AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Babtsittor [Meleya & Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Babtsittor [Meleya & Wilson] Ven 4 Déc - 20:44


Être de taille imposante avait quelques avantages non négligeables, comme celui de pouvoir faire faire l’avion à des gamins trop grand pour le réclamer encore. Des Vroum et des broums, il en avait grogné toute la soirée. Aussi, il fut content de s’assoir un moment dans le canapé et de profiter du silence environnant. L’enfant dormait tranquillement. Il fallait avouer que Wilson l’avait bien fatigué et qu’après une petite danse bien trouvée, rituel du soir, il avait fini par accepter de se mettre au lit, écouter une histoire et s’endormir. A dire ainsi, on croyait qu’élever un enfant était facile. Mais à regarder Wilson avachi sur le canapé, on revoyait le jugement. Il était trop vieux pour ses conneries. C’était bien ce qu’il songeait en regardant le plafond d’un air absent. Le temps avait passé bien vite.

Quand le bruit de la porte se fit entendre, le détective n’eut pas réellement besoin de faire fonctionner son instinct et son sens de déduction pour comprendre que Meleya venait de rentrer. Son pas, son parfum… bref, elle quoi. Wilson se redressa doucement en passant une main sur son visage. La paluche, meilleur fer à repasser pour défroisser le visage ! Un sourire aux lèvres annonçait sa bonne humeur. La soirée avait été sympathique et peut être que celle de Meleya l’avait été tout autant. C’était à espérer.

« Alors ? Tout va bien ? » Interrogea l’homme en calant son épaule dans l’encadrement de la porte du salon.

Les mains dans les poches de son jean, la dégaine de monsieur n’avait jamais été particulièrement recherchée. Jean, chemise, barbe et cheveux trop longs. C’était son habitude. Personne ne s’étonnait plus du manque d’investissement vestimentaire de Wilson. Tout était parfaitement entretenue, pas un trou dans les vêtements, pas de tâche, non rien. Certains avaient tendance à classer Wilson dans les négligés. Il n’était que simple dans ses choix de tenues. S’il ne prêtait que peu d’attention à son apparence, il savait observer celle des autres. Un rapide coup d’œil en disait long sur les occupations de Meleya pour ce soir. Wilson avait beau être à moitié endormi, son sens de l’observation n’en demeurait pas moins à l’affut, comme toujours ou presque. C’était important de savoir qu’elle allait bien et un regard insistant cherchait à s’en assurer. Inspirant profondément, il fit mine de rien, à moins que son cerveau ne soit trop lent pour faire parvenir les informations correctement et les organiser.

« De notre côté, tout a été parfait. On a joué…joué, mangé puis joué. »

Un grand gamin que le brave Wilson. Il pouvait réellement s’éclater à interpréter les ours mal léché juste pour faire courir les petits dans les quatre coins de la maison et jouer à cache-cache. Les rires entremêlés d’éclat de de voix réjouissaient bien mieux que n’importe quel gavage au café. Un petit sourire en coin annonçait la joie qu’éprouvait Wilson à passer des moments avec les gamins. Il avait toujours adoré. Mais passer du temps avec Meleya était tout aussi réjouissant. Une bonne discussion serait la bienvenue. Son attention se focalisait sur l’idée d’échanger quelques nouvelles avec elle. Ils n’avaient pas réellement pris le temps d’échanger face à face ou autour d’une occupation quelconque. Non, en réalité, ils étaient plus souvent impliqués dans des échanges téléphoniques que de vive voix.
Revenir en haut Aller en bas
Wren Rosenbach
there's no place like berkeley
avatar
prénom, pseudo : Fanny (nanouche)
date d'inscription : 28/12/2011
nombre de messages : 14120
avatar : Max Irons

MessageSujet: Re: Babtsittor [Meleya & Wilson] Ven 4 Déc - 23:33

La jeune bulgare venait de passer une soirée en compagnie de son ex mari. Dit comme ça, les choses semblaient étranges et totalement surréalistes. Depuis quand des exs se mettaient à passer des soirées ensemble? Au restaurant qui plus est? Mais Kenzo et Meleya ne sont pas comme tout le monde, ils sont loin d'appartenir à la même catégorie de gens lambdas. Non, ils sont spéciaux, particuliers, ils n'appartiennent qu'à eux même et ne ressemblent à personne d'autres. Et puis après tout, leur divorce n'est le prix que d'avoir baisser les bras un peu trop tôt, d'avoir jeter l'éponge trop facilement, rien de plus. Parce que les sentiments, ils sont toujours là. Plus fort, plus solides que jamais. Mais ils sont incapables de se le dire, de se l'avouer même si ça crève les yeux. Parce que le reconnaître, c'est accepter qu'ils ont abandonné très vite, c'est être enclin à parler de la tragédie qui les a poussé à divorcer, à ce bébé qui n'a jamais vu le jour et qui les a séparé. Alors l'un comme l'autre se protège  comme il peut de la douloureuse révélation et se retient de dire ce qu'il ressent vraiment. Poussant la porte de la maison, Meleya vient poser une bise sur la joue de Wilson qui a accepté de jouer le baby sitteur pour la soirée, libérant Meleya d'un poids. Salem l'effrayant énormément, la jeune femme n'est pas encore prête à laisser Charlie à n'importe quel inconnu, et est bien plus à l'aise à l'idée de le laisser aux soins de Wilson, qu'elle connait depuis bien des années maintenant. « Oh tu sais, c'est toujours des moments agréables avec Kenzo. C'est juste que c'est assez compliqué comme situation … » Et ce n'est pas peu dire. Quiconque à sa place se serait déjà arraché les cheveux tant la situation est étrange entre eux. Arriver à faire la part des choses n'est pas facile. Mais heureusement dans l'histoire, la jeune femme peut compter sur Wilson. « Oh je n'en doute pas ! Charlie n'est pas bien difficile! Du moment que tu acceptes de te plier au jeu du train, il est enclin à faire tout ce que tu lui dis. C'est l'avantage de ce petit bout. C'est un ange. » que réplique la maman, les yeux plein d'étoiles à mentionner son enfant. Charlie est certainement la plus belle chose qui lui soit arrivée. Plus que Kenzo, plus que la découverte de son héritage, plus que l'apparition de sa sœur jumelle, Charlie a su bouleversé le cœur de la bulgare comme personne. « Tu veux un café?? Et sinon raconte moi alors, comment se passe ton implantation à Salem? J'imagine qu'avec toutes les histoires qui courent dans cette ville, tu dois avoir plein de clients qui frappent à ta porte ! » Pourquoi Meleya avait accepté cette mutation à Salem? Elle se le demandait encore, car chaque jour qu'elle passait dans cette ville l'effrayait et lui amenait un lot de nouvelles histoires étranges voir effrayantes. Il se passe de drôles de choses à Salem, et Meleya n'est guère rassurée, surtout lorsqu'elle comprend que Kenzo ressent exactement la même chose qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Babtsittor [Meleya & Wilson] Jeu 3 Mar - 22:17

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Babtsittor [Meleya & Wilson]

Revenir en haut Aller en bas

Babtsittor [Meleya & Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» (M) Wilson Bethel ? PRIS
» Blocage du port de Zeebrugge en mai 1940
» Tout le monde en parle
» Les éponges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-