AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 stop following me, I don't need you, I don't need anyone + MADDIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: stop following me, I don't need you, I don't need anyone + MADDIE   Jeu 24 Déc - 16:12


On se réfugie dans nos mondes, notre imaginaire, pour fuir la réalité, en se disant que ça va passer... Et puis on se réveille et la vérité nous rattrape plus vite que nous aurions pu l'imaginer. ~ (maddie/camden)

« Non maman c’est hors de question je te l’ai déjà dit ! J’ai déjà passé trop de Noël à attendre patiemment qu’il rentre du travail. C’est terminé ! » « Mais chéri cette année il a dit qu’il serait là, il a pris sa journée » « Et tu continues a croire à toute ces conneries ? Bon sang que tu peut être naïve, quoi qu’il en soit je ne viendrais pas, vois-tu cette fois c’est moi qui ai du travail » Un mensonge de plus. Il embrasse tout de même sa mère à l’autre bout du fil avant de raccrocher. Oui ce n’est pas vrai, il n’a pas de travail, en vérité il a même expressément demander à ce que personne ne le dérange durant les 10 prochains jours à moins qu’il y ai une urgence. Pourtant il n’ira fêter Noël à San Francisco. Il voudrait pourtant tellement être avec sa mère, il voudrait qu’elle soit avec lui à New York en ce moment même pour pouvoir lui montrer toutes les belles décorations, pour la faire rêver. Si seulement elle finissait par ouvrir les yeux. Camden ne supporte pas de la voir tout pardonner à Harley comme si ces actes étaient innocents. Il pourrait bien la tromper sous son nez qu’elle lui pardonnerait. Bon sang que l’amour peut rendre idiot se répète-t-il alors en sortant de l’hôpital. Mais l’amour rend idiot même le plus prudent d’entre nous, il en est la preuve. Il est tombé dedans une fois. Non, plusieurs fois en réalité mais seule Giulia lui revient pourtant à l’esprit.  Il aurait pu devenir idiot pour elle, pour ses beaux yeux, si seulement la vengeance ne l’avait pas appelé. Alors que le médecin pose le stéthoscope au niveau de son cœur, il lui semble encore pouvoir sentir les poings serrés de Giulia le frapper ici même il y a quelques jours. Elle a fui son hôtel il y a quelques semaines en voyant son prénom apparaître et aujourd’hui c’est lui qui la fuit en retournant à New York, loin d’elle et de son emprise. S’excuser ne servirait à rien elle le lui a bien fait comprendre. Et il n’était pas vraiment sur d’être encore près à entendre des tas de reproches. Surement finirait-il par lui hurler dessus et lui donner tort alors qu’il est pourtant le seul fautif dans l’histoire. Mais s’abaisser à s’excuser, à admettre son erreur est une chose qu’il n’a jamais fait. Il le voudrait au fond mais il en est incapable.  Le médecin lui parle mais Cam ne l’écoute pas. Celui-ci décide de lui faire un compte rendu par écrit, comprenant que son patient n’est plus ici. Camden a appris à ne plus écouter ce qui sort de la bouche de ces docteurs, c’est chaque fois la même chose, les mêmes conseils et il est fatigué de les entendre répéter la même chose, encore et encore, comme une musique interminable qui tournerait en boucle. Une musique qu’il a fini par détester. Il fourre alors le papier dans sa poche décidant qu’il le jetterait une une fois à l’hôtel. Passer Noël à Salem ou à New York au final qu’est-ce que ça change ? De toute manière Levanah était certainement avec son frère alors dans tous les cas il se serait retrouvée seule. Même Maddie était partie. L’air froid de la ville lui gifla le visage lorsqu’il se retrouva sur la grande avenue.  Il n’avait pas vraiment envie de rentrer à l’hôtel tout de suite. Non. Pourquoi ne pas flâner dans les rues. Après quelques rues Camden se stoppa enfin devant une petite boutique qui faisait peine à voir. On aurait presque dit le repère d’un dealer mais une boule de neige de New York en devanture attira son attention. Il ne pouvait pas emmener sa mère à New York mais il pouvait toujours lui envoyer un bout de New York. Il décida donc d’acheter ce petit objet et ressortit quelques minutes plus tard le sac à la main.  Quelques rues plus tard il se retrouva devant l’appartement de Vixie. Serait-ce inapproprié de venir sonner chez elle ? Après tout il se déclarait tout de même ami non  même après ce qu’il s’est passé. Après avoir franchi la porte de l’immeuble il monta les quelques étages et sonna. Aucune réponse. Peut-être était-elle partit rejoindre sa famille pour les fêtes. Déçu il s’en alla. Il était décidemment bien seul. Les seules personnes qu’ils pouvaient connaître dans cette ville semblaient avoir disparu. Il regarda son portable en quête d’un appel d’un de ses employés mais non. Rien. Peut-être qu’il n’aurait pas dû demander tant de repos. Au final il était la, sans savoir quoi faire.  Fourrant ses mains dans ses poches ses doigts agrippèrent alors le morceau de papier qu’il avait déposé ici quelques minutes plus tôt.  Il le déplia alors et commença à le lire tout en se dirigeant vers une poubelle pour l’y jeter mais il stoppa soudain sa trajectoire. « Monsieur Emerson, suite à vos derniers examens j’ai le regret de vous annoncer que votre cœur se détériore un peu plus chaque semaine. Il est important de changer tout de suite vos habitudes autrement vous prenez de grand risque concernant votre santé » Changer ses habitudes ? Mais que pouvait-il faire de plus ? Il avait quitté New York, réduit ses déplacements. Il était hors de question qu’il s’arrête de faire quelconque autre activité. Cam c’était juré que cette maladie ne l’empêcherait pas de vivre et il comptait bien le prouver. Plus que compromis, plus question de se priver. C’est juste un cœur pensa t-il. S’il faut j’en ferais greffer un autre voila tout. Comme toujours il pensait pouvoir régler le moindre de ses problèmes avec quelques connaissances et quelques coups de fils.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Barnett
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : noémie
» date d'inscription : 11/03/2016
» nombre de messages : 450
» disponibilité rp : elissa, casey
» avatar : adam gallagher

MessageSujet: Re: stop following me, I don't need you, I don't need anyone + MADDIE   Sam 12 Mar - 14:35

:out:
Revenir en haut Aller en bas
 

stop following me, I don't need you, I don't need anyone + MADDIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manif STOP THT. Samedi 04 décembre.
» Emission "Stop aux découverts"
» stop aux ongles qui cassent...
» Elle gémit et chuine non stop en dormant
» Voyage 2010 Espagne-Portugal-Boom en stop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-