AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

wish we could turn back time (kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: wish we could turn back time (kira) Mer 29 Juin - 16:44

Some things are left undone,
Some words are left unsaid,
Some feelings are left unexpressed.

Il était arrivé 10 minutes en avance et avait déjà descendu deux cafés. Les mains moites, il attendait avec impatience l’arrivée de Kira. Ils s’étaient donnés rendez-vous dans ce petit café de Brooklyn pour essayer de reprendre contact et voir si l’amitié – c’est comme cela qu’elle l’avait qualifiée – qu’ils entretenaient auparavant pouvait être sauvée ou s’ils devaient, une fois pour toute, conjuguer leur histoire au passé. Et Peter avait beau se persuader du contraire, il stressait à l’idée de la revoir. Leurs retrouvailles ne s’étaient pas vraiment déroulées de la meilleure manière possible, il avait été particulièrement exécrable, lui avait balançait toute sa rancœur et son amertume à la gueule, allant jusqu’à lui faire verser quelques larmes. Il s’en était voulu, énormément. Car aussi grande et douloureuse pouvait être la cicatrice qu’elle lui avait laissée, aussi grande était à ce moment-là son envie de la blesser de la même manière qu’elle l’avait blessé lui, il n’avait pas supporté de la voir triste de cette manière. Même si elle l’avait fait énormément souffrir, Kira était une personne foncièrement gentille, elle était d’ailleurs sûrement la personne la plus attentionnée qu’il connaisse. Alors, être l’enfoiré qui lui avait fait verser des larmes n’était guère reluisant pour un Peter qui avait à cœur de se rattraper, à cœur de faire partie à nouveau de sa vie, à cœur de retrouver ces deux adolescents qui s’étaient perdus il y a bien des années déjà. « Kira ! » s’exclama-t-il lorsqu’il la vit franchir le seuil de la porte. Sans qu’il s’en rende vraiment compte, le stress était rapidement retombé dès son apparition, comme si le simple fait de la voir le détendait. Il se leva et alla dans sa direction pour l’enlacer. Ce genre de petits gestes tout simples qui lui avaient manqué pendant toutes ces années où il n’avait pas pu la voir. « Ça fait plaisir de te voir. » lâcha-t-il finalement, en même temps qu’il relâchait son étreinte pour finalement se diriger vers la table à laquelle Peter s’était déjà installé. Il avait mis la plupart de son amertume derrière lui et s’efforçait désormais à agir de la meilleure manière possible pour se montrer sous son meilleur jour. Il lui avait déjà dit ses quatre vérités, il n’avait aucune raison de s’attarder à nouveau dessus et de rentrer dans un nouveau conflit alors que tout ce qu’il souhaitait était de retrouver cette fille qui était si spéciale à ses yeux quand il n’était qu’un adolescent. Une fille qui n’avait jamais trouvé d’égal au fil des années. Elle était LA fille, celle qui avait réussi à illuminer ses journées comme personne, celle qui l’avait fait se sentir spécial, et c’était avec cette fille là qu’il avait envie d’enterrer la hache de guerre, de rattraper tout ce temps perdu. Après quelques secondes de silence sans vraiment trouver de moyen d’amorcer la conversation, Peter tenta de briser la glace. « Bon… pas évident de renouer le contact après toutes ces années… » glissa-t-il, en même temps qu’il laissait échapper un léger rire nerveux qui laissait transparaitre le léger malaise qui s’installait chez lui. Il prit une grande inspiration et se lança finalement vers le sujet qui semblait le plus évident. Après toutes ces années, il ne connaissait plus rien d’elle et le meilleur moyen de renouer leur lien était de prendre de ses nouvelles, de savoir ce qu’elle devenait. « Qu’est-ce que tu fais maintenant ? Tu as fini tes études ? Qu’est-ce qui t’a poussé à quitter la Californie ? » Et de ta famille, eut-il envie d’ajouter. Mais s’il voulait éviter toute dispute, mieux valait ne pas aborder ce sujet si délicat qu’était la famille de Kira. Peter ne voulait d’ailleurs plus jamais en entendre parler. Après tout, ils étaient la raison pour laquelle il avait été séparé de Kira pendant si longtemps, alors il ne méritait pas de recevoir la moindre attention de sa part. A vrai dire, il était content que Kira vive désormais sur la côte Est, loin de cette influence familiale qui lui avait autrefois dicté ses choix. Néanmoins, en lui demandant de ses nouvelles, Peter se rendit compte qu’il s’exposait lui aussi au même traitement. Il allait être délicat de parler de tout ce qu’il avait vécu, notamment de son passage en prison, qu’il préférait bien entendu passer sous silence, plutôt que de s’en vanter. Il n’avait pas envie d’effrayer Kira, pas envie qu’elle pense qu’il était devenu quelqu’un de non fréquentable et il allait devoir faire preuve d’une certaine habileté pour éviter de parler de ce passage assez sombre de son passé. Mais alors qu’il était déjà en train de réfléchir à une parade pour éviter d’aborder le sujet, un homme assis à la table voisine apostropha Kira. « Et toi la petite blonde, t’es bonne, viens donc me donner ton numéro. Allez, fais pas ta timide ! Salope. » Surpris, Peter arqua les sourcils et tourna la tête en direction de cet homme à l’éducation plus que douteuse. « Pardon ? Répète pour voir ?! » répliqua-t-il, alors qu’il sentait la colère l’envahir. Les poings serrés, il se leva de sa chaise et vint se positionner face à cet abruti qui se permettait de manquer de respect à Kira. « Excuse-toi connard. » enchaina-t-il, fermement. Il ne supportait déjà pas les énergumènes de ce genre habituellement, alors un type comme ça qui s’en prenait à une fille que Peter tenait en très haut estime prenait d’énormes risques. Peu impressionné, laissa échapper un rire avant de répondre. « Ouais c’est ça, va te faire foutre. » Le sang ne fit qu’un tour pour Peter qui avait déjà décoché un crochet du droit une fraction de seconde plus tard. L’autre homme propulsé à terre, il en profita pour le frapper avec le pied en pleine tête par deux fois. « T’aurais mieux fait de t’excuser, enculé. » ponctua-t-il, avant de retourner vers Kira, soucieux de son bien-être. « Désolé, tu veux qu’on change d’endroit ? Qu’on aille quelque part où la fréquentation est plus calme ? » glissa-t-il, tout en reprenant sa place sur sa chaise et en prenant sa main gauche dans les siennes. Il voulait que tout soit parfait aujourd’hui et cet idiot était déjà venu tout gâcher… Le regard sévère que lui lançait désormais Kira n’était pas pour le rassurer non plus. « Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? J’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? » s’enquit-il, surpris de la réaction de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas

wish we could turn back time (kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wish we could turn back time, to the good ol' days [Bobbi]
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-