AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

hymn for the weekend. (wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wade Caulfield
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : lisa.
date d'inscription : 08/06/2017
nombre de messages : 5
disponibilité rp : yes.
avatar : nicolas simoes.

MessageSujet: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 16:44

Wade Caulfield
drink from me that we shoot across the sky
ft. nicolas simoes
prénom(s), nom : wade neil caulfield. âge : vingt-trois ans, né un huit mai. lieu de naissance : redwood city, au sud de san francisco.  statut civil: célibataire, situation qui le satisfait, liberté non négligeable dont il a tendance à abuser. job étudiant : aucun. cursus en cours : uc. niveau scolaire actuel : bon, même si ça lui demande de plus en plus de travail. appréciation des professeurs : élève dynamique et intéressé. candidature confrérie : iota phi sigma.

This moment will just be another story someday


01. Les Caulfield se faisaient remarquer par leur discrétion, voisins qu’on appréciait assez pour les inviter à des repas de quartier de temps en temps. Andrew Caulfield était professeur dans le lycée à deux rues de chez lui, quant à Lena son épouse, après des années passées à la maison à élever leurs deux enfants elle avait ouvert son épicerie fine. On ne sait pas trop ce qu’il s’est passé ce soir-là, Wade se souvient d’avoir pressenti que l’ambiance de la maison n’était pas normale en rentrant de son match de football. Il avait dit à sa sœur de rester dans l’entrée, de ne surtout pas bouger. Le drame avait eu lieu dans le salon. Le sang tâchait le tapis et le corps de sa mère gisait-là, entre la table et le canapé. Il se souvient avoir caché les yeux de sa sœur qui n’avait pas suivi son ordre, de l’avoir retenu avant qu’elle ne se jette sur le corps inerte de leur mère. Andrew Caulfield avait disparu dans la nature. Il fut retrouvé par la police quelques jours plus tard dans le garage d’un voisin. Il n’a jamais voulu lire les articles, les rapports de la police. Il ne connaît que les rumeurs. Son père aurait eu une aventure avec un de ses élèves, son épouse l’aurait appris et une dispute aurait éclaté.

02. Un an, ballotté entre les quatre coins de la Californie. Une fois chez une tante, l’autre fois chez son grand-père. Un an passé aussi à fuir cette famille dont il a honte. De cette famille qui a tourné le dos à son père, qui a oublié d’honorer la mémoire de sa mère. Personne n’en voulait de lui et de sa sœur. La honte d’avoir vu le nom des Caulfield dans tous les mauvais magasines d’investigations était une raison suffisante pour ne pas accompagner les deux orphelins de mère dans leur deuil. Sa sœur a trouvé refuge chez une cousine par alliance à peine plus âgée qu’eux. Puis elle est revenue à Redwood City, elle a tâché de retrouver une vie normale. Ils ne se sont jamais revus, même pas quand Wade est rentré pour entrer à Berkeley. Famille brisée, aucune visite à son père en prison. Il a passé quelques mois sur les canapés de ses potes de lycées et à préserver une relation avec une fille qu’il n’aimait plus depuis longtemps pour ne pas se retrouver à la rue.

03. Il est parti un an Wade. Une vie en vrac qu’il préférait oublier, plus de repères et rien qui lui appartenait encore à Redwood. Alors il a pris un billet d’avion, destination paradisiaque où il voulait oublier et se reconstruire. Un endroit où rien ne signifierait de s’appeler Caulfield, où personne n’avait même entendu parler de ce drame de quartier. Il y a passé une année de rêve, sous le soleil. Il aurait pu rester là-bas, se contenter de profiter de son emploi plutôt agréable de guide touristique. La vie en maillot de bain, avec Lilo jamais très loin. C’était une vie rêvée pour beaucoup, un souffle d’air frais dans sa vie qui lui en avait fait voir plus qu’il ne l’avait demandé. Et pourtant, après une année les pieds dans l’eau et une blonde dans son lit, il a pris l’avion dans l’autre sens. Il a retrouvé la Californie, et l’université surtout. Une chance qu’il a voulu se donner de se construire une vie stable, un avenir certain, quelque chose de concret, persuadé que si cette vie lui convenait à dix-huit ans, ce ne serait plus le cas à quarante.

04. Il y a une histoire qui compte, des souvenirs dans la tête et dans le corps. Il en a été amoureux sans doute de cette blonde, Lilo. Il a appris à être heureux avec ce qui lui était arrivé sur l’île Maurice, et dans sa tête elle fait partie de ces jours heureux au soleil. Il l’aimait suffisamment pour lui dire, mais pas assez encore pour rester. Il a choisi le matériel au personnel quand il a mis fin à leur histoire en partant à Berkeley faire ses études. Cette histoire il l’a mise au placard, il n’y pense que peu. C’est un chapitre de sa vie qu’il a fini d’écrire. Un moment de sa vie sur lequel il ne revient pas, pour ne pas abîmer les souvenirs des soirées avec Lilo. Parce qu’il n’a pas connu d’autres histoires qui ont eu ce goût. Crush d’adolescent et histoires sans attaches, elle reste un fantasme qu’il n’a pas voulu épuiser tout à fait, la laissant sur son île avec toutes les belles histoires qu’il s’y raconte là-bas. Les autres il les consomme, il arrête quand pointe la lassitude et la routine. Il est toujours à la recherche de quelque chose qu’il ne trouve pas chez les autres et qu’elle était peut-être la seule à pouvoir lui donner. Mais Wade, il peut se contenter de peu. Il fuit les grands drames et les histoires qui bouleversent.

05.



Applications

iota phi sigma

alpha upsilon xi

omega gamma mu

Interprété par Lisa
you know you make my world light up
img @tumblr, quotes @coldplay, hymn for the weekend.
pseudo, prénom et âge : space oddity, lisa pour le petit prénom et encore dix-neuf ans. multinicks : nop. des questions ? : non plus  coeurboum . des commentaires ? : c'est le première fois que je me retrouve ici, c'est marina qui me ramène  OSO enchantée  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Davis Hargreaves
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : julia, jules.
date d'inscription : 07/06/2017
nombre de messages : 46
avatar : matthew daddario

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 20:17

beh bienvenue par ici alors, et excellent choix de confrérie
me tarde d'en lire plus :plop: (c'est bien marina, continue la propagande )
Revenir en haut Aller en bas
Reilly Sadler
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : labonairs, jordane.
date d'inscription : 06/06/2017
nombre de messages : 43
disponibilité rp : open (0/3).
avatar : katherine langford.

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 21:30

tiens, une petite nouvelle qui fait son apparition.
bienvenue parmi nous alors, j'aime déjà beaucoup wade.
Revenir en haut Aller en bas
Wade Caulfield
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : lisa.
date d'inscription : 08/06/2017
nombre de messages : 5
disponibilité rp : yes.
avatar : nicolas simoes.

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 21:47

oui bonjour c'est moi la bizut
ravie qu'il vous plaise et puis alors vous êtes très beaux tous les deux
Revenir en haut Aller en bas
Lilo Valentyne
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : ems, marina.
date d'inscription : 08/06/2017
nombre de messages : 24
disponibilité rp : totalement free.
avatar : mlle cailin russo.

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 22:25

plein de love lisa, bienvenue sur le ter-ter, ça m'émeut tout ça choc2 choc2
et vive la propagande LET IT ROCK !  
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Kellington
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : velvet underground, stéph
date d'inscription : 07/06/2017
nombre de messages : 30
avatar : alberto rosende

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 22:39

Bienvenue à toi et merci de nous rejoindre. :mimi:
Je n'ai pas encore lu l'entièreté de ta présentation mais ton Wade me semble bien prometteur. :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Wade Caulfield
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : lisa.
date d'inscription : 08/06/2017
nombre de messages : 5
disponibilité rp : yes.
avatar : nicolas simoes.

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Jeu 8 Juin - 22:42

je sais que tu me loves marina c'est de plus en plus évident
et merciiii langue. et j'aime trooop alberto trop contente qu'il soit joué :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Wade Caulfield
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : lisa.
date d'inscription : 08/06/2017
nombre de messages : 5
disponibilité rp : yes.
avatar : nicolas simoes.

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Ven 9 Juin - 22:12

désolée du dp, je pensais pouvoir finir ma fiche avant ce soir :out: :out: je voulais savoir si vous pouviez m'accorder d'avance un délai jusqu'au 18? :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Davis Hargreaves
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : julia, jules.
date d'inscription : 07/06/2017
nombre de messages : 46
avatar : matthew daddario

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade) Sam 10 Juin - 1:13

oh t'inquiète pas va, t'as le temps laugh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hymn for the weekend. (wade)

Revenir en haut Aller en bas

hymn for the weekend. (wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Weekend
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Whitney Houston - Battle Hymn Of The Republic (WHH
» Passer 2 ou 3 jours en femme et en voyage vous tente?
» Suisse : Paroles de l'Hymne national

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: welcome home :: lovers on the sun-