de mes aveux. Je n’avais jamais ressenti une telle chose, et cela me faisait peur de ne pas contrôler la situation, mes sentiments, un tout
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Jeu 19 Nov - 13:58

La première soirée de ce voyage professionnel fut la plus catastrophique que put connaitre Andrew, des choses en attente avaient besoin de sortir et tout était arrivé tel un flot de colère et de haine impossible à gérer tout cela ne menant qu'à la fin de leur relation du moins du point de vue du jeune homme. Il avait préféré s'isoler et partir se poser au bar de l'hôtel afin d'arrêter de penser, afin d'arrêter de se prendre la tête, tout cela ne menait à rien et ne leur permettait pas d'avancer. Il sirotait son wisky à une vitesse hallucinante lui permettant de mettre son esprit en légère stase afin d'aller mieux, une solution de lâcheté mais qui dans l'immédiat fonctionnait très bien. Il s'imaginait bien passer la soirée ici avant de rentrer et de s'effondrer sur le sol de la chambre pour dormir jusqu'à décuver, le projet il n'en avait que faire sur l'instant, il ne pensait qu'à une chose cette femme ravissante qu'il appréciait tant qu'il venait surement de perdre... A sa grande surprise il fut sorti de sa rêverie à l'arrivé de cette dernière et l'écouta attentivement en essayant de garder un maximum sa concentration. Le jeune homme fut déçu de ce qui l'entendait mais le savait pertinemment et la fin lui plut quand même car ce qu'il voulait avant tout c'est ne pas perdre une amie si précieuse." Je comprends et je le savais que trop bien... J'espère ne pas t'avoir perdu je tiens à toi souvient en."Il fut soulagé d'entendre toutes ses paroles si soigneusement choisi, c'est comme un soulagement au coeur même s'il savait que tout ne reviendrait peut être pas en claquant des doigts au moins elle était toujours là pour lui. Il la regarda s'éloigner en ne sachant que faire, peut être fallait il lever le pied par rapport à ce séjour, laisser un peu de distance entre eux pour que tout se refasse naturellement... Enfin en finissant son verre il se dit qu'il ne pouvait pas la laisser partir comme ça, il garda la bouteille en main et partir à vive allure jusqu'à la chambre où il l'observa faire sa valise. Andrew chercha les mots pour la convaincre de rester là avec lui et de profiter un peu du temps qu'ils leur restaient ensemble." Ne part pas s'il te plait, finissons ce séjour comme il se doit, tu seras libre après de faire tes choix rester ou partir de la boite. J'aimerais pouvoir profiter un peu de mon amie que j'ai bien failli perdre ce soir, je regrette toute cette engueulade."Il marqua une pause semblant avoir attiré l'attention de la jeune femme et il continua de se prononcer sur ce qu'il avait à l'esprit." J'ai une belle bouteille à finir et j'aimerais la partager avec toi, on peut se regarder un truc, être ensemble comme on sait bien le faire et juste profiter sans se prendre la tête."Andrew posa la bouteille et se rapprocha doucement de la jeune femme laissant ses émotions prendre le dessus."Je ne te demande rien, aucune décision à prendre, pas de réflexion à avoir sur l'avenir, juste toi, moi et une belle soirée"Il vint tellement près d'elle qu'il pouvait entendre la respiration de son amie s'accélérer, le jeune homme la prit dans ses bras afin de la serrer fort contre lui de long instant se sentant trembler à ce contact et en apprécier chaque moment. Il recula légèrement son visage afin de la fixer droit dans les yeux, il savait que même s'il ne se mettrait peut être pas ensemble pour différentes raisons, il ressentait toujours une intense attirance pour elle et c'était réciproque il n'en doutait pas. Alors sans attendre plus longtemps et par ce qu'il en avait envie, il approcha délicatement son visage comme pour lui offrir de s'échapper et l'embrassa tendrement avant de s'éloigner légèrement." Je ne veux pas te forcer, j'espère que ta réponse sera positive..."Andrew s'assit sur le bord du lit et regarda droit devant lui espérant qu'elle veuille bien profiter de cette soirée en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sociologie du travail
» norme du travail
» Cours de secourisme en milieu de travail
» pas de travail pas de problème
» Allaitement et reprise du travail : comment faire accepter les biberons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-