AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Jeu 19 Nov - 18:55


Tout tournait dans un autre sens, de l’ignorance, à l’engueulade pure jusqu’à en arriver ici dans cette chambre après des confidences ? Oui c’était tout à fait cela. Je ne sus comment mais tout semblait s’être apaisé et tout me paraissait maussade également comme si nous n’avions plus rien à nous dire, à nous reprocher, hors nous avions toujours cette amitié non ? Je faisais donc ma valise sans réellement faire attention au retour d’Andrew dans notre chambre. Mais malgré mes dires, cette sensation qui me tiraillait de l’intérieur vint à se dissiper d’une certaine manière. Comme si, j’étais apaisée. Je me stoppais dans le rangement de ma valise, ayant retiré ma veste, étant en chemisier blanc et en pantalon, afin de vite me coucher par la suite pour attendre que le petit jour se lève et prendre le prochain avion pour New-York. Je regardais par la fenêtre face à moi tandis que je refermais mon bagage ; les lèvres pincées avant de prendre une profonde inspiration. Je fermais un instant les yeux, avant de le regarder brièvement toujours sans un mot. Puis mes yeux rivant sur cette bouteille, revoyant un remake de la soirée passée chez Andrew ? Un peu d’alcool et hop on finirait sous les draps ? Je ne sais pas si c’était une bonne idée surtout après avoir vu ce que cela avait fait à notre superbe relation. Soupirant légèrement. Puis ce rapprochement me fit battre le cœur à tout rompre. Je ne sus ce qui ‘était en train de se passer mais j’adorais ça, cette même sensation que la dernière fois et je succombais malgré une timidité refoulée mais qui devait se voir peut-être ?« Andrew… »Puis vint ce baiser. Doux, tendre et si intense à la fois que le fiat d’y mettre fin me stoppais net dans mon élan de poursuivre. Toujours les yeux fixés sur lui, face à sa personne, le voyant s’asseoir et ou je vins me poster devant lui, attrapant la fameuse bouteille de whisky pour en boire une gorgée avant de la lui tendre, comme pour nous donner du courage. Repensant à ses paroles, ne rien devoir l’un à l’autre sachant ce trouble, entre nous ? N’était-ce pas profiter de tout bonnement ? En adulte consentant je vins donc à m’approcher de lui, toujours tremblotante avant de le regarder et de venir poser doucement mes lèvres sur les siennes, avec légèreté et envie malgré tout, puis me stoppant avant de le regarder de nouveau, presque timide...« Juste toi et moi…sans aucun engagement derrière…ce soir pour nous… »Tel un récapitulatif de notre « accord verbal » un pacte signé de notre parole avant de venir tout contre lui me demandant si cela perdurerait pour les 4 jours à venir durant notre voyage ici au Canada ? Cette idée au fond me ravit ! Puis je tentais d’adoucir le tout avec un peu d’humour.« Au moins personne n’aura à dormir par terre, même si le lit est vraiment tout petit. »Me retrouver auprès de lui, toute cette nuit me donnait ce léger sourire au coin des lèvres, et me ravivait. Mais je n’en restais pas moins sur la réserve de peur de mettre une nouvelle fois en péril notre relation.
« On se commande un petit quelque chose du coup ? Je commence à avoir faim… » Tout en faisant une légère grimace mais le temps de se faire monter un bon repas, du temps passerait les clients du restaurant étant servis en priorité probablement. Passant un coup de fil pour le repas que nous aurions dû prendre en salle, je me tournais vers Andrew en tailleur, m’étant défaite de lui doucement.« Gauche ou droit ? Le côté du lit ? »J’attendais sentant les palpitations de mon cœur reprendre à tout va car de toute façon on serait amené à dormir collés-serrés.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 20 Nov - 2:03

Finalement peut être que le mieux aurait été de rester dans un coin mais le jeune homme ne voulait pas que tout ça en reste là, que leur relation s'arrête comme si de rien n'était après une dispute dans un ascenseur même pas fichu de fonctionner. Il aurait très bien pu rester au bar mais cela aurait signifié peut être la fin de leur amitié et Andrew ne voulait pas que ça arrive, il voulait se faire pardonner, il voulait montrer à son amie qu'il était prêt à tout mettre de côté pour juste être auprès d'elle. Alors il la rejoint dans leur chambre alors même qu'elle préparait déjà sa valise et lui proposa de passer une belle soirée comme ils savaient bien le faire avant le fameux soir. Andrew espérait sincèrement qu'elle lui dise oui et qu'elle soit enclin à vouloir passer une bonne soirée, lui voulait qu'il puisse juste profiter de l'un et de l'autre pendant le restant de ce séjour, certes il y aurait du travail mais pas que ça. Pendant un moment il sentit son hésitation mais il espérait que sa réponse soit positive, après quelques minutes de léger silence, il vit la jeune femme boire à la bouteille avant de lui offrir un doux baiser avant de lui dire oui à sa manière. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire comme s'il sentait que tout irait mieux maintenant ou du moins dans le bon sens et cela l'apaisa comme si un soulagement au fond de sa poitrine se fit sentir. Il lui fit un signe de tête à la suite de son affirmation du contrat qui les liés pour la soirée. Sans dire un mot il l'écouta attentivement et sourit à la remarque qu'elle fit concernant le lit, effectivement tout serait plus simple pour le séjour puis l'idée de manger ne fut de trop depuis le temps qu'il avait mis de côté ce besoin tout deux devaient avoir extremement faim." Avec plaisir j'avoue que depuis le temps j'avais presque oublié mon ventre qui criait famine. je te laisse prendre ce qui te fait envie, ne t'inquiète pas je suis pas difficile." Il la laissa prendre la commande gardant le sourire et une forme naissante qui lui fit réfléchir à la façon dont ils pourraient occuper leur soirée car il n'était pas encore bien tard et il pouvait profiter de veiller un peu en sachant que la réunion du lendemain n'était pas la matinée mais en début d'après midi. Peut être que pour ce soir quelques choses d'un peu plus calme que des mimes pourraient leur permettre de rattraper le temps perdu et de discuter tranquillement afin de renouer leur relation. Il fut ramener à lui par la question de la jeune femme, il lui sourit avant de lui répondre." Hum le milieu me convient bien comme ça tu seras obligé de te coller à moi"Il rigola à sa bêtise et enchaina sur sa proposition en vue de la soirée car à l'heure actuel ils avaient une bouteille pas tout à fait pleine et le repas qui était en voie d'arriver mais pas d'occupation." Du coup tu veux faire quoi ce soir on discute pour rattraper le temps perdu, on se fait un film ou autre chose ?"Il lui laissa carte blanche à bien des niveaux mais c'était le minimum qu'il puisse faire après tout ce qu'ils avaient traversé. Avant tout réponse de sa part il rappela le service afin de faire commander un bon vin pour aller avec le repas commandé. Puis dans l'attente que la soirée se mette petit à petit en marche, il revint prêt d'elle et la fixa avec plaisir, après tout ce temps passé à s'éviter, à ne pas se parler et à s'agacer l'un contre l'autre, ils auraient pu tout bonnement le passer à être proche et à profiter. Mais ce soir il n'hésitera pas à profiter de son amie sans pensée négative, sans prise de tête, juste lui et elle pour une magnifique soirée et il commença dès maintenant en l'embrassant à nouveau à plusieurs reprise sentant son coeur battre comme jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 20 Nov - 18:59

Tout prenait une tournure en parfaite inversion qu’à notre arrivée. C’était affolant, troublant au point de ne plus savoir réellement si tout ça était raisonnable. Ce rapprochement, cette ambiguïté ressentie, cet accord à profiter des jours durant, ou du moins de cette première nuit passée à l’hôtel.
Attendant la commande de nos repas, choix identique à la carte servie en salle, de l’entrée au dessert, après tout, l’entreprise prenait en charge les frais de déplacements et tous autres frais liés à ce voyage d’affaire, autant en profiter ceci dans la limite du raisonnable, non ? Tentant donc de dissimiler tout malaise, j’avais joué la carte de l’humour, léger certes mais cela eut le don d’apaiser notre crainte à chacun, crainte de reperdre l’autre d’une quelconque façon. Je me sentie rougir mais également cela me fit rire. Ne sachant quoi dire sur l’instant jusqu’à ce qu’il commande une autre bonne bouteille. Ah l’alcool et ces effets. Je ne boirais pas plus que de raison ce soir, ne voulant pas avoir ce même mal de crane que la fois dernière.
« Et bien je ne sais pas trop, un film peut-être… »Levant les yeux et voyant Andrew qui me fixait, ce qui eut le don de me faire frissonner.  Je le fixais donc également, le cœur battant  jusqu’à sentir ses lèvres venir se poser contre les miennes… Nous fûmes basculés, en arrière pour ma part, entrainant Andrew dans ma lente chute, dos au matelas, tous les deux enlacés.
« Et en attendant c’est toi qui devra te coller à moi parce ce que je ne compte pas bouger d’ici… »Le regardant tout en reprenant là où je m’étais arrêtée, là où on s’était arrêté, à s’embrasser tendrement, après ces paroles  qui avaient peut-être un double –sens pour moi. Ici dans cette chambre, dans ses bras ou bien à ses côtés, mais cette idée fut vite évincée car ce n’était pas dans mon tempérament de me ranger. Puis l’envie prenant le dessus de ma raison je commençais à me faire envieuse pour retrouver cette même chaleur et sensation que celle ressentie chez lui il y a quelques temps. Bien vite, nous nous retrouvions à demi nu explorant le corps de chacun sans être alcoolisés cette fois ci ce qui rendait les choses peut-être plus intenses d’une certaine manière. On prenait notre temps jusqu’à partager notre premier soupir de plaisance, accompagné de nombreux autres soupirs et gémissements .L’atmosphère de ma pièce se réchauffant grandement sous nos ébats « amoureux » ? Ce mot était encore imprononçable sur nos lèvres, du moins les miennes même si une alchimie était réelle et présent entre nous. Une chose indéfinie qui faisait qu’Andrew sortait du lot. Sa gentillesse, son sourire, son professionnalisme, son regard, sa façon d’être et son infinie tendresse.  Tout ça pour un même homme qui ce soir partageait avec moi tant de choses, ne faisant plus qu’un...
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Sam 21 Nov - 0:58

Tout avait mal débuté mais finalement la soirée prenait une autre tournure et offrait une seconde chance aux deux jeunes gens qui ne semblaient pas s'en priver, le calme et la sérénité reprirent leur cours et ils se rapprochèrent à nouveau mais dans une mentalité commune et voulut qu'ils avaient acceptés : le mot d'ordre pas de prise de tête, pas de réflexion trop poussé et surtout profiter. Ils s'étaient commandés un bon repas en cours d'acheminement avec une bonne bouteille à savourer cette fois et pas à s'envoyer afin d'éviter les oublis et de créer des soucis, après tout ça ne leur avait pas réussi la dernière fois et puis dans ce genre de moment mieux fallait il savourer. Tout se mettait en place tranquillement, le jeune homme en profita dans l'attente de se renseigner sur les envies de Jaylin en terme d'occupation pour cette soirée. La première réponse vint sur l'idée qu'il avait eu c'est à dire un film, soirée tranquille mais efficace pour partager un bon moment mais ils avaient le temps car avant le repas était une priorité pour les deux qui avaient passé plus de temps à s'engueuler qu'à manger. Lors du baiser qui suivit, ils finirent tout les deux allongés sur le matelas à se regarder les yeux dans les yeux, on pourrait presque en oublier qu'ils étaient amis et non plus, comme un vrai petit couple amoureux ou l'on ressentait tout un tas de sentiments les envahirent. Ce qu'elle lui dit sur un air de défi le fit frissonnait, cette soirée promettait d'agréable moment avec une jeune femme qui représentait la perfection aux yeux du jeune homme." Sa me va complètement, c'est ce que je veux passer la soirée collé à toi."Il sourit à sa complice avant que les tendre baisers reprennent leur cours comme si aucun des deux ne pouvaient plus s'arrêter, ne contrôlait plus cette proximité si délicieuse. Proximité qui déboucha sur un nouveau partage similaire à celui de la fameuse soirée, similaire et différent à la fois comme si les choses clarifiés avaient un tout autre goût permettant d'apprécier davantage cet instant. Les échanges de caresses commencèrent mêlant leur corps pendant de longue minutes rempli de tendresse et presque on aurait l'impression d'amour mais à l'heure actuelle on ne pouvait bien encore le définir, une attirance était présente, une envie, une alchimie presque parfaite mais pas encore assez pour bien distinguer ce que deviendrait leur relation. Prendrait elle de l'ampleur pour les liés pendant plusieurs années, la question était absente de leur lèvres, pour l'instant seul ce moment de plaisir partagé comptait. Moment qui vint à se terminer petit à petit avec le bruit d'une sonnette qui révélait l'arrivé du repas tant attendu et désiré, l'occasion de marqué une courte pause. Andrew se leva délicatement enfila une des robes de chambres offert pour le séjour afin d'aller ouvrir la porte pour récupérer la précieuse nourriture." Enfin il est venu le temps de se restaurer pour reprendre des forces, la soirée est loin d'être fini"Andrew lui offrit un sourire de défi avant d'installer convenablement le repas sur la table distribuant du mieux possible les portions et servant une pointe de ce bon vin commandé dont ils n'abuseront certainement pas. Il laissa la jeune femme commencer à manger et lança un premier film en guise de fond ne sachant réellement s'ils allaient le regarder ou s'il resterait en fond de décor ce soir. Il s'installa ensuite à ses côtés et apprécia la délicieuse nourriture présente dans son assiette comme s'il avait attendu bien trop longtemps avant que sa faim ne soit rassasié." Je suis content que tout s'arrange au faire et à mesure, tu m'avais vraiment manqué ces dernier temps."Que de magnifique moments mais Andrew ne pouvait s'empêcher de garder un léger regret, il savait ce qu'elle en pensait et ne voulait pas gâcher tout ça à nouveau mais il regrettait de n'être que son ami comme s'il n'avait pas l'exclusivité finalement. Même si les choses se dessinaient petit à petit, il savait quand même que le statut actuel ne lui conviendrait qu'un certains temps et c'était bien dommage, aujourd'hui ça n'était pas une gêne de le contenir mais avec le temps peut être...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Mer 25 Nov - 15:23

Tout semblait rentrer dans l’ordre. Les choses se replaçaient peu à peu et Andrew et moi retrouvions cette parfaite osmose déjà ressentie chez lui, la fois dernière. C’était si agréable, si intense. J’étais bien, apaisée et aimée ? Oui je pouvais le dire, même si je n’avais jamais connu de vraie histoire d’amour. Aucun petit ami officiel si ce n’était pendant mon adolescence où je traînais avec un certain garçon, qui au final, s’en était allé, pour je ne sais quelle raison. Une rencontre, un bien-être, une soirée d’adieu et ce fut ma toute première fois.
Voilà encore ces paroles qui me décontenançaient que je ne sus comment réagir. Il avait cet effet sur moi car il était différent, il m’était l’exception de toute relation et j’vais toujours avec lui ces papillons en mon ventre. Me retrouvant dans ses bras et partageant cet instant de pur plaisance, mon esprit s’envola au point de ne plus penser mais simplement d’apprécier ses assauts tout contre moi, son souffle et cette ennivrance. Jusqu’à ce qu’une autre envie se fasse ressentir, celle de la faim.
Me couvrant doucement du drap, je repris mon souffle, mes esprits, et avais même ce petit sourire idiot suspendu aux lèvres tandis que mes yeux se posèrent sur le corps d’Andrew. Image dont je ne me lasserais jamais d’ailleurs. Attrapant la chemise de mon jeune ami, je l’enfilais simplement avant de le rejoindre à table pour commencer ce succulent repas. Je le laissais se préoccuper de ma personne en me servant un verre, et le regardais par-dessus celui-ci, les yeux remplis d’envie.
« Excellent…ce vin. »Prenant ce compliment à double sens. Cette soirée était excellence, Andrew l’était également et tout semblait si parfait en cet instant. Que j’en oubliais la réelle venue en ce pays sur l’instant. Revenant à mes côtés, je devais avouer que cette situation ne me déplaisait nullement. Au contraire, je l’appréciais de plus en plus. L’air joyeux, je vins à terminer mon assiette tout en écoutant mon ami dans ses paroles qui me parurent nostalgiques…« Toi aussi tu m’as manqué.., j’ai détesté cette période … »Période d’après cette nuit qui avait été riche en rebondissement et qui m’avait fait découvrir un autre aspect d’Andrew, et aussi qui m’avait fait le voir autrement, l’apprécier autrement .Non pour son côté bon amant mais pour cette douceur qu’il avait su me donner durant cette nuit passée avec lui. Etait-ce cela que de vivre perpétuellement avec une autre personne ? Que de passer chaque nuit avec l’être aimé et de se sentir toujours en parfaite sécurité. Car j’j’avais beau être une jeune femme rebelle, je n’en étais pas moins humaine, avec des envies, des besoins, des désirs…Perdue un court instant dans mes pensées terminant ensuite mon verre de vin je me levais et allais à la fenêtre de notre chambre.« C’est vraiment magnifique ici. »Je n'avais jamais voyagé n’ayant jamais eu l’occasion de le faire pour prendre soin de ma mère, qui aujourd’hui vivait une réelle histoire d’amour avec son futur époux riche à ne plus savoir combien de zéro pouvait suivre le premier chiffre, mais j’étais heureuse pour elle.il était donc temps pour moi de vivre, de me construire un avenir, une vie…
Puis devant me reprendre, je revins vers Andrew, posant mon verre de vin et me penchant vers lui, posant chacune de mes mains sur le fauteuil ou il s’était installé, mon visage très près du sien.« Et si on sortait ? On pourrait en profiter pour sortir et visiter les alentours. Faire une ballade avant que la nuit ne tombe qu’en dis-tu ? »Je vins l’embrasser furtivement mais avec une certaine douceur à la fois que je commençais à rassembler mes vêtements. Mais peut-être ne souhaitait il pas quitter cette chambre ce soir ? J’attendis donc de connaitre son envie du moment. Après tout nous avions du temps devant nous, rien ne nous pressait. Nous resterions ici encore pour les quatre prochains jours
Aucune prise de tête, aucune promesse, excepté vivre selon notre ressenti du moment et je tenais à agir comme bon me semblait. Ecoutant peut-être mon cœur et non la raison…Tournée vers lui, mes vêtements en main qui avaient tous rejoins le sol avant nos ébats « amoureux »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 27 Nov - 20:44

Les deux amants partageait une soirée divine et ils avaient le comportement d'un jolie petit couple fusionnel, tout pour donner envie. bref le jeune homme était heureux de profiter d'elle pendant ce qui paraissait être une vrai trêve à côté de ce qu'ils avaient vécu depuis quelques semaines. Les moments qu'ils partageaient était exquis et andrew ne s'en lassé pas. Après vint un autre moment attendu celui du repas qui fut d'ailleurs des plus somptueux mêlant différent met des plus raffiné et ce vin n'en parlons pas, surement l'un des meilleurs que le jeune homme avait goûté. Il ne pouvait rêver mieux être en sa compagnie, elle son amie et complice, cette belle femme avait qui il partageait tant et pour qui il commençait à ressentir de réel chose, qui ne cessait de grimper au faire et à mesure que le temps passe, d'ailleurs il sentait que tout cela serait un problème un jour et qu'il se devrait de le contenir pour conserver leur relation. Le repas finit rapidement car la faim avait été longue, il regarda Jaylin se lever et se diriger vers la fenêtre, restant sur place à siroter son vin. Tout était euphorisant, il était posé calme et malgré cela il ne s'enlevait pas cette idée de la tête, cette femme ne voulait pas d'une relation il le savait que trop bien, c'était sa façon d'être à elle. Mais lui il savait qu'il le voudrait tôt ou tard, comment la convaincre, peut être fallait il mieux laisser cela de côté, rester de simple amant et profiter. Mais profiter sa va un temps, dès fois il faut aussi savoir avancer... Il gambergea un moment et fut sortit de son esprit lorsqu'elle revint près de lui faire une proposition qui pouvait être sympathique. C'était une bonne idée, tout paraissait tellement beau ici et le jeune homme ne connaissait pas les coins donc oui pourquoi pas. Il eut le droit à un doux baiser avant de répondre dès qu'il le put." Eh bien ton idée me plait bien. Tu voudrais aller ou en particulier, on fait à l'improvisation ?"Aussitôt dit, il imita la jeune femme et s'habilla de manière convenable pour sortir car au canada il ne faisait pas toujours très chaud, il rassembla aussi les affaires dont il avait besoin si jamais ils s'arrêtaient quelques part et que le jeune homme avait besoin de argent. Dès que tout les deux furent prêt, ils descendirent ensemble dans la rue prenant une première direction au hasard en attendant de savoir si son amie souhaitait aller quelques part plus précisément. Une petite balade, quoi de mieux pour s'aérer l'esprit et passer à nouveau un bon moment ensemble. Andrew s'y habituait tellement que la peur que tout cela s'arrête à leur retour à New York lui faisait comme une boule au ventre. Il se risqua donc à voir un peu ce qu'elle voyait pour la suite sans trop se risquer à une nouvelle engueulade." J'aimerais que ce séjour ne s'arrête jamais, on est tellement bien ici. Du coup je voulais savoir... Une fois qu'on rentre, on cesse ce petit rapprochement ?"C'était une manière pour lui de savoir un peu ce qu'elle pensait et il le dit avec une délicatesse à toute épreuve pour ne pas la froissée, pour qu'il n'y ait pas d'arrière pensée entre eux. D'ailleurs en guise de bonne foi il lui offrit un très beau sourire et laissa un instant de silence ayant peur de sa réponse, il aurait voulu la faire changer d'avis sur les relations sérieuses, lui faire arriver à peut être vouloir ce qu'elle n'a jamais voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 4 Déc - 18:15

C’était une soirée fort sympathique, surtout que désormais les choses semblaient être apaisées et tous deux étions plus ravis que la situation se dénoue, que ce mal être disparaisse alors je pensais qu’apprécier ce moment étant ce qui pouvait arriver de mieux. Vêtus et prêts à affronter cette grand ville.*Juste s’aérer un peu »nous marchions hors de l’hôtel visitant les alentours, non sans aller bien loin, juste prendre l’air, sortir de cette chambre bien trop petite mais confortable au passage avant de l’entendre me déposer une question. Mains au fond de mes poches, je ne disais que le temps s’était bien rafraîchi à moins que ce ne soit cette soirée si chaleureuse qui faisait contraste au temps qu’il faisait. Plus basse en température et peut-être bientôt également en relation, celle que j’entretiens avec Andrew. Tout dépendrait surement de ma réponse à sa question ; je me retournais donc vers lui perdant un peu de mon sourire. même si ces premiers mots me firent un bien fou entendre. Oui nous étions bien ici, l’un avec l’autre en ce moment même, mais sur le long terme ? Serait-ce possible ? Nous étions si différent au final…JE me stoppais un court instant avant de réfléchir sérieusement. Il n’avait pas tort, profiter, partager était une chose, amis mettre en avant notre relation si spéciale en était une autre… « Oui on est bien c’est vrai, c’est même mieux que je ne l’aurai imaginé mais pour être honnête je n’en sais rien c’est tout nouveau pour moi, je ne veux pas gâcher ça pour l’instant après si tu veux qu’on cesse...tout ça, dis le moi…mais je pensais que c’était peut-être l’occasion de mieux savoir ou se situer…Enfin je ne sais pas si je m’exprime bien… »Me voilà donc décontenancée, ne sachant plus comment agir, et surtout ne souhaitant pas le froisser. Je n’avais jamais eu de véritable relation et me lancer dans une telle histoire me faisait réellement peur. Je ne souhaitais pas non plus jouer avec les sentiments d’Andrew ou lui mettre une claque au sens où cela ne fonctionnerait. Mais encore pour cela, faut-il se lancer ? Je ne sus plus quoi penser donc je tentais de connaitre le point de vue d’Andrew de façon plus approfondie.« Je ne te demande rien Andrew, je n’attends rien non plus tu sais mais toi est ce ton cas ? Je préfère mettre les choses à plat, au moins ça évitera les situations ambiguës et d’éventuelles fâcheries. »Le cœur serré et l’estomac noué, je marchais à ses côtés, ne sachant comment il prendrait la chose mais devais-je être si réticente. « Mais sache que j’apprécie être avec toi. En tout point… »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew S. Pierce
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : Max
» date d'inscription : 25/09/2014
» nombre de messages : 214
» disponibilité rp : dispo !
» avatar : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Mer 9 Déc - 18:22

Ce fut une magnifique soirée qui se déroula et qui était pour l'instant loin d'être terminé, après un bon repas des échanges de tendresses ne mêlant aucune réflexion et aucune prise de tête vint maintenant une petite promenade pour surement finir en beauté avant de partir dormir pour une repos bien mérité. le jeune homme lui avait quand même demandé où elle souhaitait aller mais à prioris c'était une balade improvisée sans passage obligé dans une endroit particulier, juste pour s'aérer un peu comme elle lui avait mentionné. Après tout pourquoi pas comme ça ils pourraient rentrer à n'importe quel moment car mine de rien l'heure avançait rapidement. Ils se promenaient en profitant encore l'un de l'autre jusqu'à ce que le jeune homme pose une petite question car il souhaitait quand même avoir un minimum une idée concernant leur retour, devraient ils continuer à être comme ça l'un avec l'autre ou devraient il faire passer l'amitié avant tout car il ne savait pas ce qu'elle souhaitait vraiment. C'était une simple question et il espérait que la jeune femme ne le prenne pas mal même si elle sembla avoir l'effet d'une bombe laissant un léger blanc. Elle s'arrêta un instant et il en fit de même ramenant son attention à la réponse qui commença à prendre forme dans la bouche de Jaylin. Elle ne savait toujours pas vraiment où elle en était alors que les choses se précisaient dans le coeur d'andrew mais il ne pouvait pas la brusquer et il ne le voulait pas." D'accord je comprend, il faut prendre le temps, je voulais juste avoir un peu une idée savoir si on devait éviter les gestes d'affection ou autre. Et non je ne souhaite absolument pas que ça cesse au contraire."Elle avait tout de même l'air de vouloir avancer la réflexion sur le lien qui les unis car après tout pour l'instant ils profitaient juste de l'un et de l'autre sans vraiment réfléchir à la suite à laquelle il faudra faire face tôt ou tard. A la suite de cette première réponse, elle essaya de se renseigner sur ses pensées à lui. Elle n'attendait rien de lui mais le jeune homme commençait à s'attacher peut être différemment et son idée sur leur lien devenait un peu plus clair. Peut être d'ailleurs que finalement ce qu'il viendrait à ressentir ne serait qu'à sens unique... Alors après avoir prit une bonne inspiration, il essaya de lui expliquer à sa façon ce qu'il pouvait en penser." Disons qu'avec le temps je me demande si je m'accroche pas un peu trop... Enfin si moi je m'attends pas à quelques chose d'un peu plus sérieux par la suite.. Mais je ne te forcerais jamais à rien en tout cas sache le."Il resta sur ses explications simples et continua d'avancer en regardant devant lui, prenant le temps d'apprécier ce qu'elle finissait de dire. Lui aussi apprécier sa présence mais le fait de n'être qu'un ami commençait à devenir dur à gérer et c'est ça qu'il essayait de lui dire sans la bousculer. Il resta dans ses pensées attendant une réponse de sa part en ayant un peu peur de ce qui pourrait suivre, peut être que tout deviendrait clair mais pas dans le sens qu'il le souhaitait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   Ven 22 Jan - 18:44

Tout semblait aller au mieux entre nous et c‘était d’autant plus agréable surtout quand on se remémore notre arrivée ici…L’atmosphère s’était réchauffée tout comme mon cœur et probablement le sien comme si rien de notre « séparation momentanée » n’avait jamais eu lieu.
Errant dans les rues froides de cette ville, au paysage magnifique, tout semblait être parfait jusqu’à cette nouvelle interrogation. Mais il n’avait pas tort. Devions nous faire attention, nous retenir ou bien vivre l’instant présent ?ce qui au final serait plus simple non ? Cette petite idée me fit sourire légèrement. Me rapprochant de lui doucement à le regarder je tentais de faire au mieux dans la suite de réponse. Mais sourire que je perdis bien vite quand il me parla de ses ressentis…N’étais-je pas égoïste au final de profiter de lui d’une certaine manière ? Je me freinais et j’en étais consciente mais pour un seul but, celui ne pas souffrir. A quoi bon s’attacher puisque les gens partent tous tôt au tard, d’une manière ou d’une autre.
Je m’apprêtais à cet instant à poser ma main sur la sienne, mais cet acte fuit vite stoppé dans son élan. Comment faire ? Ne pas aller en son sens serait un risque à prendre ne le perdant peut-être, mais aller à me laisser porter vers lui, dans ses bras, me faisait me sentir vulnérable et aussitôt ce fut comme si mon mode de défense se mettait en fonction, me braquant totalement, n’allant à écouter mon cœur qui lui semblait battre pour Andrew…Je plongeais mon regard dans le sien, sentant soudainement le froid venir se plaquer sur mon visage, qui virait légèrement aux teintes rosées. Soupirant je ne sus réellement quoi répondre. Puis levant les yeux à nouveau sur lui, après m’être perdue un temps dans mes pensées, arborant un air des plus sérieux, tout sourire effacé, je décelais mes fines lèvres.« Je suis désolée Andrew, je ne pensais pas être une torture pour toi. Je ne te demande rien non plus tu sais et ne t’oblige a rien non plus également. Mais je peux comprendre ton point de vue. Je t’aime beaucoup et j’aime ce qu’on partage mais je suis incapable de me laisser aller. Ce n’est nullement contre toi mais…j’aime trop ma liberté ! » Finis je de dire le ton plus enjoué comme si je tentais de le persuader de mes paroles, ou le faisais –je pour me voiler la face ? Mais il était vrai également que j’aimais cette sensation de ne rien devoir à personne, de faire à ma guise, de contrôler ma vie tout simplement sans l’accord de quiconque ! Marchant près de lui, comme si tout cela était naturel de lui avouer mon besoin de vivre à ma guise. Et je continuais sur cette lancée afin d’alléger toute cette situation pesante, le sourire revenu sur mon visage. « Puis je suis une chieuse absolue, bordélique et j’aime ne pas faire comme tout le monde. Ta vie est bien rangée et personnellement j’y ferais quoi de plus qu’actuellement ? On est amis Andrew, on s’amuse à des jeux tellement débiles parfois comme la fois chez toi comme des gamins et on partage aussi de bons moments, tout ce passe bien comme ça non ? Alors pourquoi changer quelque chose qui fonctionne si bien, dis-moi ? »Illusions maintenues, apparences trompeuses, je faisais tout pour qu’Andrew se sente mieux, le cœur plus léger et qu’on puisse poursuivre ce voyage avec la plus grande sérénité qu’il soit. Puis sentant une odeur exquise, je ne pus me résoudre à m’abstenir. Un vendeur ambulant de gaufres et de crêpes se trouvait non loin. Attrapant le beau brun par le bras, je l’incitais à accélérer le pas pour aller déguster une de ses succulentes cochonneries ! « Dépêche-toi aller ! Sens moi cette odeur hum…. ! »
Devant le marchand je pris donc une gaufre recouverte de chocolat, au gout exquis tandis que mon ami se replia sur une crêpe préparée à sa guise.« C’est moi qui invite ! »
Je mangeais ensuite à pleines dents, appréciant grandement ce petit dessert, telle une vraie gamine, regardant Andrew et lui lançant un clin d’œil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Du travail aux sentiments.... [PV Jaylin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sociologie du travail
» norme du travail
» Cours de secourisme en milieu de travail
» pas de travail pas de problème
» Allaitement et reprise du travail : comment faire accepter les biberons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-