AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 after tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kevin F. Tatcher
we'll make the great escape
avatar

» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 10/11/2012
» nombre de messages : 11001
» disponibilité rp : cinq sur six ( o p e n )
» avatar : zefron

MessageSujet: after tonight   Dim 24 Jan - 0:59


On m’avait parlé d’une jeune fille de dix sept ans qui faisait de nombreuses fugues à New York. On m’avait mit sur l’affaire, étant donné que je ne vais plus sur terrain depuis quelques jours maintenant, de plus ils savent que j’ai toujours un bon contact avec les jeunes femmes. Je me suis donc présenté à elle, lui disant que je n’étais pas là pour l’arrêter ou la faire rentrer chez elle. Je devais juste garder un œil sur elle dès qu’elle décidait de venir à New York. Je ne connaissais que son prénom : Stana. Ça faisait maintenant quatre jours que je la connaissais et qu’elle était à New York. En plus de faire des fugues, elle manquait ses cours. Car j’ai beau approché la trentaine, je me souviens encore des vacances scolaires. Or, nous sommes en dehors des vacances. Pour ne pas qu’elle traine dehors avec ce froid, je lui ai loué un appartement dans l’Uptown Manhattan. Un mignon petit studio, car après c’est le minimum dont elle a besoin.

Après avoir passé toute la veille avec elle, j’ai réussi à lui soutirer quelques informations sur elle, et sa vie. J’ai donc appris qu’elle avait une sœur : Lysa. J’ai même réussi à avoir son numéro. Et avec son accord, je pouvais l’appeler pour lui donner des nouvelles de sa petite sœur. Ce que j’avais fait dans la journée. La jeune femme avait répondu qu’elle serait en ville le soir même. Ce que j’avais évité de dire à Stana par contre. Je ne voulais pas la perdre de vue, maintenant que j’ai créé cette complicité avec elle. Le soir même j’attendais dans le studio. Stana n’était pas encore rentrée, par texto elle m’avait dit qu’elle rentrerait tard. Pas plus d’informations. Ce dont je ne peux pas lui en vouloir. Après tout, je ne suis rien pour elle. J’avais donné l’adresse à sa sœur, et alors que je n’attendais plus à entendre la sonnette, elle retentit. J’allais ouvrir, et une belle blonde me fit face. On ne peut pas dire que les deux jeunes femmes ne se ressemblent pas. Elles ne peuvent pas se renier. Elles ont la même chevelure, et le même regard. Même si la couleur des yeux change entre les deux blondes. « Bonsoir Lysa… Officier Tatcher, Kevin. » Je me présentais tout en lui tendant ma main pour serrer la sienne. Je l’invitais alors à entrer dans le studio. « Stana n’est pas encore rentrée. Elle m’a dit qu’elle rentrerait tard. Mais ne vous en faites pas, elle va bien. Je lui ai demandé de m’envoyer un sms toutes les heures pour être sûr que tout va bien. » Alors qu’elle s’installait sur le canapé-lit, je me dirigeais vers la cuisine, et plus précisément le réfrigérateur. « Vous voulez quelque chose à boire ? » En attendant sa réponse, je sortis une bière pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: after tonight   Mar 29 Mar - 21:33

[i]  « Vous êtes ici pour les vacances ? » le chauffeur de taxi relève légèrement les yeux sur son rétroviseur intérieur afin de signifier à Lysa qu’il était en train de lui adresser la parole.  Notre jolie Italienne lui lance un sourire poli accompagné d’un signe de tête. Elle aurait volontiers fait la conversation à son chauffeur si elle n’avait pas cette boule au ventre. Son voyage à New York n’était en rien des vacances, encore moins pour son boulot. Non, elle venait ici retrouver sa petite sœur.  Stana, sa sous cadette avait encore disparu de Los Angeles sans prévenir personne. Si elle n’avait pas été contactée par un agent de police l’ayant pris sous son aile, Lysa n’aurait jamais su où se trouvait sa soeur. Autant ne pas compter sur leurs « parents » pour l’en informer. Du moins, sur les parents de Stana car ce sont ses véritables géniteurs. Les sœurs Dickens ne partagent, en vérité que l’ADN de leur mère. Cette famille est loin d’être banale, malgré les apparences qu’elle peut parfois donner.  Non, il ne s’agit pas d’une famille harmonieuse. Elle est en réalité emplie de secrets, de tensions et de disputes. À tel point que Lysa n’a plus grands liens avec ses parents. Il ne lui reste que sa sœur pour préserver l’image d’une « famille ». C’est pour cela qu’elle n’avait pas hésité une seule seconde suite à l’appel du jeune policier ; elle devait voir sa soeur. Pas nécessairement pour la raisonner mais au moins pour s’assurer qu’elle ne manque de rien dans cette ville, une ville qui regorge de danger pour une adolescente, une ville que lysa ne connaît que trop bien. En effet, c’est ici même qu’elle s’était fait agresser quelques années plus tôt. Ici même qu’un vendeur de drogue assez coté c’était fait arrêter. À mesure qu’elle voit les rues défilées sous ses yeux, elle sent le nœud se serrer autour de son estomac. Si elle n’était pas dans un taxi, elle aurait sans doute vomi. Etre enceinte ne l’aide certainement pas à évacuer cette nausée naissante. « Et voici pour vous. Merci et peut-être à bientôt » sans un mot Lysa régla sa course et descendit, son sac à main sur l’épaule. Elle se trouvait dans un quartier New-Yorkais plutôt tranquille avec de jolis pavillons. Il s’agit, d’après l’inspecteur qui l’avait appelé, du lieu de résidence de Stana. Le nœud se dessert légèrement. Lysa est quelque peu soulagée, elle qui imaginait déjà sape titre sous à dormir sous les ponts et mendier pour avoir de la nourriture. La jolie danseuse monte les étages et sonne à l’appartement indiqué. Face à elle se présente un jolie garçon, la trentaine environ. Assez petit, il n’en reste pas moins musclé et l’oïl esquissé de Lysa remarque directement les muscles de ses bras et de son torse se dessiner sous son tee-shirt, signes de plusieurs heures d’entraînement. Il a de grands yeux bleus. Celui qui vient de représenter comme s’appelant Kevin à charme angélique, c’est indéniable. Lysa comprend mieux pourquoi sa petite sous cette laisse facilement approchée par Lejeune homme. Elle espère, ceci dit, qu’il ne tentera rien sur une jeune adulte fragile comme Stana. « enchanté officier. Je veux bien un verre d’eau s’il vous plaît.. » Elle s’installe sur le canapé, légèrement mal à l’aise et inspecte rapidement les lieux. La décoration est assez neutre, aucun trait spécifique d’une personnalité ne s’y dessine. « L’appartement est à vous ou à Stana ? » demande-t-elle en fronçant légèrement les sourcils lorsqu’elle aperçoit le frigo pleins à craquer et Kevin en sortir une bière. S’il est véritablement à Stana cela signifie qu’il lui paie ses courses et donc qu’il sort de son rôle et son devoir….

Revenir en haut Aller en bas
Kevin F. Tatcher
we'll make the great escape
avatar

» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 10/11/2012
» nombre de messages : 11001
» disponibilité rp : cinq sur six ( o p e n )
» avatar : zefron

MessageSujet: Re: after tonight   Lun 11 Avr - 19:25




Je n’ai pas eu de petites sœurs, ou frères et ça m’a peut-être toujours un peu manqué. Moi qui adore prendre soin des gens, j’aurais aimé avoir quelqu’un sur qui veiller. Si je n’avais pas été policier, je pense que je me serais penché vers un métier social, prendre soin des jeunes qui en ont besoin. Tous mes collègues savent à propos de cette partie de ma personnalité. Ils savent que je suis toujours le premier à aider les autres. Si je rencontre un jeune à problèmes, je serais là pour essayer de l’aider, lui montrer que les policiers ne sont pas toujours que des méchants. Mais des fois, en tant que policier, je ne peux pas trop en faire. On est obligé de passer la main à quelqu’un qui en a fait son métier. C’est toujours difficile de laisser ses protégés à quelqu’un d’autre, seulement je suis policier et non assistant social. Alors lorsqu’on m’appela pour surveiller une jeune fille, je ne fus pas surpris. Ils le font de plus en plus. Ils savent que je ferais le boulot avec plaisir, contrairement à eux, qui préfèrent largement s’occuper de leurs affaires de meurtres, enlèvements, et j’en passe. Ils allaient me jalouser si je leur disais pour la beauté de la jeune fille (malheureusement elle n’avait que dix huit ans). Heureusement que la sœur était plus vieille, et aussi jolie. J’allais passer la soirée avec elle, en attendant la jeune fugueuse, alors je lui proposais directement une boisson. Elle me fit sourire en me demandant un simple verre d’eau. Faisait-elle la sage tout simplement parce que je suis policier, ou alors l’est-elle réellement, quotidiennement ? Je verrais au fil de la soirée. Je m’avançais vers la cuisine qui n’était pas loin car nous étions dans un studio. Je sortis un verre, et y mis de l’eau dedans, quant à moi je me servis de la bière. Commençant à connaitre Stana, je savais qu’on allait en avoir pour notre temps. Je revins vers la jolie blonde, et lui tendis son verre d’eau. « Je pense que vous connaissez la réponse. » Lui répondis-je avec un sourire. Elle devait savoir que sa sœur n’avait pas l’argent pour s’offrir un tel studio. « Il n’est pas à moi non plus, je l’ai juste loué le temps du séjour de Stana ici. » Certains me traiteront de fou en faisant une telle chose, mais je préfère utiliser mon argent à aider les gens, plutôt que de la savoir je ne sais où, dehors ou chez des gens malhonnêtes. Et j’en étais certain que Lysa penserait la même chose. Bien qu’elle trouverait peut-être mon comportement étrange. Pourtant je n’attends rien de Stana. Je ne suis presque jamais ici, encore moins lorsqu’elle y est. C’était la première fois que je mettais les pieds dans ce studio, pour attendre sa grande sœur, et la rassurer. D’ailleurs, je l’invitais à s’asseoir sur le canapé, qui faisait aussi lit. « Votre vol s’est bien passé ? » Je ne savais pas trop comment débuter la conversation. J’ai beau connaitre Stana, sa sœur je ne la connais pas du tout. Et bien qu’elles se ressemblent physiquement j’ai l’impression qu’elles ne sont pas du tout pareilles. Alors que Stana est beaucoup plus extravertie, folle, Lysa quant à elle semble beaucoup plus calme, sage, réfléchie. Mais il faut dire que Stana n’est encore qu’une adolescente, on ne peut pas trop lui en vouloir. « Qu’est-ce que vous faites à San Francisco ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: after tonight   Jeu 28 Avr - 14:59

Liar, liar. She's on fire! She's waiting there , Around the corner. Just a little air And she'll jump on ya!.   « Il n’est pas à moi non plus, je l’ai juste loué le temps du séjour de Stana ici. » Doucement. Lysa avale une gorgée d’eau. Faire confiance est dans sa nature, pourtant lorsqu’il s’agit de sa famille, elle se montre toujours un peu plus méfiante. Elle ne connaît absolument rien de ce jeune homme et, malheureusement tans que sa petite soeur n’aura pas passés le seuil de la porte, elle n’aura aucune preuve que Stana le connaît également. S’il était malintentionné, qu’il voulait profiter de l’innocence de Stana ou même de celle de Lysa ?! Fermant les yeux, elle sonde alors ses ressentie. Lysa  fait appel à ses pressentiments. Elle a toujours mis un point d’honneur à suivre ses intuitions.  Elles ne l’ont jamais trompée. Malheureusement pour elle, elle ne ressent rien de particulier en ce moment même.  «  vous payez le loyer  d’un appartement pour une adolescente dons, vous ne connaissez absolument rien ?! Mais pourquoi ? Qu’est-ce qui vous pousse à faire cela ? Je ne comprends pas. » certes, cela la dépasse vraiment, mais dans un sens, elle préfère que quelqu’un se soit occupé de sa sœur  avant même qu’elle ne puisse le faire elle-même. Peut-être qu’elle en aurait fait de même si elle avait croisé la route d’un jeune adolescent en difficulté, mais l’ambiguïté pour Kevin et Stana vient sans aucun doute de leurs différences d’âge et de sexe. Quand les choses ne sont pas claires entre un homme et une femme, c’est toujours source de questionnement. Lysa termine son verre d’eau en quelques gorgées, pose le verre sur la table base, passe sa jambe gauche sur sa cuisse droite puis reporte de nouveau son attention sur l’officier. Elle prend son air sérieux et dicte d’une voix monocorde « Très bien, je vais vous faire confiance officier. Dites-moi tout ce que vous savez sur Stana depuis sa fugue. ». Elle avait besoin d’être rassurée, besoin de savoir ce qui poussait sa petite soeur à rester dans l’appartement d’un inconnu aussi gentil et sexy soit il- plutôt que de rentrer dans sa ville natale, en compagnie de sa famille. C’est sûr qu’elle a quelques conflits avec les parents mais Lysa ne vivant plus avec eux, ayant son indépendance et un fiancé pleins aux as, elle aurait pensé que la jolie blonde se serait plutôt tournée vers elle. Ses pupilles sombres se baladent dans la pièce. Lysa continue d’inspecter chaque détail. L’appartement est neutre, aucunes décoration personnel. Rien ne traîne sur la table. C’est toujours plus rassurant que de voir des vestiges de soirée ou d tabac traîner ici et là. Cela donne plus de crédit à Kevin. Un kévin qui d’ailleurs cherche à gagner du temps, à connaitre l’ainée des Dickens. Des questions qui commencent à braquer Lysa. C’est la meilleure solution pour qu’elle se bute et ne lui fasse plus du tout confiance. « J’ai passé un bon vol merci et à San Francisco je suis danseuse » elle lui sourit pour être polie tout en restant pourtant assez froide. Elle se voit mal rentrer dans les détails, expliquer sa blessure puis sa grossesse. Expliquer qu’elle est fiancée à un grand entrepreneur. Elle n’a nullement envie de parler de sa vie. Nerveusement, elle jette régulièrement des regards vers la porte d’entrée, attendant impatiemment l’arrivée de sa petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: after tonight   Dim 3 Juil - 17:15

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: after tonight   

Revenir en haut Aller en bas
 

after tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Jet) ? Baby, I'm preying on you tonight, Hunt you down eat you alive, Just like animals
» ? if I lose myself tonight, it’ll be by your side.
» ? it's the call of the wild calling you tonight.
» Can you feel the love tonight? ? Leviya
» [Reprise] Can you feel the love tonight (Fingerstyle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-