AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
June D. J. Martin
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : Fanny, Fannence, la plus mignonne des mignonnes, Fannou
date d'inscription : 19/06/2011
nombre de messages : 20204
avatar : Selena Gomez

MessageSujet: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 22:59

Casey Ashbury
ft. margot robbie
» Prénom(s) : Cassandra Jézabel Lexa Eleanor Hailey » Nom de famille : Ashbury » Nom d'usage : Casey Ashbury » Surnom/pseudonyme :  Casey est déjà son surnom» Nationalité : américaine » Origines : pure américaine » Date de naissance : 13 Novembre » Lieu de naissance : Washington DC » Lieu de résidence actuel : Washington DC » Occupation actuelle : assistante d'un sénateur duTexas» Statut civil : célibataire, en relation libre avec le sénateur

god bless america (& its citizens)
ce qu'il faut savoir sur ton personnage


» Issue d'une vieille famille américaine, les Ashbury sont réputés pour être de vrais tigres en matière de politique. A la tête de très gros postes à travers le pays, ils ont aidé à façonné la face du pays depuis bien des générations déjà. Depuis toujours, les Ashbury ont réussi à placer les gens qu'ils souhaités voir aux différents postes les plus importants. Et ces derniers ont toujours réussi à se hisser parmi les plus hautes sphères politiques comme une vieille tradition familiale. Président du Sénat, Vice Président des Etats-Unis, Sénateur, parlementaire, autant de postes occupés par les Ashbury, autant dire qu'un lourd héritage attend la jeune Casey.
» les parents de Casey se sont mariés jeune, au moment où Andrea est tombée enceinte. Esprit libre, la jeune mère n'a jamais réellement adhéré au modèle familiale très stricte et intransigeant. William, militaire de carrière, a préféré dirigé sa vie vers le commandement militaire, s'éloignant ainsi de la dure vie familiale que ses parents lui ont infligé toute sa vie. Lors d'une et en Irak, il décède lorsque Casey a trois ans, laissant la petite fille à moitié orpheline, et à la merci d'une mère un peu folle, et loin de pouvoir gérer une fille seule. Et les prévisions de la famille Ashbury se réalisèrent lorsqu'Andrea abandonna sa fille à l'âge de six ans, préférant vivre sa liberté pleinement et se mettre en couple avec une femme. A l'âge de six ans, Casey se retrouva donc orpheline, élevée par des grands parents aimants, mais enclin à une éducation bien trop stricte.
» La jeunesse de Casey s'est fait sans encombres. Le meilleur lycée de la ville où la jeune femme cotoyait les enfants de l'élite diplomatique, les fils d'ambassadeurs, filles de sénateurs ou gouverneurs. Tout le long de son cursus scolaire, Casey régnait en maître aux côtés de Mila, sa meilleure amie de toujours. L'une est girly, l'autre est sportive. Et pourtant, elles s'entendent comme culs et chemises, et sont les reines du lycée, régnant d'une main de fer sur cet endroit si élitiste. Qu'importe qu'elles soient si différentes, rien ne pourra jamais les séparer, elles en ont bien conscience. Son éducation était parfaite, exemplaire. Le seul point d'ombre au tableau était son amitié avec Scott. Le jeune homme était son allié, son partenaire de crime, celui avec qui elle faisait toute sorte de conneries. Un allié de poids qui lors de la célébration du baccalauréat, va venir radicalement changer sa vie.
» Casey a 17 ans, Scott 19, il étudie à Yale, pendant qu'elle termine le lycée et pourtant il ne l'oublie pas pour autant. Leur amitié est fraternelle, sans failles, et c'est pourquoi Scott décide de lui faire la surprise de se rendre à sa remise de diplôme. Un coup de trop, un peu trop d'alcool, désinhibés, ils ne savent plus ce qu'ils font et succombent au péché charnel. Le lendemain, c'est souvenir dont ils rigolent, une petite parenthèse dans leur amitié, quelque chose qui n'entachera en rien leur relation. Jusqu'à ce que trois semaines plus tard, Casey découvre qu'elle est enceinte. Puritaine, croyante comme bien des américains, la jeune femme hésite. Perdre ce bébé irait à l'encontre de toutes ses croyances. Mais le garder serait la fin de sa vie telle qu'elle l'imaginait. Scott lui a pris sa décision, Casey doit avorter et le sujet s'arrête là. Contrainte d'avorter, Casey garde le secret mais ne peut plus rester aux Etats-Unis. Elle plaque tout, sans regarder derrière.
» Pendant un an, Casey fait un tour du monde, découvrant de nouvelles cultures, de nouvelles idéologies. Pendant un an, elle oublie tout ce qui lui est arrivé par le passé, elle essaie de s'enrichir de diverses manières. Elle y rencontre deux personnes qui changeront sa vie. Lize d'un côté qui finira par lui avouer avoir vécu la même chose qu'elle, faisant d'elle une confidente parfaite, la seule à connaître ses plus sombres secrets. Louis-Simon d'un autre côté, qu'elle rencontra avec sa femme. Ces deux là l'avaient accueilli le plus naturellement du monde dans leur vie, à tel point que lorsque leur fille Judit naquit, c'est Casey qui devint la marraine de ce petit ange. Oui, ce tour du monde lui était pleinement bénéfique. Mais cette vie ne peut durer, la réalité doit reprendre le pas sur le rêve, et la jeune femme retourne à Washington, rentrer dans le rang, dans le moule façonné par ses grands parents. Casey intègre donc la prestigieuse université de Georgetown dans un cursus de droit au célèbre GULC, combiné à un cursus dans les affaires étrangères, pour continuer comme ses ancêtres avant elle la tradition politique de la famille.
» Diplômée de Georgetown depuis un an désormais, et fière de ses origines, de son nom d'Ashbury, Casey est parvenue à obtenir le poste d'assistante d'un sénateur du Texas, lui permettant ainsi d'être aux premières loges de la politique, et d'observer tous les rouages de cette discipline. La jeune peu farouche, s'est rapidement lancée dans une relation volage avec le sénateur, se moquant éperdument de son mariage. Selon Casey, tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins, les conséquences pour les autres n'ont que peu d'importances à ses yeux. Ainsi, grâce à cette relation, la jeune femme est parvenue à se rendre dans différents galas, à de nombreux déplacements professionnels qui lui aurait été interdit en temps normal. Oui, Casey Ashbury est prête à tout pour parvenir à ses fins, la manipulation étant son arme fétiche.

public knowledge
mise en situation rp


“People think dreams aren't real
just because they aren't made of matter,
of particles. Dreams are real.
But they are made of viewpoints,
of images, of memories and puns and lost hopes.”

Scott est persuadé de faire le bon choix. Mais c’est son choix à lui, le sien et pas celui de Casey. Elle n’est pas sur de vouloir se séparer de ce bébé. Elle n’est pas sur de le vouloir non plus, avoir un bébé à dix neuf ans n’a jamais été dans ses projets. Avoir un bébé tout court n’a jamais été dans ses plans, mais la vie ne répond pas forcément à vos attentes, elle ne favorise pas forcément vos désirs. C’est bien connu, life is a bitch. Mais en l’état, Casey est particulièrement surprise de cette grossesse, elle s’imagine le visage qu’il pourrait avoir, le prénom qu’elle pourrait lui donner. Cette grossesse s’impose petit à petit comme une évidence à ses yeux, une possibilité qu’elle apprécie doucement mais surement. Mais voilà, tout ça c’était avant que Scott la convainc de supprimer ce petit bébé, d’éradiquer cette possibilité de sa vie, de leur vie. Ce n’est pas comme si la jeune femme lui aurait demandé quoi que ce soit, Casey n’attendait rien de lui, absolument rien. Mais lui ne voulait pas prendre de risque, ne pas avoir à s’occuper un seul instant d’un éventuel enfant de lui dans ce monde. Alors voilà où les choses en étaient, où elle en était. Casey sortait de la clinique, Scott à ses côtés, l’aidant à marcher après avoir subi cet avortement qui changerait le reste de sa vie. Les grands parents de la jeune femme sont absents de Washington pour le weekend, c’est pour cette raison qu’ils ont choisi cette date pour pratiquer l’opération. Alors c’est Scott qui s’est mis en tête de s’occuper d’elle pour le weekend puisqu’elle n’a pas le droit de rester seule. Mais lorsqu’ils arrivent au manoir familial, Casey décide de changer ses plans. « Tu peux partir Scott. Mila va arriver, elle est au courant. C’est la seule qui le sait, j’en ai parlé à personne d’autre comme nous l’avions convenu. Maintenant tu peux partir. Je pense qu’il serait mieux pour le moment qu’on ne se voit plus. J’ai besoin de prendre du recul, de faire le deuil de tout ça et je n’y arriverai pas tant que tu seras prêt de moi.» C’est  la première fois que la jeune femme le repoussait de la sorte, sans une once de gêne, sans une once de regret. Elle pensait à elle, à son bonheur avant tout, à son bien-être, et si cela devait en passer par ne plus voir Scott quelque temps, alors la jeune femme s’en accommoderait très bien. Son regard se détourna de Scott, les yeux plein de larmes et la jeune femme s’allonge sur son canapé, attendant doucement que son meilleur ami s’en aille et que Mila arrive à son tour. Seulement elle ne pensait pas qu’elle finirait par ne plus avoir de contact du tout avec lui et qu’une amitié si forte que la leur se terminerait comme ça, en un clin d’œil. Mais encore une fois, la vie ne fait pas de cadeau aux gens, elle les enfonce.

En vrac : Née à Washington, elle y a toujours vécu. Son père, haut chef militaire, est mort quand elle était très jeune. Sa mère a quitté la famille lorsqu’elle avait sept ans pour aller vivre avec une femme. Ses grands parents paternels l’ont élevé dans un environnement très strict, guindé et très puritain. Véritable petite princesse de son lycée, elle jouissait d’une très grande notoriété, à qui personne ne pouvait dire non. Elle a avorté peu après son bac obtenu fortement incité par le père, son ami le plus proche scott,  et a décidé de faire un tour du monde pendant un an. Elle est rentrée après pour intégrer l’université de georgetown, dans un double cursus droit/affaires étrangères. Ses aspirations professionnelles ne correspondent pas à ses envies, mais à celles d’une famille très ancrée dans la politique et qui ne pourrait pas concevoir que leur descendance ne prendrait pas le même chemin que ses ancêtres. C’est désormais l’assistante du sénateur du Texas, homme qu’elle se tape régulièrement, sans penser un seul instant à la femme de ce dernier. Dans la sphère publique, c’est un ange, la fille qui passe comme parfaite aux yeux de tous, et à qui on donnerait le bon dieu sans confession. Dans la sphère privée, c’est un véritable démon, une tigresse qui n’a peur de rien, qui manipule pour parvenir à ses fins, sans penser un seul instant aux conséquences pour les autres. Elle fume comme un pompier. C’est une grande fan de basket et de hockey sur glace, elle va très souvent dans des bars pour regarder les matchs et se mêler à la foule. Elle ne croit pas en l’amour, et refuse de s’attacher aux gens. Dès qu’elle s’attache à quelqu’un, elle fait marche arrière et s’en va en courant. Sa famille est très croyante et la jeune femme a d’importances croyances religieuses même si elle n’est pas particulièrement pratiquante. Fasionista jusqu’au bout des ongles, elle ne sortira pas de chez elle si sa manucure et son brushing ne sont pas impeccables.


“When you miss someone....it’s weird…
your body doesn’t function normally..as it should.
Because I miss you, and my heart…it’s not steady…
my soul it sings numb. Fingers are cold…
like you…your soul.”  

Sourire éclatant affiché sur le visage, la jeune femme donne l’impression d’être pleine de confiance, sure d’elle, et de posséder le monde entre ses mains. Et c’est le cas, la jeune femme a totalement confiance en elle, en son pouvoir de séduction. Lorsqu’elle sert les mains de tous ces hommes politiques, Casey sait qu’elle plait, qu’elle attire et surtout, s’en sert dès que besoin. Un flirt a-t-il vraiment déjà tué quelqu’un ? Peut-être, mais elle s’en contrefout parce qu’elle a confiance en elle. Et ce soir n’échappe pas à la règle. C’est l’un des grands galas de ce début d’année qui se tient ce soir dans l’un des plus grands hôtels de la ville, organisé par son ami Finn Hazelgrave. Et Casey a décidé d’en faire son terrain de chasse. Pour continuer de gravir les échelons un à un dans le monde de la politique, la jeune femme sait qu’elle doit grappiller le plus d’informations possible et les redonner à son patron, un sénateur texan. Parce que plus elle obtient d’informations, plus il en est ravi et l’emmène avec elle dans ses tournées politiques et autres rendez-vous. Alors elle tourne autour, afin d’en apprendre le plus possible, sous l’œil intéressé de son employeur, son sénateur. Totalement omnibulée par ses discussions, la jeune femme est très vite perturbée par l’apparition d’un homme dans la pièce, quelqu’un auquel elle tient beaucoup mais qu’elle refuse d’admettre. Non, Casey ne peut pas être attirée par un homme comme Hamilton. Elle ne peut pas ressentir quoi que ce soit, pour qui que ce soit de toute façon. C’est ce qu’elle avait toujours dit, depuis sa rupture avec le seul et unique petit ami qu’elle n’avait jamais eu. Mais la jeune femme ne peut pas laisser paraître quoi que ce soit et ne peut donner l’impression que la présence de Hamilton la perturbe. Alors son air assuré sur le visage, Casey marche droit en direction de celui qui partage un lourd secret avec elle. « Hamilton, tu es d’une grande élégance ce soir, le costume te va bien. Tu es venu chercher ton prochain auteur à publier ? » Mais la conversation ne va guère plus loin lorsque le sénateur du texas s’avance droit vers eux, certainement pour s’assurer qu’ils n’aillent pas jacasser sur cet accident terrible auquel ils avaient assisté. « Excuse moi, je dois aller voir quelqu’un d’autre » Elle s’éclipse en un éclair, loin d’être prête à se prendre la tête ce soir avec lui sous le feu des projecteurs. Quand on s’appelle Ashbury et qu’on est amené à suivre la trace de ses ancêtres en politique, il est très difficile de se donner en spectacle devant tout le monde et de faire une scène. D’autant que vu le sujet épineux dont il est question, il serait bien compliqué de pouvoir s’expliquer correctement, sans attirer l’œil sur eux. Alors Casey choisit de faire l’autruche pour la soirée, de s’éloigner vers d’autres personnes qu’elle saura charmer pour leur soutirer le maximum d’informations possibles. Ne jamais perdre l’objectif de vue, jamais.

who plays the part ?
ce qu'il faut savoir sur toi


» Prénom : Fanny
» Pseudo : Starbuckscrazy
» Âge : 24 ans
» Scénario ou personnage inventé : inventé
» Des multicomptes ? edison, meleya, jazz, winnie
» Impression sur le forum : :plop:
» Crédits : tumblr, smoaks tumblr
» Le mot de la fin : DC baby nahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 23:15

la casey de mon sacha, les frangiiiiiins nahahaha ! :mimi:
trop hâte qu'on joue tout ça :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 23:20

casey & scott :plop: moooooh ça promet :mimi: (avec un peu de chance on va atteindre le niveau de fangirling qu'on avait avec june & seth) :mimi: demain je vais m'amuser à lire toute ta fiche ! j'espère que tu vas prendre ton pied avec casey et la fabuleuse margot robbie :look:
Revenir en haut Aller en bas
Nael Silvano Sala
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : inès
date d'inscription : 04/08/2011
nombre de messages : 8335
disponibilité rp : kira, swan
avatar : mathias lauridsen

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 23:29

belle gosse la petite dernière, faut mieux en même temps, elle doit assurer la relève de june nahahaha ! amuse-toi bien avec ta nouvelle louloute :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 23:47

mais qu'elle est belle cette meilleure amie punaise.
et parfaite, même que. OSO
:plop: :plop: :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 11 Mar - 23:54

la belle casey :mimi: :plop:
la casey derrière mon nut' ! bon amusement avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Sam 12 Mar - 0:09

qu'est-ce qu'elle est laide cette casey nahahaha ! nahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Eynsford-Baxter
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : julia.
date d'inscription : 20/02/2011
nombre de messages : 19702
avatar : francisco lachowski.

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Sam 12 Mar - 0:40

mehehehehehe nahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
June D. J. Martin
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : Fanny, Fannence, la plus mignonne des mignonnes, Fannou
date d'inscription : 19/06/2011
nombre de messages : 20204
avatar : Selena Gomez

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened. Sam 12 Mar - 0:50

merci tout le monde :mimi: :plop:
non mais laide de quoi, elle est canon ma casey
et fiche terminée, adieu ma june
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't cry because it's over, smile because it happened.

Revenir en haut Aller en bas

Don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Prochaine égérie Viva Glam.......
» Leslie ;)
» Recettes Milk-Shake - 3 ans du forum
» La Petite Collection de Cara____Maj 04/11/11.
» Gargouille qu'est toujours aussi nouille... les gros smileys...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp :: Présentations et fiches de liens (++ scénarios)-