AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

we do not remember days, we remember moments (erwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: we do not remember days, we remember moments (erwan) Ven 21 Nov - 10:24


we do not remember days, we remember moments

Voilà près d’une semaine que l’attaque des 7S était survenue. Harper n’en revenait toujours pas et ne parvenait pas à passer à autre chose. De nature particulièrement anxieuse, elle peinait à trouver le sommeil désormais. Pourquoi a-t-il fallu que ces être à la soif de revanche viennent ce jour là, précisément, alors qu’elle en est presque au terme de sa grossesse. La pauvre a eu tellement peur qu’elle aurait pu perdre le bébé. D’autant plus qu’avec sa santé plus que fragile, son futur enfant doit bel et bien tenir d’elle. Erwan s’était comporté en véritable gentleman et ne cessait de la rassurer, voulant à tout prix qu’elle se repose et qu’elle parvienne à se remettre de ses émotions. Pour son bien être elle, mais également pour celui du bébé. Tandis qu’elle repensait à sa grossesse, ne réalisant toujours pas qu’elle allait être maman d’ici peu, Erwan vint la rejoindre sur le canapé. Il commença par lui lancer son plus beau sourire. Il savait très bien qu’Harper adorait ses fossettes et qu’un simple sourire la faisait fondre immédiatement. Elle le lui rendit, pressentant qu’il avait quelque chose à lui dire. C’est alors que, contre toute attente, il lui proposa une petite surprise. « Tu sais, avec ce qui s’est passé la semaine passée et tout le stress que tu as enduré depuis, je me disais que ça te ferait du bien de te changer les idées… » commença-t-il, comme s’il craignait que sa belle l’envoie balader. Il faut dire qu’avec les hormones, elle était loin d’être la plus aimable. Cela faisait bientôt neuf mois qu’il supporter ses sautes d’humeur, et si ça ne tenait qu’elle, une médaille lui serait décernée. La future maman décida de le laisser finir avant de prendre la parole. « Et donc, je sais que tu adores Santa Monica, du coup je me disais que ce serait idéal d’aller passer le week-end là bas, histoire de décompresser avant que… » continua-t-il en s’arrêtant au milieu de sa phrase. « Avant que notre vie soit bouleversée et qu’elle change à jamais » termina-t-il sur un ton qui se voulait plein d’espoir. Il plongea ses yeux dans ceux d’Harper, attendant visiblement une réponse de sa part. « Ce serait vraiment super oui, on pourrait se balader le long de Venice Beach et passer un peu de temps tout  les deux » répondit-t-elle. « A mon avis, on aura très peu de temps à nous consacrer dans les prochains mois… Autant en profiter maintenant, non ? » balbutia-t-elle en rigolant. Même si elle avait accepté sa grossesse et qu’elle se réjouissait de devenir mère, une partie d’elle ne pouvait s’empêcher de repenser à ce qu’elle allait devenir. Et si elle n’avait jamais rencontré Erwan ? Et si elle n’était pas tombée enceinte ? Va-t-elle finir mère au foyer sans aucune carrière ? Elle qui avait toujours rêvé de devenir journaliste et d’être, un jour, à la tête d’un magazine tel que Vogue… ça semblait plutôt compromis. Devenir journaliste était un rêve, pas une obligation. Le seul avantage qu’elle avait par rapport à d’autres filles se trouvant dans cette même situation, c’est qu’elle avait de l’argent. Après les millions qu’elle avait gagné au loto lorsqu’elle avait 18 ans, elle était en sécurité financière pour le restant de ces jours, et ce même en menant une vie allégrement luxueuse. « On part quand ? » demanda-t-elle, sachant qu’il était jeudi et qu’Erwan avait sûrement cours le lendemain. Elle non, puisqu’elle restait désormais à la maison. Elle était tellement grosse – selon elle – que se déplacer devenait parfois difficile, sans parler du fait qu’elle vivait très mal le regard des autres. Anciennement anorexique et boulimique, jamais elle n’aurait cru pouvoir supporter un tel changement corporel. Et même si elle l’a finalement accepté, elle sait au fond d’elle que les personnes qui l’entourent doivent la juger et se dire qu’elle ressemble à une baleine. Erwan consulte rapidement sa montre, puis annonce joyeusement : « D’ici deux heures, ça te va ? ». Tout sourire, elle acquiesça. Better start packing then.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: we do not remember days, we remember moments (erwan) Ven 28 Nov - 18:24

 «  we do not remember days, we remember moments .»
Harper & Erwan
Le temps a finalement reprit son cours pour notre président Alpha. Malgré l'attaque de la société secrète, plusieurs jours auparavant. Malgré la peur que le jeune homme a éprouvé, il y a finalement eu tans de choses lui tombant dessus en peu de temps, qu'il en aurait presque oublié cette prise d'otage ainsi que les évènements survenues au cours de cette petite sauterie. Des secrets révélés. Des doyens attaqués à coup de teasers. Des étudiants cherchant à se faire remarquer, d'autres essayant de se faire les plus petits possible. Mais surtout, surtout, ce qui a le plus inquiété Erwan lors de cet assaut, c'est l'incroyable contraction dons Harper a été victime et qui a faillît couter la vie tans à la mère qu'à l'enfant. Le jeune couple a eu beaucoup de chance d'échapper à un nouveau tournant dramatique dans leur relation et c'est tant mieux. Eux qui ont déjà assez souffert comme ça. Depuis cette frayeur, c'est repos obligatoire pour la brune. Un repos prescrit par son propre petit ami et oui, c'est bien beau de faire médecine et cela aide grandement pour ce genre de petite chose. Bien-sûr, ça serait réellement mal connaitre Harper que de penser qu'elle envisage ne serai-ce une seconde de l'écouter et de rester le cul visé sur son canapé, en pyjama, en attendant qu'on vienne la délivrer de sa fin de grossesse plus que compliqué. Oh non, Harper n'est pas ce genre de femme et même si le fait de porter la vie en elle l'a quelque peut ralentit, elle n'a pas pour autant arrêter de bouger ici et là, encore et encore. Dormant trop peu ces derniers mois, Erwan n'a cessé d'être au plus proche d'elle allant même jusqu'à sacrifier ses cours et passé le plus clair de son temps dans le petit appartement que la demoiselle partage avec sa cousine: Maisy. Une Maisy qui s'est éclipsé pour leurs laisser le plus d'intimité possible. Il faudrait bien qu'Erwan pense à la remercier pour ceci, et qu'il envisage également de se trouver un appartement assez grand pour accueillir sa future famille. La petite ne pourra pas vivre dans une petite chambre universitaire ou même dans un appartement où elle ne verra son père que quelques heures par soir, quand il aura le temps. Non, il va leurs falloir une maison bien à eux. C'est peut-être pour ce genre d'envististement que notre alpha a gardé de côté l'argent hérité de ses parents. Il en a les moyens et la belle brune également.
Nous sommes jeudi et cela fait trois jours que le futur pédiatre s'acharne encore et toujours sur un devoir qu'il devrait rendre courant de la semaine suivante. Un devoir qui ne l'inspire pas vraiment, mais pour lequel il va devoir faire de gros efforts. Peut-être que finalement, trop de choses se bousculent dans sa tête pour qu'il puisse se concentrer à deux cents pour cents dans ses études.C'est en partie pour cela que le jeune homme a invité sa petite amie a passé un dernier week end en amoureux à Santa Monica, une ville que la brunette affectionne tout particulièrement. Certes, il y voit un moyen de passer du bon deux en tête-à-tête temps qu'ils ne sont pas encore réellement des parents, mais il voit également un parfait moment pour lancer une nouvelle qu'il a sur le coeur depuis plusieurs semaines déjà. Une nouvelle qui risque également de bouleverser Harper puisqu'il compte la demander en fiançailles....Au volant de sa voiture américaine, un oeil sur la route, l'autre sur sa petite amie ; Erwan ne peux s'empêcher d'avoir une large sourire sur les lèvres. Depuis qu'il a appris la grossesse d'Harper, il nage littéralement dans le bonheur. Un bonheur qu'il pensait, jusque là, lui être interdit à jamais.... Une pointe d'anxiété se fait tout de même retentir, et si Harper lui disait non ? Et si, ce bonheur était de courte duré et que quelque chose venait tout foutre en l'air ? lui qui a toujours connu le malheur, la perte d'un être cher et tout ce qui s'en suit... Il faut alors espérer que les choses soient différentes avec Harper. Garant sa voiture sur une place dédié à cet effet, Erwan lance un énorme sourire en direction de sa future fiancée avant de ne faire le tour de la voiture et de venir lui ouvrir la porte afin qu'elle puisse sortir son gros ventre -comme elle s'amuse à le dire- de la voiture sans se faire mal. Il la prend ensuite dans ses bras avant de lancer. « Avance chérie, je m'occupe des couvertures .» Jetant un coup d'oeil derrière son épaule il voit alors Harper s'exécuter tout en ronchonnant. Soufflant un grand coup, il se penche alors dans le coffre pour en sortir la couverture et la glacière utile à leur pique nique et en profite également pour saisir la petite boite rectangulaire coincée sous la couverture qu'il vient rapidement cacher dans la poche intérieure de sa veste en cuire. Stressé, il essaie tans bien que mal de retenir ses tremblements tout en se débâtant avec l'énorme couverture, la glacière et la porte de son coffre. C'est deux minutes plus tard qu'il rejoint Harper, posant le pique nique à ses pieds. « Je te propose de manger un peu et puis on ira se promener après .» lance-t-il un énorme sourire aux lèvres...Ah, si seulement il savait que ce week end vas finalement lui réserver beaucoup de surprises...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: we do not remember days, we remember moments (erwan) Ven 20 Mar - 23:59

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: we do not remember days, we remember moments (erwan)

Revenir en haut Aller en bas

we do not remember days, we remember moments (erwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» REMEMBER ME
» Robert Pattinson et Kristen Stewart : Première de Remember Me à New-York
» Clip controversé " Can't remember to Forget you "
» "Dixie Days". Le Havre (76).
» Navy Days 2008: enfin LA vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-