AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.   Lun 18 Mai - 16:27


Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.



Charlotte & Madison


Un dimanche après-midi comme les autres en apparence.. Peut-être. Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui je fêtais le premier mois de décès de ma mère, ça aurait pu ne rien me faire,ne pas me faire cette douleur à la poitrine qui étaient plus forte que lorsque qu’Alec m’avait abandonnée à San Francisco sans mots me laissant comme un chien errant à la recherche d’âme solitaire qui tomberaient son mon emprise. J’avais mal, bien qu’elle avait tout fait pour me réduire à néant, que ce n’était pas le parfait exemple maternel qu’on cherche à avoir elle restait ma mère. J’avais l’impression que je ne pourrais jamais faire ce deuil, que tout me faisait repenser à elle. Je me sentais encore plus proche d’elle quand j’étais stone, je devenais comme elle un être flottant au dessus de la ville à la recherche d’un minimum de tendresse. C'était stupide de ma part je n'allais pas voir le fantôme de ma mère dans des cadavres de bouteilles, mais c'était ma façon à moi de penser à elle. Je venais de passer une année difficile comme toutes celles de ma vie en général mais cette fois-ci la vie ne m'avait pas épargné peut-être que le Karma avait décidé d'en finir avec moi, mais j'étais plus forte que ça je me battais péniblement, mais je ne lâchait pas l'affaire. La preuve était que j'étais sobre de toutes drogues dures depuis presque huit mois, je continuais à fumer et à boire certes mais je ne me mettais plus dans des états lamentable où Xavier me ramassait à la petite cuillère je n'avais plus de famille, je n'avais pas revu mon frère depuis l'université, ni même mon père. Mais je passais outre, je m'étais fais ma famille certes avec des êtres imparfaits mais je savais que je ne pouvais pas être déçu d'eux. Cependant aujourd'hui, ce n'est pas un starbucks avec Ebony ou une partie de jambes en l'air qui me remonterai le moral il me fallait quelque chose de plus fort, de plus...psychédélique. Je voulais le temps d'un instant être ailleurs comme j'avais pu l'être avec Xavier. Je voulais ne plus être maître de mon esprit. Je me préparais dans ma salle de bain et ce que je voyais dans le reflet du miroir n'était rien d'autre que le sosie de ma défunte mort, un choc beaucoup trop important pour moi puisque ma main se mettait à se serrer et à former un poing qui cogna directement contre ce miroir. La main ensanglantée je l'imbibe d'alcool de pharmacie avant de me faire une bandage à la va vite. J'étais devenue une boule de nerfs en colère qui n'avait plus envie de se contrôler. C'est de là qui m'est venue l'idée de contacter Madison une jeune fille qui deal souvent avec Aiden, et qui je savais n'allait pas me refuser quoique soit vu que j'allais payer le prix fort "Mad? RDV dans 30 min au Pelham Bay Park, montre moi ce que t'as, je saurais être redevable." . Le texto envoyé j'enfilais un jean et un petit sweat vert bouteille et je me dirigeais vers ce parc qui était bien plus grand que central park et assez éloigné du centre qui éveillerait aucun soupçon pour mon métier actuel. Il faisait un doux soleil juste assez pour réchauffer mes pommettes et pouvoir respirer sans manquer d'air. Je descendais en bas de mon appartement passant par le premier starbucks du coin pour prendre de latte un pour moi et un pour Madison car après-tout j'avais peu-être besoin aussi de me confier un peu et qu'une personne étrangère à mon quotidien ne me jugera et ne me fera pas de mal puis au pire si elle me fait chier je prends la came et je me casse. Une fois sur le lieu du rendez-vous j'allais sur un banc un peu isolé qui n'éveillerait aucun regard à mon égard ni envers Madison. Une fois calée contre ce banc je décidais d'allumer ma première clope de la journée qui aussitôt m'enjôla. Le bâton de nicotine froisser légèrement mes lèvres pour qu'elles puissent laisser entre la nicotine dans mon coeur la fumée grattait mon oesophage de façon délicate presque enivrante.  Je l'apercevais au loin entrain de chercher du regard où je pouvais être, je me levais pour qu'elle puisse mieux me voir, une fois nos regards croisés elle s'avançait vers moi, pendant que j'observais cette jolie petite jeune fille. Fallait l'avouer qu'aiden avait le chic de tomber sur des canons à chaque coin de rue et elle, elle ne dérogeait pas à la règle une fois assise à mes côtés un sourire naquit sur mon visage, je lui tendais la boisson en lui disant d'un ton presque trop calme " Tiens Mad, profitons du soleil un petit peu ça nous fera pas de mal". Puis je détournais le regard vers des endroits plus boisés tout en savourant ma clope le temps qu'il faut, le temps de ne plus penser à rien, sauf à elle, ma mère.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.   Jeu 25 Juin - 21:45

Pour qui elle se prenait celle là? Ou avait-elle eu son numéro? Depuis pensait-elle qu'il suffisait de la siffler pour qu'elle accourt? Jamais Madison n'avait été la chienne d'un autre. Jamais personne n'avait passé son collier au de son cou gracile. Fulminante, une main rejetait en arrière une épaisse touffe de cheveux. Blondie avait une véritable crinière sur le crâne, une sauvageonne à l'état brut. Prête à mordre et grogner, prête à bouffer et massacrer. On ne la siffle pas! Surtout pas une inconnue plus proche d'Aiden qu'elle-même, surtout pas elle. Sans la maudire, de prime abord, Madison avait rapidement compris que tant que Charlotte serait dans les parages, Madison n'aurait aucune place dans le cœur d'Aiden.

Inspirant profondément alors qu'elle quittait la bouche de métro pour rejoindre le parc, la jeune femme tentait de se calmer et d'apaiser sa rage. Si elle finissait dans cet état dans le parc, les flics allaient leur tomber dessus à peine la bouche de la pirate ouverte. Lui demander de la drogue! A elle! Grognant, Madison accéléra le pas pour mettre toute l'énergie de sa fureur dans autre chose que des insultes maugrées à chaque avancée. Elle avait fait poireauter Charlotte durant une bonne heure. Madison avait un emploi, et non pas celui de dealer. Heureusement pour Charlotte, la pirate ne trempait pas ce milieu.

"Espèce de pétasse. Non mais sérieux... Quelle pouffe." Pestait Madison en ignorant royalement les gamins qu'elle doublait et qui la contemplaient comme une folle.

Elle n'avait jamais nié son dérèglement psychologique. Ca ne l'empêchait pas de vivre et de vivre bien. Alors que personne ne l'emmerde. Pourquoi est-ce qu'elle était venue rejoindre Charlotte au final? Elle aurait pu ne pas répondre et laisser cette peste où elle était! Mais cette solution risquait de remonter aux oreilles d'Aiden et il songerait qu'elle n'avait plus de drogue à lui offrir. Il n'aurait plus de raison de l'appeler. Cette idée l'insupportait. Elle qui se vantait d'être libre et indépendante se pointait chez Aiden à peine avait-il raccroché le téléphone.

Se plantant devant Charlotte, la blonde ignora l'objet tendu et le sourire. Les sourcils froncés, la mâchoire crispées, les paroles fusèrent malgré tout.

"Tu crois qu'il suffit de me siffler pour que j'arrive?" Grogna Madison à peine installée, les mains sur les hanches et les lèvres pincées.

Si la brune pensait l'amadouer avec son sourire et son air sympathique, elle se trompait. Le tact de la pirate manquait à l'appel. Il avait pris ses petites affaires avait déserté le jour ou elle avait compris qu'ouvrir sa gueule offrait bien plus que de se taire. Madison était dure, très dure. Avec elle, avec les autres, elle obéissait à des règles strictes pour se maintenir à la surface. Sans elles, son petit monde ne serait pas aussi idyllique. Aussi, elle ne supportait pas ces petits nés avec une cuillère en argent dans la bouche et du papier de soie pour leur torcher le cul. Qu'une bande de gamins, une bande d'assistés qui n'avait pas appris à se gérer et avancer malgré les blessures passés. Même si Charlotte ne lui avait rien raconté de son histoire, elle trainait avec Aiden. Les gens de ce milieu formait une sorte de caste, non ? Alors Charlotte devait être aussi gâté qu'Aiden.

Aller se promener? Un rire guttural échappa à Madison. Certainement pas, non. La blonde avait des frais médicaux exorbitant à payer, pas le temps pour une petite promenade de santé. Les adultes responsables ne passaient pas leur vie assit le cul sur un banc à prendre le soleil.

"Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, j'ai pas une peau à ..." Elle mima des guillemets "Prendre le soleil."

Non, en revanche, sa peau se préparait à recevoir des ondes bien différentes, censées être thérapeutiques. Pas sûr, lui avait-on dit. Les yeux se levaient au ciel avec agacement. Qu'elle en vienne au fait. Madison ne tournait pas dix ans autour du pot.

"C'est pour avoir ta merde que tu m'as appelée, non?"

Elle n'en avait rien à foutre de sa gueule, comme Madison n'avait strictement rien à battre de Charlotte. La blonde croisait ses bras sur sa poitrine d'un air boudeur avant de se laisser entrainer par son interlocutrice.

"Qu'est-ce qui t'arrive? T'avais pas arrêté? "

Autant être clair. Même si Mad était particulièrement fâchée, elle détestait plus la drogue que n'importe quoi au monde. Ca ne l'étonnait pas particulièrement que Charlotte replonge. Combien de camé avait-elle vu arrêter pour revenir? Trop. On n'était jamais indépendant une fois que l’accoutumance était prise!
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Atwoodth
we'll make the great escape


» prénom, pseudo : margaux, chocolate punchy.
» date d'inscription : 21/04/2015
» nombre de messages : 1142
» disponibilité rp : cece. (mp)
» avatar : bailey sondag.

MessageSujet: Re: Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.   Jeu 3 Mar - 21:51

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les cachetons font trois petits tours et puis s’en vont.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poussette canne pour mamie
» Trois petits films Cochon
» A ceux qui font du roller
» Les 3 petits cochons - Groupe rock néo-calédonien
» Deux petits vieux décident de prendre du bon temps.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: corbeille rp-