AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

what do you mean by dancing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Keith O. Phillips
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : alo.
date d'inscription : 16/07/2013
nombre de messages : 7200
disponibilité rp : malia.
avatar : grant gustin.

MessageSujet: what do you mean by dancing Mar 5 Juil - 0:06

Une des conditions pour que Keith puisse avoir ses cours par correspondance était qu’il aide une association quelconque. Qu’il fasse du bénévolat, quelque soit la sorte. Évidemment, l’art devait entrer en jeu. Cette idée ne l’avait pas du tout enchanté étant donné son caractère. Mais s’il souhaitait vraiment rester à Salem, et ne pas devoir rentrer à New York, il se devait d’aider les autres. Ce n’est pas dans son genre, mais il le fit dans le but de rester loin de sa famille. Il avait trouvé un groupe de personnes qui existait dans l’objectif d’aider des gens qui auraient tenté de se suicider. Il aurait souhaité faire autre chose, mais il n’avait trouvé que cela. Ou du moins, une association qui voulait bien de lui pour qu’il aide via l’art. Il n’aimait, mais vraiment, pas du tout l’idée. Il n’arrivait pas à comprendre ces personnes-là. Comment peut-on tenter d’attenter à sa propre vie ? Et ne pas y arriver. Si on le souhaite vraiment, on y arrive. Les « appels à l’aide », il n’y croit pas. Évidemment, il n’avait pas dit tout cela en postant sa « candidature ». Il n’avait pas mentit, non, juste omis de soumettre ces petites détails. Pour commencer, et voir si cela fonctionnait, on lui avait assigné une jeune fille. Elle se prénommait Winnie. La première fois qu’elle se présenta, il crut qu’elle se moquait de lui. Il avait rigolé, et ça n’avait pas plu à la jeune fille. Encore moins lorsqu’il fit réellement le lien avec l’ourson jaune. Il s’était même amusé à lui ramener du miel lors de leur deuxième rendez-vous. Ce qui était encore moins bien passé. Si vous le comprenez bien, entre les deux ça ne se passe clairement pas bien. Entre le professeur qui ne fait aucun effort, et l’élève qui ne croit pas en cette réhabilitation, le travail est très dur. Heureusement, pour l’instant, ces moments ne restent qu’entre eux. L’association ne leur a pas encore posé des questions. Car s’ils l’avaient fait, Keith aurait surement été viré, même si techniquement il ne peut pas réellement se faire virer d’un endroit où il n’est pas embauché, où il est simplement bénévole. Ah, oui, il y a aussi ce détail-là qui le gêne : de ne pas être payé. Il travaille… pour quoi au juste ? Donner des cours à une fille qui n’y croit même pas, qui est nul, qui ne s’améliore pas du tout, et qui s’appelle Winnie. Il ferait peut-être mieux de rentrer à New York, vraiment. Et pourtant, il ne le fait pas. Il continue à s’accrocher à cette thérapeutique. Peut-être qu’au fond, il espère pouvoir la changer, et faire en sorte qu’elle se sente mieux. Il ne l’apprécie pas spécialement, mais lorsqu’un sourire apparait sur son visage, il apprécie ce moment et sourit à son tour. Et il ne faut pas omettre, qu’elle continue à venir aussi. D’ailleurs, aujourd’hui ils avaient un rendez-vous. Ils s’étaient vu il y a à peine deux jours, mais les vacances arrivaient et Keith souhaitait lui donner le plus de « cours » possibles, avant qu’il ne parte en vacances. Ils allaient donc se voir pas mal de fois en très peu de temps. L’idée ne lui faisait pas plus plaisir que cela, mais lorsqu’il pensait au fait qu’il n’allait plus la revoir pendant deux mois l’aidait. Mais peut-être qu’elle appréciait encore moins l’idée car il était là, dans le studio de danse, à l’attendre depuis une heure maintenant. Il s’était retrouvé plusieurs fois à prendre toutes ses affaires, et prêt à partir, mais quelque chose le retenait toujours. Il se trouva même à se faire du souci. Et si… Non, elle n’aurait pas osé retenter. Ou moins il l’espérait, car cela serait signe d’un échec pour lui. Et alors qu’il ne s’y attendait plus, il la vie arriver. Il vit rouge car évidemment elle arriva très calmement. Comme si elle était  l’heure. Elle n’eut même pas le temps de poser ses affaires qu’il se mit à lui crier dessus. « Mais t’es sérieuse là ? » Il regarda sa montre « Ça fait plus d’une heure que je t’attends !! Mais t’étais où bordel ? » Il s’était vite retrouvé juste en face d’elle, à lui crier dessus. Ses poings se refermèrent même. Il venait de perdre plus d’une heure pour cette fille. « Au moins préviens quoi ! » Il tenta de se calmer, et en se retournant, il rajouta doucement « Pour éviter que les gens se fassent du souci. » Oui, il venait tout juste de lui avouer qu’il s’était inquiéter. Mais il n’allait pas s’attarder sur ces belles parles. Il s’avança vers son magnétophone, et mit de la musique. Ils n’avaient plus de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Winnie Ferguson
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : Fanny - starbucks crazy
date d'inscription : 14/05/2015
nombre de messages : 2300
disponibilité rp : closed (zack; will; malia; samuel)
avatar : Bella Hadid

MessageSujet: Re: what do you mean by dancing Sam 10 Sep - 14:32

C'est cet état d'éveil à demi conscient qu'elle déteste, qui l'effraie au plus haut point et qui l'angoisse par avance. L'inconnu pour certains plait, attire, mais pour Winnie, l'inconnu n'est pas simplement se jeter dans le vide sans savoir où elle va, ce n'est pas se lancer dans une aventure sans être sur des répercussions que cela peut avoir. Non. L'inconnu pour Winnie, c'est de s'éveiller les pieds dans l'eau sur la plage, grelottante, sans savoir comment elle s'est rendue là, avec une absence totale de souvenirs. Et l'inconnu c'est de ne pouvoir contrôler ce phénomène un peu trop déstabilisant pour elle, de ne pouvoir deviner quand son esprit va s'arrêter de fonctionner d'un instant à l'autre. C'est ça qui l'effraie. Et malheureusement pour elle, lorsqu'elle se réveille de cet état second, Winnie se retrouve en plein trafic à Salem, perdue au milieu des voitures qui la klaxonne et l'insulte grassement, finalement à juste titre parce qu'elle est dangereuse et n'a rien à faire là. Winnie angoisse de se réveiller de la sorte et panique en quittant la route en courant, prenant ainsi le risque de se faire renverser. Elle n'a plus son sac, et n'a que son téléphone sur elle. Encore une fois, ses affaires disparaissent comme par enchantement. A cette heure là, la jeune femme est censée se trouver à son cours de danse thérapeutique en compagnie de ce cher Keith, qu'elle n'apprécie absolument pas, et qui le lui rend bien. Elle pourrait appeler Zack pour qu'il  vienne la récupérer et l'emmène au cours, mais le temps qu'il arrive, il sera déjà trop tard. Et elle le sait, Zack va l'engueuler de ne pas se prendre en main et de ne pas consulter un spécialiste des absences. Qu'importe, la jeune femme court le plus vite possible pour rejoindre son cours. Et lorsqu'elle arrive, Keith tire une tête de six pieds de long. Alors elle essaie de reprendre son souffle, du mieux qu'elle peut pour arriver aussi calmement que possible. A coup sur, il va voir rouge et péter un plomb et ça, c'est une chose qui l'a fait rire plus qu'autre chose. Alors Winnie en profite jusqu'au bout, quitte à le faire rager au possible. "Qu'est-ce que ça peut te foutre? Tu ne me croirais pas  même si je te le disais." rétorque-t-elle sans une once de gêne face à sa colère. C'est tout Winnie ça, un manque de considération et surtout un langage de charretier bien fourni, comme il se doit. Ce n'est pas que Keith ne lui plait pas et l'ennuie, c'est simplement que ce cours de danse est emmerdant au possible, et que son professeur de danse ne fait absolument rien pour rendre le cours attractif, surtout pour quelqu'un qui déteste ça. Alors forcément, les choses ne se passent pas très bien entre eux. "Tu te doutes bien que si j'avais pu te prévenir d'une heure de retard, je l'aurai fait. Et si je ne t'ai pas prévenu c'est pour une bonne raison, pas la peine de t'exciter comme ça. " Elle est une tête brûlée, une tête de mûle même, mais ce n'est pas une idiote pour autant, ni quelqu'un qui aime gratuitement manquer de respect aux gens. Mais ça, Keith n'arrive pas à l'entendre et ne voit Winnie que comme un gros démon, un diable terrible. "Bon, on ne va pas y passer la nuit, on s'y met? Toi comme moi on a pas que ça à faire !" balance-t-elle un brin provocatrice. C'est sur, ce cours ne va certainement pas se passer dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas

what do you mean by dancing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-