AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA Sam 7 Fév - 15:12

TU TE VOLATILISE PENDANT UN AN, PUIS TU RÉAPPARAIS ET JE DOIS TE PARDONNER ?
Tessa A. Peyli & P. Heaven Calloway

Une nouvelle année universitaire venait de commencer à Berkeley et pourtant à cet instant la Heaven n’était pas en cours mais bel et bien dans sa chambre dans la maison de la confrérie Sigma. Elle n’avait pas cours ce matin et avait donc prévu de faire la grasse matinée pour rattraper toute la fatigue qu’elle a accumulée au cours de ces deux derniers mois au Summer Camp. En effet elle avait passé deux mois là-bas, auprès des enfants et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’était pas de tout repos, heureusement elle y avait retrouvé quelques un de ses amis et s’en était fait de nouveau. Même si elle a adoré travailler là-bas elle doit bien avouer qu’elle est presque heureuse d’avoir repris les cours car on a beau s’en plaindre et bien c’est quand même beaucoup moins fatiguant que de surveiller et de jouer avec des enfants toute la journée de 8h à 22h. Elle dormait tellement bien que lorsque quelqu’un frappa à sa porte pour la première fois elle n’entendit même pas, c’est au second coup qu’elle se réveilla en sursaut. Elle ouvrit un œil et regarda l’heure sur son portable avant de refermer immédiatement l’œil car la luminosité de son iphone était à fond « Merde » Lâcha-t-elle alors qu’elle se frottait les yeux. Elle décida finalement de regarder l’heure sur sa montre posé juste à côté, 11 heures, bon sang elle ne pensait pas qu’il était aussi tard « J’arriiive » Lança-t-elle en direction de la porte avant de s’asseoir sur le rebord de son lit, bon sang elle n’avait pas eu autant de mal à se réveiller depuis une éternité, elle faisait peur à voir alors elle attacha rapidement ses cheveux en une sorte de chignon puis elle enfila une veste et se dirigea vers la porte. Lorsqu’elle eu ouvert ses yeux fixèrent la personne d’elle pendant plusieurs secondes avant que son cerveau ne réagisse enfin. C’était Tessa, Tessa sa meilleure amie, bon sang mais que faisait-elle ici à Berkeley, et surtout pourquoi est-ce qu’elle était la devant sa porte ? Pendant plus d’un an elle n’avait plus donné aucun signe de vie, plus un sms, plus un appel, plus un mail, rien, nada et Heaven lui en voulait profondément et elle comptait bien le lui faire comprendre direct « Je peux vous aider ? Vous cherchez quelqu’un ? » Elle soupira en la regardant et retourna dans sa chambre, laissant la porte ouverte, libre à elle de savoir si elle voulait rentrer ou pas bien que Heaven n’est rien à lui dire pour l’instant, de toute manière c’était à la blondie de parler, c’est elle qui était venue jusqu’ici elle devait avoir une raison. Heaven tira les rideaux et lâcha un nouveau un juron parce qu’elle ne pensait pas qu’il y avait autant de soleil. En se retournant elle l’a vit toujours sur le pas de la porte «T’es bloquée tu sais plus comment on fait pour marcher ou parler ? » Elle n’allait pas rester là à rien dire quand même ? Non parce qu’il était fort probable que ça énerve fortement Heaven est très vite.
copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA Mer 11 Fév - 2:09

Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ?
Heaven & Tessa

Septembre 2014 ;; Il y avait deux jours que j’avais mis les pieds sur le sol américain, avec juste une valise, et mes papiers d’inscription à remettre au secrétariat de l’université. Je n’étais pas sûr d’avoir fait le meilleur choix, mais j’avais mes raisons d’être ici. Déjà pour Aurea, je me devais de l’aider avec l’aide de Meleya . Mais aussi pour connaitre le système américain. En France, c’était le rêve absolu, et j’avais été très bonne élève à la Sorbonne pour demander à  faire comme une mutation là-bas. En sachant pertinemment qu’être diplômer aux Etats-Unis m’ouvrirait une tonne de parc. Alors oui, je voulais tenter l’expérience.
Je me dirigeais vers le bâtiment administratif, je terminais de signer les derniers papiers et je récupérais ma carte étudiante. Je la regardais, fière de moi d’être ici, avec cette photo sur ce petit bout de carte avec une seule envie de dire à tous ceux qui passer « c’est moi dessus ! ». Mais la timidité était bien trop présente chez moi. Je n’avais pas envie que l’on me prenne pour une folle à peine arrivée. Donc je la rangeais précieusement, pendant que l’on m’attribuait ma chambre chez les Alpha. Je n’avais surement pas les moyens de me payer une chambre en ville, je logeais donc au sein de l’université. Avec un plan de l’université dans la main, je n’étais pas la seule à chercher les différents bâtiments au vue du regard des étudiants.
Dans la chambre Alpha, je rentrais pour déposer ma valise, la chambre était encore vide, je supposais donc que l’autre étudiante n’était pas encore arrivée. Je faisais un tour rapide de la chambre pour prendre mes marques, mais je ne m’attardais pas pour autant, je devais encore aller chercher mes livres, la rentrée était pour d’après demain. En retour de la bibliothèque, je traversais certain bâtiment de confrérie. La curiosité me gagnait pour m’approcher, admirer un peu de l’extérieur sans entrée dedans. Je passais par les Epsilon, qui me regardait étrangement de haut ; les delta, que des hommes qui m’auraient mangé si je m’étais laissée faire. Bref, j’avais déjà étudié les différentes confréries de Berkeley, et cela m’étonnait de voir que le papier disait vrai. Mais celle qui retenait mon attention était la confrérie Sigma. Non pas que j’étais une grande artiste, mais je reconnaissais de loin l’une d’entre elle. Heaven. Ma gaieté naturelle m’aurait poussé à aller la voir, sauf là.  Je n’avais pas vu Heaven depuis deux ans, depuis que j’ai quitté l’Italie en fait sans donné de nouvelle. J’avais tellement été chamboulé par les événements que j’en avais oublié le principal.
La nuit passait, et je ne dormais pas. Nouveau lit, nouvel endroit, et trop de pensée en tête. Tellement que j’avais dû m’assoupir à peine une heure. Je sortais de mon lit aux aurores. Devais-je aller la voir ? Très certainement oui, sinon cela me boufferait. L’année et l’arrivée à Berkeley commençait bien tient ! Je m’apprêtais assez rapidement, je n’avais pas changé en deux ans, Heaven me reconnaitrait sans souci. Il était près de onze heures quand je me retrouvais devant la porte de la jeune femme après avoir demandé à quelques étudiants sa chambre. Je prenais une grande inspiration, je n’avais aucune idée de sa réaction et cela m’angoissait au plus point. Les peurs étaient fondées, elle était aussi froide qu’un iceberg au milieu de l’Antarctique. Je restais sans voix, tétanisée, alors qu’elle en rajoutait une couche. Pour me faire réagir ? Aucune idée. En même temps, je ne m’attendais pas à des effusions de joies, je ne m’attendais pas à cela pour autant. « Heaven, je ne suis pas là pour rien.. » Je restais sur le pas de la porte pour terminer ma phrase. « … je suis là pour m’excuser. » disais-je penaude. Je prenais le soin de rentrer et de fermer la porte quand je voyais des étudiants passer dans le couloir. Pas besoin de déjà faire un scandale. Cependant, je ne rentrais pas plus dans la chambre pour autant. « Je sais que j’ai pas été honnête, si tu me donnes l’occasion de t’expliquer… » « Alors je te dirais tout ce qu’il s’est passé ses derniers temps » J’étais prête à me livrer entièrement à elle. Heaven était ma plus vieille amie, je ne voulais pas que cela change, malgré le temps passé.

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA Mer 18 Fév - 13:52

TU TE VOLATILISE PENDANT UN AN, PUIS TU RÉAPPARAIS ET JE DOIS TE PARDONNER ?
Tessa A. Peyli & P. Heaven Calloway

Heureusement pour la personne derrière la porte Heaven n’est pas du genre à être de mauvaise humeur le matin ou quand on la réveille pourtant elle allait rapidement devenir de mauvaise humeur mais ne le savait pas encore. Tandis qu’elle se levait de son lit le plus lentement possible car sinon sa tête se met à tourner elle se mit à réfléchir à qui pouvait bien venir la visiter ce matin. Brett ? Ce serait étonnant car cela voudrait dire qu’il n’a pas cours et s’il n’a pas cours il est certainement en train de ronfler surement pas en train de frapper à sa porte. Alors Esteban peut-être ? Oui mais pourquoi ? Peut-être s’est-il passé quelque chose de grave dont il doit lui parler. Non non pas la peine de paniquer si ça se trouve c’était un simple idiot qui s’amusait à frapper à toutes les portes de la résidence pour réveiller les dormeurs voila tout. Mais lorsque Heaven ouvrit la porte de sa chambre ce n’est pas une inconnue qu’elle découvrit sur le pas de la porte, c’était Tessa. Enfin finalement elle était presque redevenue une inconnue puisque cela fait un an qu’elle ne lui a plus donné de nouvelles. Le sourire de la sigma s’effaça bien rapidement, que faisait-elle ici ? Vu son regard suppliant elle tenait certainement à s’excuser. Et bien qu’elle parle qu’elle parle Heaven écoutera car elle est polie mais personne n’a dit qu’elle prendrait en compte ces explications. « Pour t’excuser ? Ah oui vraiment ? C’est après un an que tu t’en rends compte ? … » Elle soupira et leva les yeux au ciel avant de reprendre « Il y a un proverbe qui dit mieux vaut tard que jamais, et bien dans ton cas il ne s’applique pas vois-tu » Elle n’avait pas l’habitude d’être aussi franche et presque méchante mais elle lui en voulait énormément. Elle a toujours été là pour elle et du jour au lendemain elle décide qu’elle n’a plus besoin d’elle, qu’elle ne lui donnera plus de nouvelles et bien très bien c’est son choix mais qu’elle ne revienne pas dessus un an après. « Alors expliques-toi vas-y ! Si ça se trouve ça fait un an que tu prépares cette foutu explication, je suis sûr que tu connais ton discours par cœur. » Heaven assise sur son lit regarda la jeune femme en face d’elle et pris le temps de l’examiner une seconde, en un an elle n’avait pas changé, elle était toujours aussi belle et rayonnante et malgré la colère ce visage lui avait tellement manqué. «Mais juste une chose, peu importe ce que tu diras, ne crois pas que je vais te pardonner aussi facilement » Non elle n’était pas aussi naïve que ça, en tout cas elle n’avait pas l’intention de l’être.
copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA Ven 20 Mar - 23:57

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA

Revenir en haut Aller en bas

Tu te volatilise pendant un an puis tu réapparais et je dois te pardonner ? + TESSA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règles anniversaire?
» Petites pertes de "lait"
» Miel pendant la grossesse ?
» Daflon pendant la grossesse ?
» Alimentation de la mère pendant l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-