AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le martyre, c’est le seul moyen de devenir célèbre quand on n’a pas de talent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Le martyre, c’est le seul moyen de devenir célèbre quand on n’a pas de talent. Ven 15 Juil - 15:18

Tu vois ce vide au-dessus de nos têtes,? C'est Dieu...Le silence, c'est Dieu, l'absence c'est Dieu. Dieu, c'est la solitude des hommes.




La nuit avait bien commencé, et Lubja terminait tout juste son service. Elle était revenue vers son ancienne vie, ses vieilles habitudes. Après avoir tenté d’être professeure, ainsi que chercheuse en mathématiques, elle avait bien remarqué que ce n’était pas fait pour elle. Elle a beau aimé cela, ça ne lui convient pas. C’est trop difficile, et elle s’est déjà assez battue comme ça dans sa vie pour continuer. Or, concernant le strip-tease, tout est déjà plus facile. Il suffit de bouger son corps, de chauffer quelques gars par-ci par-là, et elle est payée. Bien payée qui plus est. Elle est entourée d’autres filles, et heureusement pour elle, elles s’entendent toutes bien. Aucunes compétitions entre elles. Elles ont chacune leur personnalité, et leur type de danses. Mais elle n’irait pas à dire qu’elles sont toutes ses amies. A part peut-être Kendra. Elle était là avant elle, bien que Lubja a du commencer ce « métier » avant elle. Kendra a été un peu celle qui l’a intégrée parmi toutes les autres. Qui lui a expliqué comment le club fonctionnait. Elle lui a même dit avec quel homme on pouvait être plus proche, et ceux qu’on devait éviter. Lubja lui en devait donc une bien bonne, à cette chère Kendra. Bien vite, elles sont devenues amies. Lors de leurs journées de repos, elles se voyaient en dehors. Elles s’invitaient l’une chez l’autre, après leur boulot. Il leur arrivait même de dormir l’une chez l’autre après une longue nuit. Et c’est ce que Lubja avait proposé à Kendra cette nuit-là. Elles prirent un taxi, et très vite elles arrivèrent chez Lubja. Maintenant qu’elle retravaillait dans ce domaine, elle pouvait se permettre une plus belle maison. Elle avait quitté sa colocation pour s’acheter une maison à quelques mètres plus loin. Ainsi elle restait en contact avec ses anciens colocataires, avec qui elle s’était très bien entendue. Ce n’est pas parce qu’elle succombait à son ancienne vie qu’elle devait perdre ses nouveaux amis. Non, cette fois-ci, elle voulait être bien entourée, et savoir qu’elle pourrait compter sur des gens en cas de besoin. « Tu veux boire quelque chose ? » Elles savaient très bien, toutes les deux, qu’elles n’allaient pas dormir aussi vite. Elles allaient boire quelques verres, et peut-être danser et chanter ou tout simplement se poser dans le canapé devant la télé pour regarder un film. Tout dépendrait de ce que leur dira l’alcool dans leur sang. Même si elles dansent toute la soirée, elles ne se fatiguent pas aussi facilement que cela. De plus, Kendra et Lubja ont deux types de danses très différentes. Il leur arrive de s’apprendre quelques pas l’une à l’autre. Tout en faisant attention à ne pas se copier tout de même. De toute façon, Lubja sait très bien qu’elle ne pourrait jamais danser comme son amie. Surement à cause de leurs origines à chacune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le martyre, c’est le seul moyen de devenir célèbre quand on n’a pas de talent. Mer 27 Juil - 1:31

Le boulot lui prend littéralement toute son énergie et son temps. Et il est très compliqué avec le temps passé dans le club de copiner avec qui que ce soit d'extérieur au club. Heureusement pour Kendra, copiner n'est pas dans ses habitudes, elle n'aime tout simplement pas ça. Evidemment il y a quelques personnes qu'elle apprécie parce qu'elle ne peut être entièrement seule et parce qu'elle a besoin de s'entourer de quelques personnes malgré tout. Toute sa vie aux Etats-Unis elle s'est sentie seule, sans avoir le moindre soutien de qui que ce soit. Alors en s'installant dans sa véritable vie à Washington, Kendra, bien que compliquée au début, s'est décidée à s'ouvrir à quelques personnes. Et au club, certaines filles se sont montrées suffisamment gentilles et intéressantes pour que Kendra daigne leur montrer de l'intérêt, un véritable intérêt. Lubja fait partie de ces jeunes femmes. Aussi âgée qu'elle et aussi expérimentée qu'elle, c'est Kendra qui a intégré Lubja parmi les autres filles, alors qu'elle venait seulement d'intégrer le club. D'une façon qu'elle n'expliquait pas, Kendra a trouvé en Lubja un peu d'elle, suffisamment pour qu'elle l'accepte parmi ses proches et qu'elle la fasse s'intégrer auprès des autres. Epuisée par une nuit de travail érintante, Lubja avait proposé à Kendra qu'elle passe la nuit chez elle, sa maison étant plus proche que la sienne. Acceptant la proposition sans difficulté, les deux jeunes femmes s'engouffrent dans un taxi, celui de Chris, chauffeur particulier de Kendra. Sans réellement parler durant le chemin qui les mène à l'appartement, elles somnolent, sans parvenir à dormir avec le ronflement de la voiture. Et puis finalement elles arrivent, Kendra paye Chris et lui adresse un baiser voler avant de pénétrer dans la maison de Lubja. Elles s'installent sur la table du salon de Lubja, sans avoir réellement la force d'aller se coucher. « Un whisky si tu as, et sinon un coca simple. » Epuisée comme tout et essoufflée de toute la chaleur qu'elle a ressenti durant la journée, Kendra décide de se débarrasser de ses vêtements superflu et se retrouver en sous vêtement, bien plus à l'aise et confortable. Après tout, c'est dans cette tenue qu'elle est le plus à l'aise, le plus confortable. « Tu ne m'en veux pas mais j'ai bien trop transpiré, je ne supporte absolument pas mes vêtements. Je tuerai pour une douche d'ailleurs ! » souffle-t-elle, avant d'avaler une gorgée du verre que Lubja vient de lui déposer. « Aucun mec de prévu chez toi du coup ce soir hein? » lui demande-t-elle sans détour. Kendra ne connait pas la finesse ou la délicatesse. Elle n'a toujours connu que la violence et les hurlements, et c'est difficile pour une personne d'être à l'opposé de ce que l'on a toujours connu. Aussi, Kendra ne cherche pas à changer. Après tout, pourquoi faire? Les gens doivent l'accepter telle qu'elle est, avec ses défauts et ses qualités, avec son sale caractère et son passif compliqué, même si au fond, peu de gens sont au courant de l'histoire compliqué de Kendra.
Revenir en haut Aller en bas

Le martyre, c’est le seul moyen de devenir célèbre quand on n’a pas de talent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un vaccin pour Ebola ...
» Fête du Travail
» Allaiter d'un seul sein
» petit moyen de pression sans le savoir
» par quel moyen de transport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-