AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

beautiful ones.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nina Fitzmartin
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : julia
date d'inscription : 15/06/2013
nombre de messages : 6103
avatar : florrie arnold

MessageSujet: beautiful ones. Lun 30 Mai - 15:25

we both look adorkable in extraterrestrial stupid shirts.
everyone else would just look stupid wearing them, but not us.

6.000 baby :plop:

Avant d'arriver, elle s'était trompée de direction au moins trois fois. Elle avait loupé une fois la rue, avait emprunté le mauvais escalier la seconde, et avait presque frappé à la mauvaise porte la troisième. Une chance, elle s'était souvenue à la dernière minute que Jake vivait au 10, et non au 12. Sidérée par son sens de l'orientation scandaleusement mauvais, et surtout par le fait qu'il faille faire mille détours avant de pouvoir mettre la main sur Jake et son satané appartement, Nina trois premiers coups autoritaires sur la porte en bois. Rien. Un coup d'oeil furtif à sa montre lui indiqua qu'il était midi passé, et que l'heure de se lever était donc largement dépassée. Réglée à la minute prêt, Nina se levait toujours aux premières lumières du jour, par crainte de perdre une journée qui lui serait précieuse, et ne comprenait pas que son meilleur ami puisse gâcher une longue matinée à dormir. À moins que... « .Jake, t'as encore trop bu hier soir c'est ça ?. » siffla-t-elle, toujours derrière la porte et d'ores et déjà irritée par l'absence d'une réponse. Sac à vin s'abstint-elle d'ajouter, refusant d'endosser une fois de  plus le rôle de la mère. Toutefois Jake vivait, et il le faisait à deux-mille pour cent. Il n'excluait aucun plaisir, et jouissait de sa liberté comme personne. Un trait qu'elle ne pouvait que lui envier, elle qui vivait emmaillotée dans un carcan fait d'habitudes réglées, placé dans une zone de confort terriblement restreinte. Pour un premier signe de vie, la serrure se mit à grincer en reconnaissant les clefs. Derrière la porte, elle trouva Jake dans sa tenue de compétition : boxer, tee-shirt et rien de plus. Encore qu'avant d'ouvrir, il lui avait fait l'insigne honneur d'enfiler un tee-shirt, et flattée par l'attention, elle l'en remercia d'un regard appuyé. « .J'ai cru que tu n'allais jamais ouvrir, franchement. » souffla-t-elle, digne d'une enfant capricieuse. Pas de quoi faire perdre ses moyens à un Jake habitué aux humeurs changeantes de sa meilleure amie.   « .Tu viens déjeuner ? Il faut qu'on discute. » dit-elle d'un ton autoritaire et certainement pas décidée à le laisser émerger de sa trop longue sieste. Pénétrant comme un ouragan dans son appartement, elle se précipita dans sa chambre pour lui sortir des affaires, et lui fit couler un café au passage. Café servi sans sucre dans une grande tasse qu'elle lui tendit tout en l'embrassant tendrement sur la joue. « .Sinon bonjour, tu m'as manqué, c'était nul sans toi ces derniers jours. » reprit-elle rapidement, mais cette fois-ci d'un ton plus tendre, le sourire en prime. Ne laissant assez pas le moindre doute planer sur le fait qu'elle avait vraiment envie de lui parler, un tas de choses à lui raconter (donc à sortir pour son propre bien), et surtout autant d'avis objectif (plus ou moins connaissant Jake), Nina lui tendit ses vêtements et le pressa du regard. Autrement dit  '' suit up ! '' et plus vite que ça. « .Non, je plaisante, c'était vraiment bien Washington. Plein de choses à voir. » lâcha-t-elle, toujours aussi pressée. Washington. Voilà de quoi le mettre sur la voie. Elle avait passé le week-end à Washington, où elle avait rejoint Edison, et avait besoin d'en parler avec Jake. Pourtant elle était d'ordinaire si secrète, et gardait généralement tout pour elle. Mais cette fois-ci était différente. Elle voulait savoir ce que Jake pensait du chapitre de sa vie qui se dessinait à l'horizon, et s'il pensait qu'elle faisait le bon choix en accordant son pardon à Edison, et ne se précipitait pas dans droit dans un mur. « .Tu veux que je te raconte ?. » Dis oui, l'obligea-t-elle à répondre d'un regard appuyé. Nina n'était pas du genre à raconter sa vie, plutôt à écouter celles des autres et encore, tout dépend de qui étaient '' les autres ''. Un peu virulente, pour le coup, mais surtout diablement excitée. Seulement elle remarqua de Jake buvait son café sans faire le moindre commentaire, limite en prenait plus de temps qu'il n'en fallait pour boire une gorgée. Les lèvres pincées, elle le contempla un moment en silence les bras croisé sur sa poitrine. « .Tu es vexé parce que j'ai dis que je plaisantais ?. » sous-entendant par la même occasion qu'il ne lui avait pas manqué ? D'aucune manière ? À aucun moment ? Certes, le choix des mots étaient bien pauvres et faux qui plus est, elle le lui accordait volontiers. « .Mais… je t'ai ramené un cadeau. » he he he. C'était si simple de jouer sur les sentiments avec Jake. Pleine de suspense, elle exhiba son sac à main supposé renfermer le précieux sésame en question juste devant ses yeux, un sourire affiché.   « .Mais tu ne l'auras qu'à la fin du repas. » Donc si tu prends ton temps, le temps serait assurément plus long, voir interminable. Elle avait réservé dans un restaurant en bord de mer, table en terrasse avec une superbe vue sur la légendaire '' city by the bay '' et son pont. De quoi lui permettre de soigner son bronzage, et surtout de décuver au soleil. Réflexion faite, il devait se considérer chanceux qu'elle n'ait pas sauté dans son lit. Heureusement pour lui, ce n'était absolument pas le genre de la maison, mais elle aurait peut-être considéré l'effort s'il avait mis plus de temps à ouvrir la porte. « .Puis je suis sure que toi aussi, t'as un t'as de trucs à me raconter. » finit-elle, déterminée à passer une journée sen-sa-tio-nnelle.
 
Revenir en haut Aller en bas
Jake Fitzgerald
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : elo, lodiie
date d'inscription : 22/10/2009
nombre de messages : 37026
avatar : sam claflin

MessageSujet: Re: beautiful ones. Mer 22 Juin - 22:33

Trois petits coups et puis s'en vont.. ? Eh non. Le son de cette voix lui prouvait le contraire. Nina toujours aussi déterminée à se faire entendre, que se soit par ses mots ou par ses actions. La jeune femme continuait sur cette lancée. Elle continuait de le réclamer. Pendant que Jake se battait tant bien que mal avec ses oreillers. Rien n'y faisait, cet écho n'était pas une hallucination. Il se levait donc. Légèrement aveuglé par la fatigue qui le tiraillait au coin des yeux. La nuit avait été longue. Le boulot le submergeait mais, il adorait ça. Il appréciait ce qu'il faisait et même si cela engageait quelques soirées un peu trop arrosées. Ce n'était pas pour le décourager. Ce n'était pas tout de réaliser un film, il devait également se faire remarquer. Livré à lui-même, Jake marchait vers ses rêves, tout comme il s'avançait vers sa Nina. Derrière la porte, il l'imaginait déjà l'expression dessinée sur ses petits traits. Ce visage qu'il aimait tant et ces expressions auxquelles, il ne pouvait guère résister. D'ailleurs entre eux, ça n'avait jamais été aussi parfait. Entre conflits et complicité, ils avaient trouvé leur juste milieu. Alors sans vouloir la faire attendre plus longtemps, Jake enfilait un tee-shirt au passage. Il se redressait également et balayait d'un revers de la main, sa touffe de cheveux. « J'aime toujours me faire désirer, voyons. » et sinon à quoi bon, répliquait-il naturellement et lui laissant le passage pour se faufiler à l'intérieur de son appartement. Assez d'espace pour la tempête Nina et sa sainte parole. Décidée à ne pas trainer, elle annonçait la couleur. Elle énonçait principalement les raisons de sa venue. Prenant aussi le temps de lui préciser le manque qu'il pouvait représenter. Des mots qui réchauffaient le cœur du jeune homme. Si peu habitué à ce genre d'attention de la part de sa meilleure amie, il les appréciait plus que jamais, aussi rapide qu'elle venait de les souffler. « Je peux en dire autant, San Francisco et ma personne avons souffert de ton absence. » Sur une note légèrement mélodrame mais plus que honnête, Jake continuait de sourire et de s'éveiller. Sans arriver à comprendre de quelle manière, elle pouvait lui trouver une tenue et faire couler un café. S'était-elle dédoublée ou était-elle une femme à marier ? Il osait encore se questionner pendant qu'elle s'expliquait sur son voyage et sur ces quelques détails. Alors c'est à ce moment précis qu'il en perdait le fil. Sa tasse de café dans une de ses mains et ses vêtements dans l'autre, il la regardait. On aurait dit qu'elle avait pris quelque chose. Avait-elle dormi plus de huit heures d'affiliées ou s'était-elle faite des infusions à la caféine avant de débarquer ? S'imaginant toutes les possibilités pour ne pas penser qu'en réalité, il ne lui avait pas manqué. Jake décidait ainsi de prendre son temps. De compter les moutons. De réfléchir à ce qu'il avait prévu à l'origine pour cette journée. Des plans qu'il devrait reporter sans résister. Il avait bien compris que Nina avait des choses à lui dire et c'est à ce moment là, qu'il réalisait le pire. « Oui, je suis vexé. Non mais j'ai compris, je ne compte plus.. Ce n'est pas grave, je vais survivre ou simplement me tailler les veines. Et je prendrai le soin de laisser une lettre, t'accusant de toutes mes fautes. Ne t'en fait pas pour ça. » répliquait-il dans un premier temps et vidant finalement cette première tasse de café. « Un cadeau ? Pourquoi dois-je attendre ? Tu crois que je vais m'enfuir après tes premières confidences. Dois-je me tracasser Nina ? » ricanait-il légèrement et décidé à aller se changer. Sur le chemin qui l'amenait vers la salle de bain, Jake ne pouvait s'empêcher d'en rajouter encore et toujours. Après tout, Nina avait déjà lâché beaucoup d'informations. C'était au tour de Jake de répondre à ses intentions. « Tu pourrais au moins me lâcher un indice. Fait pas l’égoïste. Je te rappelle que tu viens de piétiner mon égo. » Sur cette réflexion, il disparaissait donc derrière cette porte. Enfilant une tenue plus adaptée, il passait aussi par l'évier. Brossage de dents et rafraichissement, il en sortait presque pimpant. Attrapant au passage ses lunettes de soleil qu'il déposait sur le bord de son nez, il affichait toujours son plus doux sourire. Bien plus que les mots, il était plus à l'aise avec ses expressions. Ses mimiques qui prenaient possession de son visage de grand enfant. Irrésistible. Limite agaçant. « Je suis paré ! Où va-t-on ? Je veux tout savoir et d'accord, je vais tout te dire. » précisait-il à son tour et brûlant toute la distance qui le tenait éloigné de sa meilleure amie. Parfumé et plus habillé, Jake décidait également de lui rendre son tout premier baiser de la journée. Déposant avec délicatesse ses lèvres sur le front de Nina, il la contemplait. Toujours aussi distinguée. Toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles. Ouvrant à nouveau la porte d'entrée, Jake vérifiait d'un dernier coup d'oeil, l'état de son appartement. Il l'invitait donc à s'enfuir pour de nouvelles aventures. Décidé surtout à ne pas la laisser se faire désirer, il faisait ainsi preuve d'impatience avec cette grande interrogation. « Et d'ailleurs dis-moi, tu es revenue avec Edison ou tu l'as laissé à Washington ? » La question à un million, songeait-il. Néanmoins, il savait qu'il lançait les hostilités. Il avait comme un sixième sens avec cette histoire. Puis, il la connaissant sans doute mieux que personne pour remarquer l'émotion première sur son visage. Elle semblait comblée. Non, Nina devait l'être malgré le doute présent au coin de ses lèvres. Et bien effectivement, peut-être que cette journée serait plus productive, qu'il n'avait osé l'envisager.
Revenir en haut Aller en bas

beautiful ones.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Panoramas and 3D Virual Tours of the Most Beautiful Places Around the World:
» What a Beautiful Life
» Beautiful by aufeminin
» Beautiful Elles - une box beauté pour enfants
» Les produits "Karen's body beautiful"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-