AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Shut up and let me go!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Shut up and let me go! Ven 7 Nov - 3:54




   
   

   
Athanaël & Lennox
shut up and let me go ♥
Assise sur le carrelage de sa salle de bain, Lennox regardait l’eau de sa douche coulé le long de la porte vitrée. Depuis la nuit où elle avait revu Lysandro, la Duchesse avait des attaques de panique. Bien qu’il fût son ex-mari, Lennox ressentait une certaine crainte face à lui. Elle avait peur de retomber amoureuse de lui et elle avait une folle peur des réactions de sa famille. Il va s’en dire que la relation qu’elle partageait avec Athanaël n’était guère mieux… La jeune femme ferma les yeux puis frappa sa tête contre le mur en gémissant. Elle ne savait plus trop quoi faire, ni quoi dire. Alors qu’elle allait se levée pour sortir, John frappa et entra dans la salle de bain, lui tendant une serviette. « Ça fait près de 1heure que vous êtes enfermée ici… Vous devriez sortir… » La jeune femme soupira puis hocha positivement la tête avant de se redresser avec l’aide de son garde du corps. Il l’enroula dans la serviette et posa un baiser sur son front avant de couper l’eau de la douche puis l’amena vers sa chambre. Il la fit asseoir sur le lit puis il sortit de la chambre. La jeune femme soupira puis elle se redressa avant d’aller vers le grand miroir qui couvrait un demi-mur de sa chambre. Elle se mit de côté puis releva son t-shirt. Une grimace se dessina sur son visage. Elle entamait bientôt son deuxième mois de grossesse et elle n’en avait toujours pas parlé avec le père. Lennox baissa la tête puis posa une main sur le petit renflement qui commençait à apparaitre. La Duchesse soupira puis ouvrit les tiroirs de sa commode et attrapa un bikini noir. Bien que le temps fût un peu plus frais, le soleil était encore au rendez-vous. Plusieurs choses avaient changés chez elle. Le changement, ça fait du bien. Lennox avait alors passé les ciseaux dans sa longue chevelure. Ses cheveux tombaient donc sur ses épaules, lui donnant une certaine légèreté. Elle attrapa ses lunettes soleil puis se dirigea vers la terrasse qui était située à l’arrière de la maison, face à la mer. La jeune femme posa sa serviette près d’elle et prit place sur une chaise longue. La thérapie du bonheur par la lumière! Silencieuse, Lennox était sur le point de s’assoupir lorsqu’elle entendit ses pas. Elle ouvrit qu’un œil et le vit près d’elle. Elle sursauta puis attrapa sa serviette de plage pour se couvrir. La Duchesse se redressa, enroulant la serviette autour de son corps changeant puis regarda Athanaël avant de voir John arrivé par la suite. « Il a vraiment insisté… » Lennox fit signe à John qu’il pouvait partir puis elle retira ses verres fumés avant de regarder le jeune homme. « Que fais-tu ici? » Le cœur de la belle se serra un peu. Lors de leur dernière rencontre, qui s’était déroulée lors de la prise d’otage dans l’amphithéâtre, Lennox avait apprit que l’homme qu’elle voyait comme son petit ami, avait aussi des vues sur une autre. La colère s’était emparée d’elle. Alors qu’elle croyait pouvoir lui faire totalement confiance, elle comprit que ce n’était pas le cas. Lennox le regarda puis essaya de rester fière. Une main retenait le haut de sa serviette et l’autre se posa naturellement sur son ventre. Comme si elle désirait protéger la vie qu’elle avait en elle. Après tout, Lennox savait que leur conversation finirait par tournée autour de ça…    


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs Instagram
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Mar 18 Nov - 18:36

Sommes-nous des étrangers ?
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Athanaël était assit sur le sol de son salon, faisant face à son canapé. Depuis cette prise d'otage que la seven avait fait, il n'avait plus revu Lennox. Pourtant, il s'en était passé des choses. Il y avait eu des révélations de faites et surtout sur Guadalupe et lui. Avait été révélé un amour pour la jeune femme qui n'était pourtant pas existant. Il se servait de Guadalupe dans le seul but d'avoir de sérieux bénéfices. Des notes meilleures en cours quand elle lui faisait ses devoirs, des services du genre « porte mon sac » ou bien « nettoie mon appart ». Mais jamais il n'y avait eu autre chose. Du moins, pas quand il était en couple avec la duchesse. Jamais il n'aurait pu la tromper. Depuis qu'il la connaissait, il ne voyait personne d'autre. Aucune autre fille ne l'intéressait et il n'avait même plus eu envie de jouer avec Guadalupe depuis qu'il avait rencontré Lennox. Avec la duchesse, ça avait été un véritable coup de cœur. Coup d'amour comme un poignard lancé en plein cœur. Il avait perdu toutes raisons et toutes envie de faire ses conneries. La duchesse pouvait-elle réellement avoir ce pouvoir sur lui ? Certainement. Mais choses est-il qu'ils ne s'étaient pas revu mais cette fois, ce n'était pas vraiment par peur qu'on les surprennes. Pendant la prise d'otage, il avait clairement eu une affiche à ses côtés de protecteur et ça n'avait pas échappé au regard des gens qu'il connaissait. Peut-être qu'il n'y aurait pas de répercussion pour le moment... peut-être même jamais. Mais le fait est qu'il y avait un autre problème. Un petit problème qui grandirait dans le temps. Un petit problème qui devait lui faire prendre de grande responsabilité. Un petit problème que l'on ne pouvait pas éliminer comme ça... sans prendre le temps d'y réfléchir sérieusement. Son regard se baissa sur sa main.

Un bâtonnet blanc. Au début, il n'avait pas compris ce que c'était. Puis la prise d'otage s'était terminé rapidement, sans qu'il ne puisse voir ce qu'elle lui avait donné, les lumières s'étaient éteintes. Quand le jour était revenu, John avait rapidement emmené Lennox loin de lui et c'est là qu'il avait pu voir enfin ce qu'elle lui avait donné. Ce petit bâtonnet blanc... Il releva la chose face à son visage et vérifia à nouveau les petites indications qui y apparaissait. Deux traits. Deux traits verticaux... Il avait cherché sur internet, il avait cherché partout mais le résultat était sans appel... Lennox venait de lui donner un test de grossesse positif. Elle était enceinte. Quel idée il avait eu de coucher avec elle sans protection et pourtant, Cailin l'avait prévenu... Il soupira et relaissa tomber son bras au sol, le test de grossesse roulant plus loin. Merde.

Il avait longuement hésité à appeler Charlotte mais, finalement, il avait fini par appeler sa mère. Sa mère, oui, alors qu'il ne lui avait plus parlé voilà que ça faisait deux ans. « Maman... j'ai fais une bêtise... aide-moi... » Mais comme d'habitude, cette dernière ne pris pas au sérieux ses paroles. Elle lui répondit qu'il n'avait jamais fais que ça, des bêtises. Qu'elle ne l'aiderait pas, qu'elle en avait assez et j'en passe des meilleurs, sans jamais écouter la véritable bêtise dont il voulait lui parler. Il raccrocha au nez de sa génitrice, constatant que cette dernière avait réussie, littéralement, à le renier. Il jeta son portable qui explosa contre le coin de la table et pris sa tête entre ses mains. Que devait-il faire maintenant ?

Deux longues heures passèrent et il se décida à bouger de son appartement. Il ramassa le test de grossesse et les clés de sa voiture pour se rendre directement chez la duchesse. Arrivé à sa porte, John tenta de le dissuader à rentrer mais en voyant l'insistance dont il faisait preuve, consentit à le laisser rentrer le temps qu'il appel la demoiselle mais Athanaël le suivit et partit au devant de lui quand il su où elle se trouvait. Puis John repartit, les laissant seul. Que faisait-il ici ? Il soupira, détournant le regard, sa main tenant de manière forte le test de grossesse qu'il n'avait pas lâché.

« Tout ce que je voulais, c'était de ne pas t'attirer d'ennuis. Nous ne sommes clairement pas du même monde toi et moi... Je ne voulais pas que tu subisses la pression de tes parents ou même de John s'ils viennent à apprendre que tu sors avec un voyou dont sa famille l'a complètement déshérité... Mais je crois qu'on a plus le choix maintenant. »

Il la regarda et lui tendit le test de grossesse. Était-ce la meilleure façon de lui annoncer qu'il était d'accord pour accomplir son rôle paternel ? Il la fixa, son visage prenant un air quelque peu inquiet et tendu. « Je pense que ça devait finir par arriver un jour. Mon père avait raison au final, je ne devais pas finir styliste ou barman. C'était ma destiné... alors je vais arrêter mes études de stylisme. Je vais passer des concours et des tests pour entrer dans la gestion. Une fois fait, je retournerais voir mes parents et leur prouverait que j'ai changé. Je reprendrais l'entreprise familial et tes parents ne pourront pas s'opposer à nous puisque je serais de la richesse qu'ils espèrent... » Laisser tomber ses rêves, abandonner son envie d'enfant d'être dans le monde de la mode et faire un travail bien plus grand, bien plus respectueux. Abandonner la création pour un secteur plus mondain. Ce n'était pas ce qu'il avait espéré être un jour, c'était même plutôt le cauchemar d'une vie mais pour elle, il le ferait. Pour que personne ne puisse trouver un frein à leur relation et qu'il puisse s'afficher au grand jour à ses côtés sans que personne ne s'y oppose. « Au fond de moi, je le savais que cette vie d'errance ne durerait qu'un temps mais je ne voulais pas me l'avouer. Quand j'aurai fait tout ce que j'ai à faire, nous pourrons l'annoncer. Toi... moi et... » Il glissa son regard sur le ventre de la jeune femme. Devait-il dire 'notre bébé' ? Il releva son regard vers le sien et posa sa main sur la joue de la duchesse, la lui caressant de son pouce avec douceur et tendresse. « Quand à ce qui s'est dit le jour de la prise d'otage, n'en croit pas un traître mot. Guadalupe est une fille dont je me servais avant de te connaître pour diverses choses mais je n'ai jamais eu un semblant d'amour pour elle. Depuis, nous ne nous sommes plus revu et nous ne nous reverrons plus. Personne ne se mettra entre nous pour nous séparer. Si tu as encore un peu d'amour pour moi, laisse-moi faire tout ça... et laisse-moi être à tes côtés... »
codage par Moriarty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Mer 19 Nov - 16:49




   
   

   
Athanaël & Lennox
shut up and let me go ♥
Lorsqu’elle s’était mariée avec Lysandro, Lennox s’était promis de ne jamais retombée amoureuse si jamais leur relation n’aboutissait pas. Pourtant, elle était rapidement tombée sous le charme d’Athanaël. Il représentait la liberté, le bonheur et la facilité de la vie… Enfin, c’est ce que la brunette croyait… Lors de leur première rencontre, la Duchesse avait comprit qu’elle le voulait dans sa vie. Elle voulait qu’il soit là, pour elle, à tout jamais. C’était tout de même étrange de tomber si rapidement amoureuse. C’était un coup de cœur, un coup de foudre. La jeune femme avait finalement prit sur elle et elle s’était lancée, tête baissée dans leur relation. Sans vraiment attendre, ils avaient sautés le pas ensemble. Il va sans dire, ils n’avaient pas réfléchit aux conséquences de leurs actes et dans le feu de l’action, ni l’un, ni l’autre, avaient pensés à la protection nécessaire. Maintenant, ils allaient payés très chers leur incartades. Depuis la fameuse réunion des confréries avec la Seven, Lennox n’avait pas revu le jeune homme. Elle lui avait tendit le test de grossesse, honteuse et sans vraiment avoir eut de réponse, tout s’était terminé. Les lumières de la salle s’étaient éteints et les portes avaient rouverte. Sans attendre, John avait sauté sur l’occasion pour récupérer la duchesse. Tout au long du chemin du retour, la jeune femme avait pleurée. Une seule pensée lui venait en tête. Comment pouvait-il l’avoir trahit? Elle qui avait placé toute sa confiance en lui, apprenait par des gens cagoulées qu’en faites, il voyait une autre étudiante. Maintenant, elle portait son enfant et lui, il voyait ailleurs… Qu’allait-elle devenir, qu’allait-elle faire? Les questions se bousculaient dans sa tête et elle cherchait des réponses, mais aucune ne venait. Ce fut le silence radio pendant un bon moment. Le cœur de Lennox en prenait un coup. Elle devrait assumer la décision seule… Peu de temps après la réunion, elle avait retrouvés son amoureux de jeunesse. Peu à peu, ils avaient repris contact, mais leur relation était en dent de scie, ils ne faisaient que s’engueuler sur les gestes posés par le passé. Bref, la journée de Lennox avait très mal commencée. Elle se sentait de plus en plus prise par le temps. Elle venait de commencer son deuxième mois de grossesse et le troisième arriverait à grand pas, alors elle devait prendre une décision. Couchée sur sa chaise longue, la jeune femme essayait tant bien que mal de s’imaginer à élever un enfant seule, sans Athanaël à ses côtés et elle savait que ses parents le prendraient mal. Alors qu’elle allait s’assoupir, elle entendit des pas et se retrouva face à face avec son petit ami. Elle avait cachée son corps sous une serviette de plage, comme si elle refusait qu’il la voie les changements sur son corps. Lennox écouta attentivement sa première tirade. Bien sur qu’ils n’étaient pas du même monde, mais pourquoi ne pas faire leur monde? La jeune femme se mordilla la lèvre puis détourna le regard, au moment où il lui tendit le test de grossesse. Que faisait-il avec ça? Elle ne le prit pas. Malgré tout, elle écouta ce qu’il disait. Non, il ne devait pas changer sa vie pour elle… Enfin, pour eux… C’était leur décision et si elle décidait de garder l’enfant et qu’il était d’accord, rien ne changerait à leur vie actuelle. Ce n’est pas parce qu’elle possédait un titre et de l’argent que lui aussi devait devenir une caricature. « Atha… » Elle n’eut pas le temps de terminée qu’il continua à parler. Elle se mordilla la lèvre puis le laissa s’approcher. Le contact de sa peau contre la sienne la fit frémir. Une larme perla et glissa le long de sa joue. La demoiselle se blottit contre lui, le serrant du mieux qu’elle pouvait. « Tu m’as manqué… Je t’en prie… Plus jamais de long moment comme ça… » La Duchesse recula à nouveau puis elle posa ses lèvres sur celle du jeune homme. Une fois qu’elle rompit le baiser, elle recula puis soupira. « Je n’ai pas envie que tu essaies de changer ce que tu es ou même de reprendre des études plus importantes. Je t’aime, tel que tu es… Et après tout… Duchesse, ce n’est qu’un titre… Je peux m’en défaire pour que l’on soit ensemble, je m’en fiche… Mais nous devons parler de tout ça et rapidement… J’en suis à deux mois Athanaël… Nous allons rapidement arriver à un point de non retour… » Elle soupira puis caressa sa joue. Elle ne voulait qu’une chose, être avec lui et partager une vie plus ou moins normal avec lui et leur enfant… Allait-il le vouloir, comme elle le voulait?


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs Instagram
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Jeu 20 Nov - 12:38

Shut up and let me go!
Sommes-nous des étrangers ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Il n'était pas au point de vouloir devenir une caricature mais devenir, au moins, un peu plus qu'un simple voyou. Il ne pourrait rien leur apporter à tout les deux s'il possédait un petit boulot avec un salaire minable. Ca ne pourrait pas leur permettre d'élever convenablement un enfant et si elle reniait son titre, pour sur que ses parents le verraient d'un très mauvais œil et chercherait à briser leur amour comme ils avaient réussis à briser sa vie il y a quelques années. Il la regarda, hochant la tête à ses propos. Il ne serait plus jamais loin d'elle, mais avant que tout ne devienne officiel, il se devait de faire tout ce qu'il avait dit, pour que ça ne porte pas préjudice à leur vie. Il soupira, la regardant en glissant ses doigts le long de ses cheveux. Ils allaient en parler dans un endroit un peu plus convenable plutôt que sur un balcon où les oreilles pouvaient trainer et, qui plus est, il avait peur qu'elle prenne froid dans cet accoutrement et, peut-être était-ce sa jalousie de la voir dans une petite tenue là où d'autres personnes pourraient l'observer. Il l'entraina à l'intérieur, donc et la fit s'asseoir sur son canapé, s'accroupissant devant elle, posant ses mains sur ses genoux. Son regard était rivé dans le sien et il essayait de lui offrir un sourire rassurant.

« S'il faut prendre nos responsabilités, prenons-les comme il se doit. Je vais faire ce que j'ai dis, je ne changerais pas, je ne changerais que mon travail. Je veux un salaire convenable pour pouvoir subvenir à tes besoins comme pour subvenir celui de notre enfant. Si l'on doit le garder, je ne veux vraiment pas que ça se passe mal. » Il marqua une petite pause et lui caressa doucement son genoux pendant ce temps, cherchant à la rassurer également. « Je ne veux pas que tu renies ton statut. Tes parents feraient de notre vie un enfer, surtout à la mienne de t'avoir volé à eux. Depuis le début c'est ça dont j'ai peur, qu'ils puissent croire que je te tire vers le bas. » Donc en clair, il ne fallait pas qu'elle abandonne quoi que ce soit. Deuxième mois... ça avançait si vite. Il avait l'impression que c'était hier pourtant. Il se mordilla la lèvre et chassa doucement la serviette de son corps pour apercevoir son ventre. Il la connaissait par cœur et savait très bien que, d'ordinaire, elle avait un ventre plus plat que celui des mannequin, là, il possédait une faible bosse. Il fallait qu'il se dépêche, si ça se voyait trop et qu'il n'avait rien pour rassurer les parents de la belle, tout tournerait à la catastrophe. Il se mordilla la lèvre et leva son regard vers le sien tout en posant la paume de sa main sur le petit ventre de la duchesse.

« Je voudrais que tu ne te fasses pas de soucis... Je voudrais aussi être là pour subvenir à tes besoins, envies et prendre soin de toi. Est-ce que... John serait d'accord pour... que je reste un peu ici ? Je suppose qu'il refuserait que tu ne viennes chez moi alors j'ai pensé pouvoir m'installer ici, quelques jours, le temps de faire tout ce que j'ai à faire. »

Il grimaça. Cette idée n'était pas facilement réalisable et il faudrait passé par l'étape John qui serait périlleuse. Ses doigts glissèrent délicatement sur la peau du ventre de la jeune femme, caressant sa peau comme s'il était déjà en train de caresser la joue de son enfant. Il se redressa pour prendre place à côté d'elle. Il faudrait juste qu'il arrive à mettre John en confiance et ça serait gagné. Tout du moins, il l'espérait.
codage par Moriarty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Ven 21 Nov - 5:36




   
   

   
Athanaël & Lennox
shut up and let me go ♥
Le froid commençait à s’imposer de plus en plus. Cependant, malgré sa tenue légère, la demoiselle restait droite comme un arbre et elle essayait de ne pas montrer qu’elle commençait à avoir froid. Il avait comprit ce qu’elle voulait et il semblait bien prêt à rester auprès d’elle, mais ce qu’elle appréciait le plus, c’était qu’il semblait bien décidé à prendre ses responsabilités face à l’enfant qui arriverait au courant de la prochaine année. Docilement, la jeune femme le suivit à l’intérieur. Elle se posa sur le canapé, silencieuse et écouta les paroles du jeune homme, garda sa serviette près de son corps, ne voulant toujours pas qu’il voit ses nouvelles rondeurs. Silencieuse, la demoiselle glissa ses doigts sur la main droite d’Athanaël et le laissa parler. La Duchesse grimaça un peu à l’idée de voir sa chère mère débarquée aux États-Unis pour venir rencontrer son nouveau gendre… Elle soupira puis posa sa main sur la joue du jeune gamma. Elle savait que peu importe le salaire, il serait un très bon père. Elle savait fort bien que sa mère n’approuverait jamais sa relation, mais après tout, si Lennox gardait l’enfant et que l’on ignorait qui était le père, la machine à rumeur ce mettrait en marche. Juste cette idée donnait des frissons à la jeune femme… Les gens pouvaient être si méchants et dangereux parfois, que sa vie serait hypothéquée à tout jamais. C’était évident que sa mère penserait à ça. Après tout, sa fille chérie quitte l’Angleterre, pour vivre aux États-Unis, elle n’y fait même pas 6 mois, qu’elle tombe enceinte d’un presque pur inconnu aux yeux de son entourage… Lennox s’apprêtait à répliquer lorsqu’il repoussa le tissu éponge, dévoilant la légère rondeur de son abdomen. La Duchesse rougit puis le laissa faire. Il semblait presque fasciné par la situation. La demoiselle soupira puis posa sa main sur celle du jeune homme. « Écoute, ma famille ne peut plus rien faire… Ils ne me forceront pas à avorter et puis… Enfin… La seule personne qui pourrait m’y forcer, ce serait toi… » Un long soupire douloureux s’échappa d’entre les lèvres de la jeune femme. Elle le laissa caresser la peau de son ventre. Les idées se bousculaient dans sa tête, elle comprenait bien l’idée, Athanaël voulait prendre soin d’elle, mais l’idée qu’il abandonne ses rêves pour elle, ne lui faisait pas particulièrement plaisir. La Duchesse étendit son bras et attrapa un chandail de laine qui trainait sur le bras du divan et elle l’enfila. Lennox soupira puis sourit faiblement à sa demande. Bien entendu, elle voulait qu’il vienne vivre avec elle et c’était assuré que personne ne les empêcherais de vivre leur amour. Il était vrai que John était un homme relativement présent dans la vie de Lennox, après tout, après la mort de son père, il était le seul qui avait prit autant de place dans sa vie. La Duchesse se redressa et repoussa ses cheveux courts derrière son oreille puis appela John. L’homme se présenta dans le salon et les regarda. « Alors John, je te présente Athanaël. Mon petit ami. C’est lui qui est le père de l’enfant que je porte et il viendra vivre ici, le temps que l’on se trouve un endroit pour nous deux. Alors tu devras t’habituer à sa présence. » John grommela un peu puis regarda Lennox, puis Athanaël. « T’as l’intention de l’épouser après lui avoir fait un gosse ou c’est que pour son argent? » Le regard de la Duchesse s’agrandit. Elle était surprise, comment osait-il lui demander ça. La demoiselle croisa ses bras. « John! Arrête! T’es pas une agence matrimoniale! » Le garde du corps ne répondit pas, gardant son regard sur Athanaël. C’était assuré, leur vie de couple serait ardue et parsemé d’embuches, mais s’ils s’aimaient réellement, ils pourraient passés par-dessus tout ça!


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs Instagram
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Ven 21 Nov - 17:18

Shut up and let me go!
Athanaël feat Lennox.
 

 
 


 

Lennox ne pourrait rien y faire, il était décidé à changer. Pas changer de personnalité mais changer de comportement, devenir un peu plus sérieux, prendre de vrais responsabilités et non pas vivre comme un adolescent. Changer son avenir qui devait être bien plus grand et plus studieux pour qu'ils ne manquent jamais de rien. Il ne pouvait pas se permettre de tirer Lennox avec lui dans les bas fond de la ville, il devait se mettre à son niveau, pour que rien ne puisse leur manquer, pour qu'ils aient une vie correcte et Athanaël pensait même à l'enfant, pour pouvoir lui offrir de grandes études dans les meilleures écoles qui puissent exister. Tout ça, il n'y avait jamais pensé jusque là puisqu'il s'était promis qu'il vivrait d'amour occasionnelle, de relation d'une nuit, d'une vie de débauche et j'en passe. Mais là, tout était différent. Lennox était entré dans sa vie et il ne pouvait pas l'y en sortir, c'était impossible. Alors il ferait tout pour qu'elle ai la vie dont elle rêvait.

« Je t'avoue que j'y ai pensé... à l'avortement. J'ai longuement réfléchis à cette posibilité... mais finalement, quand j'ai voulu te le dire en t'appelant je... je n'ai pas pu. Je n'ai pas envie de tuer mon enfant... et puis je t'aime alors, ça ne sera pas un problème. »

Rien ne serait un problème dans leur vie si seulement il changeait sa façon de voir l'avenir. Il se devait d'être plus mature, il se devait d'entrer dans le monde des adultes. C'était comme ça et pas autrement. Il a regarda et caressa délicatement le renflement de son ventre. Un petit être grandissait à l'intérieur. Un petit eux qui était le fruit de leur amour. Le fruit de leur première nuit. Mais il était persuadé que ça serait un enfant qu'il aimerait et il l'aimait déjà. Ses doigts tremblaient sur sa peau, comme s'il avait peur de lui faire mal seulement en la frôlant. Comment était-il sensé prendre soin d'eux ? Comment pouvait-il protéger un enfant qui se trouvait en elle ? Il se mordilla la lèvre inférieure à ses pensées et releva son regard sur la belle qui s'était légèrement vêtu. Mais quand elle appela John, tout se précisa. Il savait que John ne l'accueillerait pas à bras ouvert et il eut raison rien qu'en entendant ses paroles acerbes. Il regarda Lennox et hocha la tête en posant sa main sur son bras. Pour une fois, John avait raison d'avoir ses peurs là. Il aurait sûrement les même à sa place. Athanaël se leva et se pointa face à John.

« Ecoutez, je vous comprends. Mais j'ai fuis la richesse de ma famille parce qu'elle ne me convenait pas. Pensez-vous vraiment que si je n'en avais que pour son argent, je me serait entêter à vous poursuivre quand vous me l'enleviez ? J'aurais très bien pu abandonner depuis longtemps pour me retourner vers une femme au bord de la mort afin de recevoir tout l'héritage qu'elle pourrait m'offrir. Jamais je n'aurais pris tout ses risques, tous ses instants d'acharnementt si je ne la voulait que pour son argent. J'aime Lennox. Et je vous promet que, l'argent, lui, ne sera pas un problème. Je vais prendre mes responsabilités, je vais reprendre l'entreprise que mon père voulait que je reprenne. Je vais tout faire pour ne jamais manqué de rien, et pouvoir tout lui offrir à elle et à l'enfant. John, vous en avez ma parole. Et si vous avez encore peur alors... »

Il ne regarda pas Lennox mais posa ses genoux au sol, face à John. Il l'implorait littéralement, jamais il n'avait fait ça un jour dans sa vie, au contraire, il aurait préféré mourir que de s'agenouiller face à quelqu'un pour l'implorer. Mais là, c'était différent... Une fois à genoux, le regard au sol, il s'adressa à John.

« Laissez-moi l'épouser... laissez-moi 6 mois pour tout mettre en ordre dans ma vie et je l'épouserais. Avant que l'enfant naisse, elle aura mon nom. Donnez-nous votre bénédiction, John. »

Surprenant, non ? Lui qui avait toujours prôné le mariage comme un fiasco total, comme une idiotie de la race humaine, voilà qu'il demandait la main de Lennox à son garde du corp. Si on le lui avait dit ça avant, il aurait rit aux éclats. Seulement, là, il ne riait pas. Le visage tiré par l'inquiétude, les battements de son cœur en suspens, il attendait la réponse de John, sous le regard de Lennox qui devait sûrement tomber des nus elle aussi...
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Mar 27 Jan - 3:09




   
   

   
Athanaël & Lennox
shut up and let me go ♥
Il y aurait quelques temps, on lui aurait dit qu’elle tomberait enceinte aussi jeune, jamais elle n’y aurait cru. Après tout, elle avait toujours été élevée dans le but de reprendre les affaires familiales et de prendre son rôle de Duchesse à cœur… Il va s’en dire, elle aurait fait n’importe quoi pour faire plaisir à sa mère et surtout, elle aurait fait N’importe quoi pour revoir son père sourire… La seule image qu’elle gardait de lui, c’était son visage crispé de douleur avant de s’effondrer au sol, suite à sa crise de cœur. On ne se le cachera pas, la mère de Lennox avait eut du mal à se faire à l’idée que son mari était décédé et elle était devenue la femme aigrit qu’elle connaissait… Assise sur ce divan, la demoiselle écoutait les paroles de son petit ami, le cœur battant. Jamais elle ne pouvait se permettre de lui demander de changer pour elle, pour le bébé qu’elle portait. Elle voulait que son enfant connaisse son père tel qu’il était et non tel que les gens voulaient qu’il soit. Elle avait finit par appeler John, son fameux garde du corps et Athanaël avait son fait speech. Bien entendu, lorsqu’il posa ses genoux par terre, le visage de Lennox se figea. Que faisait-il? Pourquoi il… Non, ce n’était pas vrai… Il venait de demander la main de la belle à John. L’homme croisa les bras sur sa poitrine, raclant sa gorge. La Duchesse se mordit la lèvre, trouvant Athanaël adorable en ce moment. Lennox posa sa main sur son ventre puis s’approcha du jeune homme, se mettant face à lui. Elle posa ses mains sur les joues du jeune homme avant de venir l’embrasser avec tendresse. « Même s’il dit non, moi je dis oui… Et prends le temps qu’il te faut… » Elle caressa les joues du jeune homme et se tourna un peu pour regarder John, le regard suppliant. L’homme soupira puis se frotta le front. « 6 mois, c’est le temps que je t’accordes… Ensuite, tu quitteras sa vie à jamais… Je tiens à sa réputation. » Lennox roula les yeux puis soupira avant regarder Athanaël de nouveau, lui caressant la joue, tendrement. « Je t’aime… Enfin… Nous T’aimons… » La jeune femme lui caressa la joue tendrement avant de grimacer et de se lever, allant en courant vers la salle de bain, rendant à nouveau son petit déjeuner… Ce que c’Est dure la vie de future maman!


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs Instagram
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Mer 28 Jan - 0:46

Shut up and let me go!
Athanaël feat Lennox.


 



Là, à genoux devant John, Athanaël attendait la sentence. Il attendait tout simplement le refus. Il était pitoyable en cet instant. Pitoyable et pathétique. Il n'aurait même pas mérité quoi que ce soit. Il n'était pas un homme là mais un vrai gamin. Un type lâche qui supplie pour une fille. Oui, il était lâche. Ou pas. En fait, il s'accrochait à tout un tas d'espoir pour pouvoir garder Lennox à ses côtés. Passé le choc de la grossesse, il demandait maintenant la main de la jeune femme. Non mais expliquez moi quelle mouche l'a donc piqué. Il était impossible, inconcevable que tout ça se termine de cette façon. Il allait devenir fou. Fou d'attendre cette réponse qui, il le savait, se révèlerait par la négative. John l'enverrait simplement sur les roses et la mère de Lennox serait mise au courant. Lennox devra avorter et se mettre en quête d'un homme riche qu'elle choisira comme mari. Peut-être même son ex mari d'ailleurs. C'était risible à souhait. Était-il cupide à ce point ?

La belle vint à lui, le rassurant par des mots qui, étonnement, ne réussi pas à le soulager. S'il disait non, ça mettrait franchement des épines dans leur relation. Des obstacles se dresseraient et il faudrait tout affronter à nouveau. Décidément, le jeune homme allait devoir se battre contre vents et marées pour elle. Pour elle. Pourquoi fallut-il que ça soit elle ? Son regard plongea dans le sien. Estimait-il qu'il avait le droit de l'avoir pour lui seul ? Et ce bébé qu'elle portait, pourrait-il réellement bien s'en occuper ? Il ne savait même pas comment changer une couche ! Un faible soupire s'échappa de ses lèvres. Peut-être devrait-il tout abandonner finalement. 6 mois. Pas plus. C'est ce que lui répondit le garde du corps de la duchesse. Alors il était d'accord ? Toutes les peurs, toutes les peines, toutes les questions partir en fumée. Il était d'accord. Alors Athanaël avait beaucoup de pain sur la planche. 6 mois, pas un jour de plus. Il n'avait donc pas une seconde à perdre. Alors que Lennox s'en allait en courant, Athanaël se levait, agrippant le bras de John.

« Vous ne le regretterez pas ! »

Un sourire ravi sur le visage, il s'élança à la poursuite de sa dulcinée qui, encore une fois, rendait son repas. Il grimaça mais l'aida en lui tenant les cheveux. Quoi faire dans un tel moment ?

« Et dire que c'est de ma faute si tu es comme ça. Je suis désolé. »

Bon, en même temps c'est pas comme si elle était malade. Un petit être vivait en elle et s'il était à son image, alors il était forcément difficile. Lennox allait devoir essayer de faire avec ce mini Athanaël chieur à souhait. Une fois qu'elle se fut relevée, il lui caressa la joue en prenant un linge pour lui essuyer les lèvres.

« Tu vas aller te reposer et je ferais tout ce qu'il y a à faire ici. »

Il le jurait. Il serait au petit soin avec elle et dorénavant, qu'on apprenne ou pas leur relation, il s'en fichait. Il ne la quitterait plus. Pas une seule seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shut up and let me go! Ven 20 Mar - 23:40

:out:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shut up and let me go!

Revenir en haut Aller en bas

Shut up and let me go!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mara + shut up and listen to me.
» (F/PRIS) Lilith "Mellie King" ~ i shut the world outside until the lights come on
» Theo ? Shut up & drive (liens)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the great escape :: flood and trash :: corbeille rp-