AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

wicked as they come. (blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: wicked as they come. (blake) Jeu 30 Juin - 19:25

we're sisters. you're my family.
what is you is me.


Dans la pratique de rites wiccas ancestraux, certaines dates revêtaient une signification particulière. Ces jours, chargés d'une énergie presque palpable, avaient toujours eu une importance certaine pour Selina, quand bien même celle-ci s'efforçait d'occulter l'univers dans lequel elle baignait depuis son enfance. Le solstice d'été, de toutes ces dates majeures, avait toujours été sa journée préférée, parce qu'il s'agissait de la journée la plus longue de l'année, mais aussi parce qu'elle encourageait traditionnellement les rituels d'amour. Si la tentation de vivre cette journée aussi simplement et normalement que possible avait été grande, l'appel des traditions avait fini par prendre le pas sur sa volonté de se détacher de la wicca et de son coven, entraînant dans la foulée Blake et son manque d'entrain caractéristique. « Allez, juste toi et moi, comme au bon vieux temps. » Ce bon vieux temps qui imprégnait son esprit du parfum capiteux de la nostalgie, lorsque tout était simple et que Finn Hazelgrave n'avait pas laissé son empreinte détestable dans son quotidien. Blake avait fini par s'exécuter sans rien masquer de son mécontentement, à l'unique condition de pouvoir amené – et vider – une bouteille d'alcool pendant leur escapade dans les bois de Salem. Particulièrement appropriés pour leurs cérémonies wicannes visant à célébrer la nature, ceux-ci dévoilaient après un sentier périlleux une clairière ombragée, au centre de laquelle se trouvait un cercle de pierres dont on disait que le tout premier coven de la ville l'avait placé là pour leur pratique. Propice aux fantaisies des plus simples d'esprit, il avait fini par devenir pour les covens actuels un point de ralliement à l'ombre des détracteurs les plus virulents qui refusaient de s'aventurer à proximité. Si elle s'était attendue à découvrir d'autres silhouettes venues célébrer le premier jour de l'été, elle fut soulagée de constater qu'à l'exception de Blake et elle, personne d'autre ne s'y trouvait. « Visiblement il n'y a plus que nous pour respecter les traditions » commenta-t-elle d'un ton pincé. D'ordinaire, tout le coven aurait du se réunir, et il avait fallu que la moins pratiquante d'entre toutes s'attèle à célébrer le Litha ; Selina ne pouvait s'empêcher d'y voir une certaine ironie devenue marque caractéristique de son quotidien. De sa lourde besace en cuir, elle retira des bougies, de l'encens, et de la sauge à brûler pour chasser les mauvais esprits – une habitude qui faisait le plus souvent ricaner même les plus convaincus, mais qu'elle n'avait jamais pu s'empêcher de poursuivre comme le faisait sa mère avant elle. « Bien, maintenant on se déshabille. » Elle lança un regard entendu à Blake, ponctué d'un sourire moqueur. Blake, contrairement à elle, n'avait jamais eu le moindre sens de la pudeur, si bien que dès l'enfance, elle avait habitué Selina à se promener entièrement nue devant elle sans même y réfléchir à deux fois. Selina à l'inverse s'était toujours montrée réticente. « Ca devrait être la partie la plus simple pour toi » ajouta-t-elle malicieusement  avant d'ôter sa robe et ses sous-vêtements. Une brise légère caressa sa peau, lui arrachant un frisson et lui faisant regretter d'emblée d'être toujours consciencieuse lorsqu'il s'agissait des rites wiccans. Elle alluma les bougies avant de les disposer tout autour du cercle, et s'affaira à brûler la sauge en murmurant les paroles d'usage. Il y avait quelque chose d'étrange à la scène sur laquelle elle ne parvenait pas à mettre le doigt. Elle l'avait fait si souvent, sans même y réfléchir, et pourtant cette fois-ci elle ne pouvait s'empêcher de trouver le tout désuet, peut-être même un peu ridicule. Incapable de retenir un éclat de rire, elle tourna la tête vers Blake. « Tu sais quoi ? Oublie le rite. On n'a qu'à fêter le solstice à notre manière. » Sans réfléchir, elle attrapa la bouteille et en but deux grandes gorgées. L'alcool lui brûla l'oesophage et elle n'évita de tout recracher que de justesse, une grimace de dégoût sur le visage. « Tu n'aurais pas pu prendre quelque chose de plus... Je ne sais pas moi, buvable ? » se plaignit-elle en reposant la bouteille. Elle récupéra sa robe et la remit sans la moindre hésitation, bien trop heureuse de retrouver le confort d'un vêtement plutôt que de rester entièrement nue au beau milieu de la clairière. « Je crois que je suis devenue trop cynique pour tout ça. » Elle désigna le cercle de pierre d'un grand geste de la main. « Je pensais que ce serait une bonne idée de retourner aux sources, histoire de me rappeler ce que je suis, mais... je ne sais même plus qui je suis, alors à quoi bon. »
Revenir en haut Aller en bas

wicked as they come. (blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Philibert (Hilaire Belloc, Quentin Blake)
» Evan Blake
» Anita Blake, 2 Le cadavre rieur (Laurell K. Hamilton)
» Craquage 2ème partie
» Erik Blake Thornock [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-