AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 15:26

Grace Steadworth
ft. natalie dormer
» Prénom(s) : Grace Sadie Elizabeth  » Nom de famille : Wellington, son nom de famille de naissance et Steadworth, celui de son époux. » Nom d'usage : Grace Steadworth. » Surnom/pseudonyme : Gracie quand elle était plus jeune et que seul son mari utilise encore - ou du moins utilisait. » Nationalité : Américaine. » Origines : Anglaises et Américaines. » Date de naissance : deux février 1985. » Lieu de naissance : New-York, Uptown Manhattan. » Lieu de résidence actuel : New-York. » Occupation actuelle : Avocate à la tête de son propre cabinet avec son mari. Elle subit actuellement une mise à pieds et risque de tout perdre à cause de la fierté mal placée de ce dernier et de sa vénalité. » Statut civil : Toujours mariée à l'homme qui menace de détruire l'intégralité de sa vie professionnelle.


god bless america (& its citizens)
ce qu'il faut savoir sur ton personnage



» Elle est née à New-York dans le quartier doré de l'Upper East Side. Ses parents n'ont jamais manqué de rien et ont bien fait sentir à leur fille unique qu'il en serait de même pour elle. Elle a grandi dans un climat serein où l'argent n'a jamais été un problème, ce qui lui a permis de développer une certaine assurance qui lui est bien utile aujourd'hui dans le milieu chaotique de sa vie professionnelle. Un peu trop gâtée peut-être, elle ne développa cependant aucune tendance aux caprices tant sa mère était une femme froide et exigeante. Réussite, talent et travail acharné furent les maîtres mots de son éducation de telle sorte qu'elle fut, dès ses dix-huit ans, parfaitement préparée au monde extérieur dans lequel on la jeta sans ménagement. Réalisant un parcours scolaire sans faute, elle s'ouvrit rapidement les portes des plus grandes écoles américaines où elle décrocha brillamment son diplôme d'avocate.

» Passionnée, ambitieuse et débordant de cette envie dévorante de se faire une place dans sa ville natale, Grace gravit doucement mais sûrement les échelons. Elle décrocha tout d'abord quelques postes de stagiaire avant de se faire rapidement remarquer pour son efficacité et son dévouement. Elle fit évidemment la fierté de sa mère et d'une bonne partie de sa famille, quoique son père trouva le moyen de lui reprocher cet acharnement, n'éprouvant pas tant de plaisir que ça à voir sa fille suivre le même chemin que sa propre femme, obsédée par sa réussite professionnelle. Si Grace ne vit pas tout de suite l'inconvénient d'une vie presque entièrement dédiée au travail, elle ne tarda pas à revenir brusquement à la raison autour de ses vingt-trois ans.

» Burn-out, c'est probablement le mot qui colle le mieux à l'état d'esprit qu'elle se découvrit quelques jours après l'anniversaire de ses vingt-trois ans. Fatiguée de ce travail acharné qui ne marquait pourtant que le début d'une carrière assurément prometteuse, elle prit la décision étrangement aisée de tout abandonner du jour au lendemain. Jusque là, Grace ne s'était jamais donné les moyens de s'offrir davantage qu'un travail étouffant. Sa vie sentimentale ? Elle se résumait à de brèves histoires qui duraient parfois quelques mois pour certaines mais qui ne s'étalaient généralement pas plus loin qu'une nuit entre des draps inconnus. Jamais à cette époque Grace ne fit l'erreur de mêler business et plaisir, si bien qu'elle n'envisagea pas même un simple baiser avec un collègue de travail - et ce ne fut pourtant pas les occasions qui manquèrent. Alors elle décida de se donner une chance, tout simplement. Elle quitta New-York avec rien d'autre qu'une valise et un compte en banque bien rempli pour une disparition d'un an qu'elle passa majoritairement en Europe. Insouciance, liberté et absence totale de travail, elle profita de ce qu'on pourrait comparer à une très longue ballade de santé. Mais qui tentait-elle de leurrer ? Grace n'était rien sans New-York, son ambition et ses désirs de succès.

» Elle ouvrit son propre cabinet d'avocats dans l'année de ses vingt-huit ans, deux ans après avoir rencontré son mari. Le courant passa plutôt rapidement entre eux, en dépit de l'avarice flagrante de son futur époux. Elle qui n'avait pourtant jamais été naïve fut pourtant forcée de reconnaître cinq ans plus tard que ce défaut n'aurait pas du être pris à la légère, et qu'il pourrait lui coûter bien plus que son mariage. Son cabinet passa du nom de Wellington à celui de Wellington-Steadworth, offrant une place plus que confortable au féroce Raphaël. Et aussi incroyable que cela puisse paraître tant leurs caractères annonçaient un feu brûlant, le cabinet fut bientôt grassement reconnu à New-York. Affaires à foison, salaires plus que raisonnables, ils se jetèrent volontiers dans le succès et la richesse de leur affaire parfaitement rentable. Mais ça, ce fut jusqu'au jour où Raphaël décida qu'il en voulait plus. La dernière affaire dont Grace accepta de s'occuper fut celle qui signa le début d'une chute qu'elle était loin d'avoir vu venir. Alors qu'elle acceptait de défendre un homme pour une quelconque affaire, elle fit l'erreur de se rapprocher un peu trop de ce fameux client qu'elle était chargée de défendre. Si ses principes et le respect qu'elle vouait à Raphaël (et à elle-même, peu amène à l'idée de faire partie de la catégorie des infidèles) l'empêchèrent de franchir les limites que son mariage lui imposaient, elle fut indéniablement attirée par cet homme, au moins un peu. Et cela ne passa pas inaperçu du côté de son mari. Ce dernier, emporté par la jalousie et l'appât du gain, profita de ce léger rapprochement pour faire couler sur elles des rumeurs de liaison. En plus de voir s'effondrer sur elle sa réputation d'épouse fidèle et respectable, elle se vit accuser de faute professionnelle suite à la relation inappropriée qu'elle serait supposée avoir entretenu avec son client. Résultat ? Une descente aux enfers pour Grace et une jolie entreprise à l'entière merci de Raphaël.

» Grace est une femme digne, imposante et sûre d'elle. Elle n'a jamais été connue pour passer inaperçu et ne s'en cache d'ailleurs pas le moins du monde, quoique son intérêt premier ne soit pas de faire parler d'elle à tout bout de champ. Si elle paraît parfois difficile à aborder tant elle semble toujours avec quelque chose de plus important à faire que de vous parler, elle se révèle être une femme charmante et délicieuse de par sa vivacité d'esprit et son humour. Elle est souvent d'humeur taquine et n'hésitera pas à lâcher deux-trois pics histoire de briser la glace, même avec ses clients les plus importants. Lorsqu'on en vient cependant à la partie plus délicate de son travail, Grace sait se montrer intransigeante et particulièrement sérieuse, jusqu'à se montrer souvent autoritaire et directive : pour elle, un travail bien fait est un travail qu'elle effectue elle-même ou qu'elle a orchestré en personne. Elle ne fait confiance à personne d'autre pour effectuer ses tâches, pas même à son mari à qui elle laisse volontiers sa place dans le cabinet tant qu'il n'empiète pas sur la sienne. Sociable et entourée, Grace ne néglige plus sa vie sociale comme elle a pu le faire avant son voyage à l'étranger, une dizaine d'années plus tôt. Quand bien même elle fut suivie par son statut de femme mariée dès ses vingt-six ans, elle a toujours aimé plaire et ne néglige certainement pas son apparence depuis qu'elle a prononcé le fameux "oui", bien au contraire. Elle sort souvent dîner, participe à de nombreuses soirées, en organise d'autres (la plupart professionnelles, d'autres moins formelles), et plus encore depuis sa mise à pied. Après tout, il fallait bien qu'elle occupe les onze heures par jour qu'elle consacrait jusque là à son boulot.

En résumé » Née à New-York, elle y a passé presque toute sa vie et envisage bien d'y rester pour quelques années encore ~ elle vient d'un milieu social très aisé et n'a jamais eu à se soucier du moindre problème d'agent ~ dans l'année de ses vingt-trois, alors qu'elle débutait une carrière très prometteuse en tant qu'avocate, elle quitta New-York du jour au lendemain pour une année à sillonner l'Europe et à s'occuper d'elle. Elle réalisa cependant bien vite qu'elle n'était rien (ou du moins pas totalement elle-même) sans son travail, et retrouva le chemin de la raison en même temps que celui de sa ville natale ~ elle est autoritaire et déterminée : elle ne fait confiance qu'à elle-même lorsqu'on en vient à son boulot ~ elle épousa Raphaël dans l'année de ses vingt-six ans, et ils fêtent cette année leurs cinq ans de mariage. Malgré le scandale de sa mise à pied, ils restent unis aux yeux de la loi mais également aux yeux du public. Afin de préserver sa réputation au sein du cabinet qui est désormais plus ou moins le sien, il nie avoir été le créateur des rumeurs à l'égard de sa femme et prétend la soutenir pleinement. Grace, quant à elle, le laisse vivre dans ses mensonges, profitant de cette feinte cohésion pour se tirer sans trop de dommages des accusations qu'on lui porte. Bien évidemment cela ne l'empêche pas de préparer sagement sa revanche de son côté ~ Si elle a toujours respecté son mari et n'a jamais fait un pas de travers, elle a depuis complètement abandonné la considération qu'elle avait pour lui et n'hésite pas à partager son lit avec d'autres hommes. Etant toujours officiellement mariée, elle tache malgré tout de rester un brin discrète. ~ elle a un bon fond et n'est à l'origine pas quelqu'un de mauvais. Fidèle en amitié, peu adepte de la méchanceté gratuite et juste dans la vie de tous les jours, elle peut cependant se montrer féroce lorsqu'on lui porte atteinte. Elle est extrêmement rancunière et très attachée à la justice, notamment à l'idée que chacun doit recevoir ce qu'il mérite : en d'autres termes, la vengeance est une pratique à laquelle elle n'est pas étrangère ~ elle est particulièrement patiente et ne cède pas à l'intimidation ~ elle fume très rarement mais boit plus régulièrement, surtout lors de soirées. Quand elle a bu, elle devient sans filtre et en devient parfois très blessante ~ elle garde les secrets des autres à merveille mais ne confiera au grand jamais les siens ~ elle a une grande fierté à laquelle il vaut mieux ne pas trop se frotter ~ elle ne sait pas vraiment où son mariage la mènera, si elle va terminer par un divorce houleux ou se contentera de détruire son mari dans un climat plus intime, caché du public. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle n'abandonnera pas sans un combat particulièrement virulent ~ il est difficile de lui faire dire qu'elle a tort. Même dans le cas où ça lui arrivera, elle trouvera toujours le moyen de vous montrer que quelque part, dans un sens, d'une certaine manière : elle a raison. ~ c'est quand elle n'estime n'avoir plus rien à perdre que Grace est la plus redoutable, or c'est actuellement sur ce dangereux chemin qu'elle se trouve depuis que toute sa carrière est remise en question.



who plays the part ?
ce qu'il faut savoir sur toi


» Prénom : marina
» Pseudo : ems
» Âge : vingt-deux ans
» Scénario ou personnage inventé : inventéééé
» Des multicomptes ? quelques-uns  
» Impression sur le forum :  
» Crédits : may0osh, tumblr.
» Le mot de la fin :  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 15:37

putain, on est dans la merde avec ces histoires de liens moi je parle plus avec personne maintenant, trop de perso' :out:
héhéhé :plop: :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 15:40

oh nathalie bave quel bon choix
j'ai hâte d'en savoir plus :look:
bonne chance avec la fiche :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 16:17

elle est déjà trop cool, il me tarde d'en savoir plus :look: :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 16:22

:plop: :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 16:58

salut, femme. fouet2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 17:33

Darren Henstridge a écrit:
putain, on est dans la merde avec ces histoires de liens moi je parle plus avec personne maintenant, trop de perso' :out:
héhéhé :plop: :plop:
m'en parle pas, bonne galère en perspective y'en a jamais trop voyons nahahaha ! :out:
mihi :plop:

Kendra Smith a écrit:
oh nathalie bave quel bon choix
j'ai hâte d'en savoir plus :look:
bonne chance avec la fiche :plop:
rour merci fanny :plop:

Holden Carlisle a écrit:
elle est déjà trop cool, il me tarde d'en savoir plus :look: :plop:
mehe, nous faudra un lien   :plop:

Ella Marshall a écrit:
:plop: :plop:


Raphaël Steadworth a écrit:
salut, femme. fouet2
ça fait rêver hello le vilain nahahaha ! :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Catahleen Hammersmith
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : Stéph'
date d'inscription : 27/07/2013
nombre de messages : 5350
disponibilité rp : nathaniel ;
avatar : shay mitchell

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 20:24

Oh Nathalie, quel bon choix. :mimi:
J'ai déjà une idée de lien, je viendrais te mpotter. :look:
bon jeu avec Grace. :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace) Lun 13 Juin - 21:51

rour nice, je t'attends
merci bien :mimi: :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace)

Revenir en haut Aller en bas

revenge, the sweetest morsel to the mouth that ever was cooked in hell. (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp :: Présentations et fiches de liens (++ scénarios)-