AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

greatest dad ever (seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: greatest dad ever (seth) Ven 17 Juin - 3:14

I'm not making any plans.
I'm just going to let the universe surprise me.




Cela faisait un peu plus d’une semaine, et Cora commençait tout doucement à digérer la nouvelle. Oui elle était enceinte. Non ce n’était pas prévu. Oui le père de l’enfant était sûrement la dernière personne qu’elle voyait père de famille. Mais tout cela était arrivé et elle allait devoir se faire une raison. Une simple capote qui craque dans une baise parfaitement dénouée de sentiments et sa vie s’apprêtait à changer du tout au tout. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire, si elle allait le garder ou non. Elle était complètement perdue, pas vraiment préparer à réagir à ce genre de nouvelles, mais en prenant le temps, elle ferait le bon choix, elle en était persuadée. Elle avait d’abord pensé à le cacher à Seth, à ne pas lui annoncer la nouvelle, à faire comme si cet enfant à venir n’avait pas de père. Mais même s’il allait selon toute vraisemblance se montrer exécrable, même s’il n’allait sûrement pas la soutenir pendant cette période difficile, même s’il était probablement la personne la moins qualifiée pour devenir père, il méritait la vérité. Alors, elle s’était décidée à aller le voir à sa suite d’hôtel pour lui annoncer la grande nouvelle. Préparée mentalement pour faire face à son très probable comportement odieux à venir, elle s’adressa à la réception, le plus poliment possible.  « La suite de Monsieur Vartham s’il vous plait. » demanda-t-elle, armée d’un grand sourire. La réceptionniste leva à peine les yeux vers elle, tout en lançant froidement quelques mots. « Monsieur Vartham a explicitement demandé à ne pas être dérangé. Au revoir. » Conasse pensa Cora si fort qu’elle faillit lui crier en pleine face. Elle laissa échapper un long soupir, fouilla dans son sac pour en sortir son portefeuille, duquel elle retira un billet de cinquante dollars qu’elle déposa sur le comptoir de la réceptionniste. « Je vais devoir insister. Croyez-moi, il voudra vraiment savoir ce que j’ai à lui dire. » Elle fût étonnement plus réceptive à la requête de Cora et après un moment d’hésitation, elle la conduisit vers l’ascenseur et lui indiqua l’étage auquel elle devait se rendre pour atteindre la suite de Seth. C’était comme ça, Vegas. Tout ou presque pouvait s’acheter, surtout ce qui était en apparence interdit. Cora ne marchant pas vraiment sur l’or, autant dire qu’elle n’appréciait guère ce côté-là de la ville. En théorie, les cinquante dollars avec lesquels elle venait de soudoyer la réceptionniste la forcerait à se serrer la ceinture pour la fin du mois. La pratique était fort heureusement un peu différente puisqu’elle demanderait à Seth de la rembourser et elle ne lui laisserait certainement pas le choix. Une fois arrivée devant la porte de la suite de Seth, elle inspira un grand coup. Cela n’allait pas être une partie de plaisir, elle allait devoir se montrer ferme et sûre d’elle si elle voulait éviter que Seth ne prenne un trop gros ascendant psychologique sur elle. Elle poussa la porte sans même prendre la peine de frapper. « Coucou Seth. » lança-t-elle d’une voix guillerette, comme s’ils étaient les meilleurs amis du monde et qu’elle pouvait se permettre de rentrer dans sa suite sans avoir été annoncée ou même sans avoir frappé. La première vision en entrant dans l’habitacle du spécimen Vertham ne l’étonna guère. Des sous-vêtements féminins et des bouteilles de champagne éparpillés un peu partout sur le sol. Finalement, Seth fit son apparition dans l’entrebâillure d’une porte qu’elle devinait donner sur la chambre. « Ouh, je vois que tu as été… » elle entendit le son d’une douche et un semblant de chanson provenant d’une voix féminine. « Ou plutôt es, occupé. » lâcha-t-elle en arquant un sourcil. S’il n’avait déjà probablement pas envie de la voir en temps normal, il aurait encore moins envie de la voir s’il était avec occupé avec une, voire plusieurs filles. Tant pis. Il allait devoir s’en accommoder, elle n’allait pas remettre cette discussion à plus tard, il en était hors de question. Elle avait fait d’énormes efforts pour venir jusqu’ici et lui parler sincèrement, il allait devoir en faire un tout petit pour écouter ce qu’elle avait à lui dire. « Dans ce cas, désolé d’interrompre et de venir te déranger, mais je devais vraiment te parler. » poursuivit-elle, cette fois bien plus sérieuse, avant d’ajouter, un sourire aux lèvres. « Ne t’inquiètes pas, j’ai amené un petit cadeau pour m’excuser du dérangement. » Elle sortit de son sac à main un petit paquet cadeau qu’elle avait pris le temps d’acheter avant de venir à l’hôtel. Elle lui tendit finalement le cadeau, armée du plus grand sourire qu’elle avait en stock. « Tiens, ouvre-le. » lui lança-t-elle malicieusement. Elle savait que Seth n’allait pas être tendre avec lui, alors elle avait décidé qu’elle ne le serait pas non plus, lui offrant ce cadeau empoisonné pour lui annoncer sa grossesse. Le cadeau en question était un mug tout mignon sur lequel était écrit en gros Greatest Dad of the Universe, Seth apprécierait, elle en était persuadée. Elle attendit que Seth finisse d’arracher le papier cadeau qui enrobait la tasse pour finalement lâcher cette phrase qui lui brûlait les lèvres depuis plusieurs minutes. « Félicitations Seth, tu vas être papa. »
Revenir en haut Aller en bas

greatest dad ever (seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» spécial D-DAY , Exposition The Greatest Generation Memorial Exhibit II
» american history x
» Seth Ashfield
» (ca-m. ~ bt.) ? greatest day of sin.
» Reveurs d'apocalypse - Les gardiens de Seth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-