AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vienne la pluie. (shiroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis Atwoodth
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : margaux, chocolate punchy.
» date d'inscription : 21/04/2015
» nombre de messages : 1142
» disponibilité rp : cece. (mp)
» avatar : bailey sondag.

MessageSujet: vienne la pluie. (shiroe)   Jeu 31 Déc - 4:38


monroe & shiloh.
We push and pull, revolving doors. We end up where we were before, right back at the scene. Like an open door to an empty room, there's still a part of me needing part of you. In another life we could work it out, but we never speak so it's hard to. Do we really want to live this way?


Zoey crie, elle hurle. De toutes ses forces. Elle n’a pas peur, elle ne souffre pas ; elle vit. Les bras noués autour de mon cou, sa tête posée sur mon épaule, son coeur qui s’accélère. Elle crie, et je n’ose pas lui dire que mon oreille droite risque de ne bientôt plus fonctionner. C’est pas grave. Elle peut me rendre sourd. Je l’ai rendue paralysée. C’est à cause de moi qu’elle est clouée à ce fauteuil. Alors je pédale de plus en plus vite, slalomant entre les passants et les arbres de Central Park. « Wouhou ! » Mon sourire s’étire. Ça fait longtemps qu’elle n’a pas ressenti ça. La vitesse, le vent qui balaie son visage. Je tourne légèrement ma tête vers elle, tout en gardant mon regard devant nous. « Déploie tes bras. » Zoey serre un peu plus ses bras autour de moi. « Quoi ? » « Déploie tes bras. Comme un oiseau. Fais moi confiance. » Je la sens hésiter. Mais elle en meurt d’envie, pourtant. L’adrénaline est un sentiment qu’elle n’a plus l’habitude de goûter. Je garde donc une main sur le guidon, mais enroule mon second bras autour de son dos. Ses jambes ne fonctionnent plus, sans ses bras pour s’accrocher à moi, Zoey tomberait. Je dois la retenir. Et quand finalement elle sent mon emprise autour d’elle, Zoey déploie ses bras. Je ne la vois pas, mais je sais qu’elle a les yeux fermés aussi. Elle ne crie plus, elle a le souffle coupé. Elle est en vie. « Putain. » Un passant me coupe la route. Je perds mon équilibre, le vélo vacille, Zoey s’accroche à moi. Mais je nous arrête avant la chute. C’est à ce moment là que nous éclatons de rire, tous les deux, à l’unisson. « On a eu chaud. » J’acquiesce en souriant, puis nous reprenons notre chemin, plus tranquillement. Nous avons laissé le fauteuil de Zoey à l’entrée d’un café que nous avons l’habitude de fréquenter. Alors c’est là que je la dépose, dans son fauteuil à l’entrée de ce fameux café. « Je suis en retard. » Elle sourit. « Monroe ne m’en veut pas de te retenir à chaque fois ? » Je secoue la tête. « Non, pas du tout. Elle ne demande que d'te rencontrer. » « C’est vrai ? » Alors j’acquiesce, avant de déposer un baiser sur son front. « À ce soir, petit oiseau. » Zoey me sourit, et je m’envole.

Quand j’arrive, Monroe est déjà là. Plantée au milieu de la salle, les bras croisés contre sa poitrine, le regard noir et accusateur. Je suis en retard, et en plus, je ne me suis pas changé. J’aimerais pouvoir lire ses pensées, l’entendre s’énerver et jurer qu’elle finira par avoir ma peau. « Mademoiselle Graham. » Je lui fais une révérence, sans doute pour la provoquer un peu, puis je jette mon sac sur le sol. « Le monde devrait tourner autour de toi Monroe, ça serait plus simple. T’es pas d’accord ? » Je lui offre un sourire faussement satisfait, me tenant juste devant elle. Elle doit avoir l’habitude d’intimider les gens, Monroe, mais à moi, elle ne me fait pas peur. « J’ai pas envie de danser aujourd’hui. » Pourtant, j’ai toujours envie de danser. Toujours. Ça me fait du bien, ça me rend heureux. Mais aujourd’hui, tu m’as fait un truc qui me donne seulement envie d’être en colère Monroe. « Je crois que j’ai plutôt envie de te donner de réels motif pour que tu puisses changer de partenaire. On te dira pas non la prochaine fois. Tu seras tranquille. Et moi aussi. » Ne me regarde pas comme ça, tout finit toujours par se savoir tu sais. Mais c’est plutôt une bonne nouvelle. Tu pourras aller voir le directeur et lui dire que je boycotte nos répétitions. Il finira bien par me renvoyer et par te choisir un autre mec qui devra essayer de se plier à tous tes désirs. Parce que tu vois, moi, jamais je ferais ça. Jamais je ne t’accorderai la moindre faveur Monroe. C’est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Cameron Eynsford
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : noémie
» date d'inscription : 20/04/2014
» nombre de messages : 5713
» disponibilité rp : cameagan
» avatar : julian schratter

MessageSujet: Re: vienne la pluie. (shiroe)   Lun 2 Mai - 15:18

:out:
Revenir en haut Aller en bas
 

vienne la pluie. (shiroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [86] Vienne
» La frégate Jean de Vienne et Besançon
» "Douche à l'eau de pluie"
» habillage de pluie sur la Loola et autres questions...
» Histoire du département de la Vienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-