AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 free falling.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keith O. Phillips
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 16/07/2013
» nombre de messages : 7200
» disponibilité rp : malia.
» avatar : grant gustin.

MessageSujet: free falling.   Sam 12 Déc - 18:51


La vie de Keith à Salem est très différente de celle à New York. Il n’est plus l’héritier Phillips. Il n’est pas obligé de s’inventer une vie. Non, il fait tout ce qu’il veut. D’ailleurs, il s’est fait pas mal d’amis dont Marley. Une fille avec qui le contact est tout de suite très bien passé. Et pas n’importe quel contact. Alors que Keith s’est toujours dit totalement homosexuel, il s’est retrouvé à faire plusieurs fois l’amour avec la jolie blondinette. Il ne cherche pas à comprendre pourquoi. Il ne cherche pas à savoir s’il pourrait le faire avec d’autres filles. Non, il profite tout simplement de cette amitié. Une amitié qu’il ne pourrait pas jamais avoir à New York. Quoique. Ses parents seraient les premiers à être heureux pour ce couple. Car oui, à côté de cette amitié, Keith a accepté de se faire passer pour son petit ami devant un autre homme. Il n’a pas essayé de comprendre. Il est juste heureux de pouvoir aider son amie. Il ne connait même pas encore cet autre homme. Mais avec le temps, il commence à ressentir de la curiosité. Par ailleurs, ce soir, elle est censée le retrouver chez lui. Il pense donc lui poser des questions sur ce fameux inconnu. En attendant qu’elle arrive, il s’était mis à cuisiner. Maintenant qu’il a ses cours par correspondance, il a toutes ses journées rien que pour lui. Il a eu le temps de faire de bonnes courses et de chercher des recettes. Il s’y est mis dans l’après midi, au cas où il devrait tout cuisiner de nouveau. Mais vu l’odeur qui s’émanait de sa cuisine, il pensait que les plats étaient parfaits. Alors que tout cuisait. Il se mit à décorer son salon, une petite lumière tamisante, des bougies un peu partout, et pour terminer il mit une musique en fond. Enfin, la sonnette se fit entendre. Keith vint ouvrir la porte, et aperçu Marley. Il n’eut même pas le temps de dire quoique ce soit qu’elle lui sauta dans les bras pour faire un énorme câlin. Pourtant ils s’étaient vus la veille. Il la porta pour la poser dans le canapé. Elle n’est pas grosse, loin de là. Mais il faut avouer que les muscles de Keith ne peuvent pas la supporter trop longtemps. « Ça va ma belle ? » Il vit alors qu’elle était plutôt bien habillée. Alors que lui, il n’avait qu’un simple jean et un léger pull à rayures. Jamais accordés ces deux là. Lorsqu’un des deux est bien habillé, l’autre ne l’est pas du tout. Tant pis, il la déshabillera plus tard. Cette idée perverse le fit rire. Pour ne pas rire tout seul devant elle, il s’écarta du canapé pour retourner dans la cuisine ; voir où tout en était. Tout était presque prêt. Il cria « J’espère que tu as faim. » Mais ça ne servit à rien de crier, car lorsqu’il se retourna pour prendre la vaisselle, il la vit juste derrière lui. Ce qui le fit sursauter. « Préviens de ta présence. J’ai failli faire une crise cardiaque. » Il lui déposa un léger baiser sur la joue, avant de prendre la vaisselle une bonne fois pour toute et la ramener sur la table du salon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: free falling.   Sam 19 Déc - 17:54



Ce fut le temps d'un battement de paupières, et elle me regarda sans me voir, et ce fut la gloire et le printemps et le soleil et la mer tiède. ~ (keith/marley)

Marley était dans son dressing depuis des heures. L’un des avantages de vivre toute seule dans cette petite maison c’est qu’elle avait pu démolir la deuxième salle de bain à l’étage pour y installer son dressing. Ce qui était il faut le dire le rêve de toutes les petites filles. La jeune femme venait d’essayer pas moins de 20 tenues différentes. On aurait pu croire à un rendez-vous galant, un bal, un réveillon ou une quelconque occasion importante mais non, il s’agissait juste d’un dîner avec son ami Keith. C’était bien cela qui lui posait problème. Leur amitié parsemé de nuit intense ensemble lui laissait un choix de tenues multiples. Devait-elle s’habiller naturellement comme pour marcher dans la rue ? Ou bien complètement décontracté car après tout il n’y a pas de prise de tête entre eux. Devait-elle mettre une tenue facile à enlever ? Oui car leur soirée se terminerait certainement avec eux deux, nus dans un lit. Est-ce qu’elle aurait l’air d’aller à un rendez-vous romantique si elle s’habillait bien ? Après plus d’une heure à détailler sa penderie elle opta finalement pour une petite robe blanche très légère avec un décolleté des plus plongeants et des escarpins argentés ici. Elle se trouvait classe sans pour autant en faire trop. C’était son style. Sa lui ressemblait. Le reste de la préparation fut bien plus rapide si bien que 30 minutes plus tard elle était déjà en route pour downtown district. Le doigt appuyé sur le bouton de la sonnette elle attendit que son hôte se presse, lui ouvre la porte et elle lui sauta alors dans les bras avec le sourire jusqu’aux lèvres. Elle était heureuse de passer la soirée avec lui, outre le fait qu’ils passent des nuits torrides ensemble Keith était un des rares amis de la jeune femme. L’un des seuls fous qui se risquait à côtoyer la jeune femme pourtant qualifiée de dangereuse. Il ne l’avait jamais jugé, et a toujours été un très bon ami. Si bien qu’il y a quelques jours elle lui a même demandé de se faire passer pour son petit ami. Marley a besoin de se détacher de l’emprise de Killian, elle a alors pensé que lui faire croire qu’elle avait quelqu’un dans sa vie était une bonne façon de le faire. Elle sait pourtant que rien ne pourra l’empêcher d’aimer Killian et rien ne sera plus difficile que d’embrasser un autre garçon devant ses yeux. Phillips la dépose sur le canapé et elle le regarde. « Ca va très bien et toi ? » Lorsqu’il l’abandonna pour aller dans la cuisine elle décida de le suivre et sembla le surprendre en lui disant à l’oreille « Mmmmh sa sent merveilleusement bon, je meurs de faim » Elle sourit en voyant sa tête surprise et le suivit alors jusqu’au salon. « Sa aurait été dommage que tu fasses une crise cardiaque je n’ai aucun diplôme de secouriste, en revanche il parait que je suis très doué pour le bouche à bouche mais tu le sais déjà non ? » Elle l’aida à installer les quelques couverts et assiette ne supportant pas de rester là à rien faire. Elle aurait voulu être celle qui l’invite chez lui malheureusement elle est très mauvaise en cuisine alors elle avait préféré garder sa maison intacte, sans brûlure et laisser Keith dévoiler ses talents de cuisinier. « Bon alors dis-moi tu fais quoi pour les fêtes ? Tu restes à Salem ou tu retournes à New York ? Ou ailleurs ? Que je sache si j’aurais l’occasion de profiter à nouveau de ta cuisine ou pas » Marley était légèrement déçu qu’il n’ai pas fait de compliments sur sa tenue pourtant elle était certaines que des dizaines d’idées lui avaient traversé l’esprit en la regardant. Il avait beau lui avoir répété des dizaines de fois qu’il était gay elle n’arrivait pas à en croire un mot. Du moins pas totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Keith O. Phillips
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 16/07/2013
» nombre de messages : 7200
» disponibilité rp : malia.
» avatar : grant gustin.

MessageSujet: Re: free falling.   Dim 20 Déc - 23:53


Jusqu’ici Keith n’avait jamais réellement fait la cuisine. Habitant toujours chez ses parents à New York, c’était soit sa mère qui cuisinait, soit c’était le cuisiner d’un quelconque restaurant, ou encore un traiteur. Mais il est vrai que la cuisine n’avait jamais été un problème pour lui. Mais cela à changé depuis qu’il a déménagé à Salem. Il a eu du mal à s’y mettre. Au début, il se faisait toujours livrer. Jusqu’au moment où il en eut marre de payer tous les jours. Il se décida à faire des courses, et à se faire à manger pour de bon. Et la présence de Marley était une raison de plus pour lui de s’y mettre. Au cas où, il avait gardé un plat au congélateur. Mais son plat semblait aller bien. Mais il n’en sera pas certain avant de le gouter et de l’avoir en bouche. Il avait tout misé sur la cuisine, mais du coup sa tenue il avait totalement oublié d’y faire attention. Il se retrouva donc en face d’une magnifique Marley avec un décolleté très plongeant, alors que lui n’était que dans une petite tenue du dimanche. Pendant une petite seconde, il se trouva très bête, mais lorsqu’il la vit lui sauter dans les bras, cette culpabilité partit très rapidement. Son regard se posa encore une fois sur son décolleté. « Maintenant que tu es là, je vais très bien oui. » Et on peut remercier le décolleté. Il essaya de se sortir cette image de la tête. Toute cette situation le perturbe. Il a toujours été homosexuel, mais avec Marley il ne se sent plus du tout comme tel. Des pulsions montent en lui. Mais qui plus est, il adore le sexe avec elle. Il l’adore sa Marley, mais il la déteste aussi de lui faire ressentir tout cela. Il se faufila dans la cuisine pour ne plus avoir à regarder cette fabuleuse poitrine. Malheureusement pour lui, elle lui suivit. En même temps, il allait devoir avoir affaire à cette poitrine durant toute la soirée. Il essaya de ne pas y penser. Elle lui dit alors qu’elle était bonne en bouche à bouche. Il la regarda et sourit, tout en répondant. « Douée pour le bouche à bouche… mais aussi pour d’autres choses… » Il lui déposa un léger baiser au coin de ses lèvres, et quitta la cuisine. A croire qu’il essayait vraiment de la fuir. Mais c’était peine perdue pour la soirée. Une fois que la table fut mise, il se posa. « Je vais rester à Salem… Tu sais je me suis disputé avec ma famille, donc je me vois mal revenir. » Oui, à son départ, il a dit des choses peu plaisantes à ses parents. « Ne parle pas trop vite, si ça se trouve ce n’est pas bon. » Il se leva, disant à Marley de ne pas bouger. Il alla dans la cuisine pour ramener l’entrée. Le repas commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: free falling.   Jeu 24 Déc - 14:07



Ce fut le temps d'un battement de paupières, et elle me regarda sans me voir, et ce fut la gloire et le printemps et le soleil et la mer tiède. ~ (keith/marley)

Le contraste entre leur deux tenues pourrait en faire rire plus d’un c’est certain, et intérieurement sa la faisait rire aussi, pourtant elle était loin de regretter le choix de tenue qu’elle avait fait. Certains penseraient surement qu’elle est trop bien habillé pour un simple diner entre amis mais elle s’en fiche, elle se sent bien, belle, féminine et oui c’est vrai elle a pensé à Killian en se regardant dans la glace avec cette robe. Elle le sait son mari… ex-mari l’a toujours trouvé sublime selon ces mots. Il n’a cessé de le lui répéter durant toute leur relation alors elle est certaine que ce soir, en la voyant habillé ainsi il se serait certainement mordu les doigts de l’avoir abandonné. Du moins au fond d’elle c’est ce qu’elle espère.  Marley aperçoit le regard de Keith se poser sur sa poitrine à plusieurs reprises ce qui la fait sourire. Une chose de plus qui la persuade que Keith ne peut pas être gay. Peut-être aime-t-il les hommes ça oui, elle n’en doute pas, mais elle est persuadée qu’il est tout autant attiré par les femmes. Elle sourit à sa remarque et posa sa main sur sa joue lorsqu’il l’embrassa au coin des lèvres. Cette complicité, ce léger jeu de séduction. Elle adorait ça. Mais par-dessus tout elle adore la simplicité de leur relation. Ils savent tous les deux que jamais ils ne seront ensemble et cela ne pose de problème à personne. Ce qui ne les empêche pas de jouer au couple et surtout de passer des nuits ensemble. Sa question avait été posé avec humour mais elle était finalement triste à l’écoute de sa réponse. Noël est pourtant une si belle période pour tant de gens. « Mais Noël c’est le temps du pardon Phillips, c’est là ou on est censé être en famille, avec tous les gens qu’on aime. Tu ne devrais pas rester à Salem, tu devrais t’excuser, les laisser te pardonner, en tout cas si c’est ce que tu veux » Elle était belle avec ses paroles la sorcière blonde, elle qui était pourtant incapable de pardonner à Killian pour tout ce qu’il lui a fait. Finalement elle non plus n’aurait certainement pas le Noël dont elle rêve. Une fois de plus elle se retrouvera certainement avec chez sa grand-mère, juste ensemble. Milo et sa femme passeront certainement Noël ensemble, peut-être avec le père Diaz. Chacun se disputera certainement de chaque côté en hurlant qu’ils devraient être tous ensemble, réunis, mais même à Noël il est impossible pour Marley de mettre la haine qu’elle a pour son père de côté. Si simplement il faisait un effort elle pourrait en faire un aussi mais c’était peine perdu. Elle avait déjà passé trop de fêtes à l’entendre lui dire qu’elle était bonne à faire interner et qu’elle finirait par mourir, comme sa mère du moins si elle ne c’était pas tué toute seule avant. Elle voudrait passer Noël avec Milo, Killian, et même Cameel s’il le faut. Elle voudrait avoir son Noël parfait. Elle voudrait que pendant un temps, un court instant tout soit comme elle l’a toujours rêvé. Sortant de ses pensées elle le voit avancer avec l’entrée. « Dis pas de bêtises sa à l’air délicieux » Elle découvrit alors l’entrée et attendit à peine que son ami ne soit assis pour pouvoir y goûter. A peine sa première bouchée fini elle lui dit alors « Bon sang Keith mais tu devrais te reconvertir en cuisinier. Enfin en tout cas moi je suis incapable de faire un truc pareil » Peut-être n’était-elle pas un bon point de comparaison sachant qu’elle était surement la plus mauvaise cuisinière de tous les Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Keith O. Phillips
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 16/07/2013
» nombre de messages : 7200
» disponibilité rp : malia.
» avatar : grant gustin.

MessageSujet: Re: free falling.   Ven 15 Jan - 22:31


Le bel homme aurait sincèrement aimé bien s’entendre avec sa famille, seulement ce n’est pas aussi simple que ça. Il pourrait aimer ses parents si ceux-ci ne le voyaient pas que comme un héritier, qu’ils se mettaient un peu à penser à ses envies, et pas qu’aux leurs. Il pourrait s’entendre et être complice avec ses frères et sœurs si ceux-ci ne le haïssait pas d’être le chouchou de leurs parents. Pourtant il n’a rien fait pour. Au contraire, il ferait tout pour ne pas être l’ainé. Il se sent comme le vilain canard dans cette famille. Ils aiment tous cet argent, et la popularité, sauf lui. Lui, le seul, à qui il revient cette tâche, mais le seul à ne pas la vouloir. Juste avant de partir, il avait essayé de leur faire comprendre cela, à tous. Mais c’était partit loin, trop loin. Des cris s’étaient entendus comme jamais, et Keith était partit sur ces méchantes paroles. Pas des mots que lui a dit, mais ses parents ainsi que sa fraternité. Donc non, il n’avait pas envie de revenir. Il savait que les mots de Marley étaient très sages, mais il n’était pas encore prêt à faire le premier pas, surtout qu’il n’a pas du tout de tort dans toute cette histoire. Il a juste eu envie de se faire entendre, pour une fois, et ça ne leur avait pas plu. « Si je dois vraiment être avec des gens que j’aime, je te choisirais, toi, et Meleya et encore d’autres amis. Vous êtes ma famille. » Il se rendait compte que ce qu’il disait était dur, mais c’est réellement ce qu’il ressentait à cet instant T. Ses amis sont les seuls à l’écouter, et à vraiment le connaitre. Pas sa vraie famille. Donc non, ce noël-ci, il préfère largement le passer tout seul plutôt qu’avec sa famille. D’ailleurs s’ils voulaient vraiment de lui, ils lui auraient déjà passé un coup de fil non ? Mais rien en vue. Personne ne l’a invité à passer ces fêtes avec lui. Il se retrouve seul, et ça ne l’ennuie pas du tout. D’ailleurs selon les paroles de Marley, il est un très bon cuistot, donc il se fera à manger à lui tout seul. Il va se péter le ventre tout seul. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. « C’est à prendre compte. Si je n’arrive pas à percer en tant qu’acteur, je penserais à devenir cuisinier. » Même si au fond, il ne se voit vraiment pas faire ce métier. C’est bien trop difficile. Etre acteur est aussi difficile, mais il a vraiment cette passion pour ce rêve, alors ça devient tout de suite beaucoup moins difficile. « Et toi, ton Noël, tu vas le passer avec qui ? » Au pire, si elle se retrouvait toute seule aussi, il l’invitera, pour qu’elle goute son diner de Noël qu’il risque d’inventer la veille au soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: free falling.   Dim 7 Fév - 17:32



Ce fut le temps d'un battement de paupières, et elle me regarda sans me voir, et ce fut la gloire et le printemps et le soleil et la mer tiède. ~ (keith/marley)

La voila qui lui faisait la morale quand elle-même elle n’était pas capable d’adresser la parole à son père sans hurler. Pardonner est un mot qui perdait tout son sens dans la bouche de la jeune femme. Elle prétendait que le pardon était important pourtant Killian et son père semblait toujours à la recherche du sien. Marley est faite de contradiction comme toujours. Et comme toujours elle donne des conseils qu’elle est incapable de réaliser lorsque cela la concerne. Marley se rendit compte rapidement qu’elle conseillait à Keith de pardonner à sa famille sans même chercher à comprendre pourquoi il avait quelque chose à leur pardonner. Elle a toujours su que leurs relations étaient compliquées mais n’a jamais cherché à savoir pourquoi. Peut-être qu’intérieurement elle c’était retenue de lui poser cette question de peur de devoir à son tour devoir répondre à une question venant de son ami. Elle le sait une question en amène souvent une autre. Peu d’entre nous laisse échapper une partie de notre vie sans chercher à attraper un morceau de celle de notre interlocuteur en retour. A sa réponse la gorge de la jeune femme se noua. Il la considérait comme sa famille. Elle était triste de ne pas pouvoir en dire autant, elle qui aime pourtant Killian d’un amour inconditionnel est incapable d’apporter autant d’amour à une autre personne que lui à part à son frère. Ce qu’il lui dit la touche, elle qui est pourtant si expressive et exubérante se trouve la parole coupé par ces mots si sincère. Elle avait soudain l’impression de ne plus être capable de dévoiler ce qu’elle ressentait. Elle voulait lui faire comprendre qu’il comptait également pour elle mais ne savait pas comment le faire. « Si le soir de Noël tu te sens seul tu n’auras qu’à frapper à ma porte et venir déguster un bon repas avec ma grand-mère et moi » Pour elle l’inviter à sa table de Noël était une réelle marque d’amitié et elle savait qu’il le comprendrait. « Tu sais chez moi Noël c’est un peu comme dans une famille de divorcée, une partie se trouve chez mon père et moi chez ma grand-mère… » Pendant un instant Marley réussit à se rappeler du dernier Noël qu’elle a passé avec sa mère. Son père criait sur sa grand-mère, comme toujours mais malgré tout c’est le dernier bon souvenir d’un repas en famille qu’elle a. Tout ne se passait pas bien mais ils étaient ensemble, tous autour de la même table. La jeune femme ne se rappelle même pas depuis combien de temps ils n’ont pas étaient tous réunis dans la même pièce. Marley finit de déguster son entrée, savourant chaque bouchée comme si elle était dans un restaurant cinq étoiles. Son corps affaiblit par le manque de sommeil et de nourriture semblait pour la première fois depuis des semaines lui laisser ingérer ces aliments. Elle n’espérait qu’une chose. Que son estomac ne se retourne pas contre elle avant la fin de la soirée. Etre en compagnie de son ami semblait lui avoir ouvert l’appétit pour son plus grand bonheur. « Oh mince j’ai oubliée j’ai amené quelque chose pour toi, enfin pour nous » Elle se leva alors de table et partit chercher son sac duquel elle sortit une bouteille de champagne « Champaaagne, et ne me demande pas ce que l’on fête, il n’y a pas besoin de raison particulière pour boire du champagne, et si vraiment tu veux une raison alors dis-toi que c’est pour fêter cette belle soirée » De plus il y a toujours du champagne dans les bons restaurant. Finalement elle n’avait pas participé à la cuisine mais était fière de dire qu’elle contribuait un minimum à cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Keith O. Phillips
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 16/07/2013
» nombre de messages : 7200
» disponibilité rp : malia.
» avatar : grant gustin.

MessageSujet: Re: free falling.   Sam 20 Fév - 23:17


Les gens n’ont jamais compris comment Keith pouvais être aussi proche des femmes, sans qu’il n’y ait aucune ambigüité à côté. Ils ne savaient tout simplement pas pour son orientation sexuelle, qui se tournait largement plus vers les hommes, que les femmes. Il n’avait jamais goûté à la peau d’une femme, avant sa rencontre avec Marley. Avant même qu’il y ait quoique ce soit entre eux, elle avait su pour son homosexualité. Pourtant, ils s’étaient tout de même retrouvés dans le même lit un soir. Il avait légèrement bu ce soir-là, mais sans être réellement bourré. Il se souvenait de toute la soirée, mais ne comprenait toujours pas comment ils en étaient arrivés là. Pourquoi elle, et pas une autre. Il ne l’avait jamais regretté, mais ça l’embêtait. Lui qui avait toujours pensé être totalement gay, il se retrouvait à coucher à une sublime femme. Une femme que beaucoup d’hommes aimeraient avoir dans son lit. Et lui, le gentil et bel homosexuel se la tapait. Il aimerait pouvoir dire qu’il n’y a que du sexe entre eux, mais ça serait mentir. Ils sont amis avant tout. Ils sont très proches, et il y a ce côté sexuel dans leur relation. S’il ne se savait pas à 100% homosexuel, il pourrait peut-être dire qu’il est amoureux d’elle, mais il ne se voit pas du tout tomber amoureux d’une fille. Ou alors c’est tout simplement car il s’est toujours imaginé une vie future avec un homme, et non une femme. Mais assez concernant les questions. Ce soir, il préférait ne pas penser à tout cela, et profiter du diner qu’il leur avait concocté. Bien qu’il essaye de se concentrer seulement sur la nourriture, son regard se posait toujours sur la poitrine de la jeune femme. Et ça le perturbait. Alors lorsqu’il débarrassa les entrées, il alla chercher un de ses pulls, pour le lui donner. Elle fit une drôle de tête en le voyant lui donner un tel vêtement. « Trop de monde au balcon, ça me perturbe… » Et sur ces belles paroles, il alla chercher le plat, qui devait être prêt maintenant. Ce qui était le cas, alors il ramena le tout à table. « Merci pour l’invitation. » Il ne savait pas quoi dire de plus. Pareillement sur sa confession concernant ses repas de famille. En ce qui le concernait, jusqu’à maintenant, toute la famille se réunissait le plus souvent possible. Et il avait toujours été présent. Sauf cette année. Même s’il s’était disputé avec toute sa famille, il avait tout de même pensé recevoir une invitation, or ce ne fut pas le cas. Et ça lui avait vraiment fait mal au cœur, même s’il ne l’avouera jamais. Il a beau être gay, il a cette fierté que tous les hommes ont en eux. Alors qu’ils mangeaient, Marley sortit une bouteille de champagne, ce qui redonna le sourire à Keith. Ça allait être l’alcool pour débuter la soirée qui s’annonçait forte. Parce que oui, ce soir, Keith avait bien envie de boire. Puis,  il pouvait se donner étant donné qu’il comptait rester à la maison. « Merci ma belle, je vais la mettre avec le reste de mes bouteilles. Je la ramènerais pour le dessert. D’ailleurs, tu veux du vin ? » Mauvais hôte qu’il était, il n’avait mit que de l’eau sur la table, même pas un quelconque soda. Honte à lui. « Ou quelque chose de plus fort, comme tu veux. » Non, il n’était pas du tout en train d’essayer de la faire boire. Il essaie juste de se rattraper pour être le meilleur hôte qu’il soit.

désolée de l'attente :plop:
Revenir en haut Aller en bas
Kevin F. Tatcher
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : alo.
» date d'inscription : 10/11/2012
» nombre de messages : 11001
» disponibilité rp : cinq sur six ( o p e n )
» avatar : zefron

MessageSujet: Re: free falling.   Mer 23 Mar - 21:23

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: free falling.   

Revenir en haut Aller en bas
 

free falling.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FREE RIDER de MUTSY
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» pliko switch ou zippy free?
» Reportage INGLESINA ZIPPY FREE
» je me suis fait plaisir j'ai pris la inglesina zippy free :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-